src=
2015
27/nove

Cyber-squatting : définition

La définition du Cyber-squatting

Définition : Cyber-squatting

De moins en moins utilisé, le cyber-squatting consiste à choisir un nom de domaine proche d’un nom déjà existant ou utilisant une partie de ce nom. L’objectif est de tromper l’internaute afin d’augmenter le trafic d’un site. Croyant aller sur un site d’une marque, l’internaute va alors se retrouver sur celui d’un cyber-squatteur. Cette technique est de moins en moins présente puisque le cadre juridique quant aux noms de domaines s’est renforcé et les marques font désormais attention à déposer plusieurs noms de domaines afin d’éviter le cyber-squatting. Néanmoins, le risque est toujours présent et la vigilance est de mise.  

Les techniques de cyber-squatting

Nombreuses sont les sociétés et les marques ayant été victimes de cyber-squatting. Parfois, c’est tout simplement un « .com » qui se transforme en « .net » ou « .fr ».  Dans d’autres cas, des tirets ou un « s » vont être ajoutés. Une autre technique consiste à prendre un nom de domaine proche ou à inverser certaines lettres en espérant que l’internaute se trompe lors de sa saisie ou clic rapidement sur le mauvais domaine. Dans ce cas, il s’agit de typo-squatting. Parmi les exemples les plus célèbres de cyber-squatting en France, il est possible d’évoquer le cas de www.front-national.fr qui renvoyait à l’époque vers le site de SOS Racisme. Egalement, le cas de France Télévision qui n’avait pas pensé à réserver les domaines « .com » des sites de France 2 et France 3. Ainsi, lorsque l’internaute allait sur le domaine avec « .fr » il se retrouvait sur le vrai site de la chaîne, mais s’il allait sur celui avec « .com » il se retrouvait sur un site pornographique. Très souvent, la marque est obligée de racheter le nom de domaine au cyber-squatteur (ce qui peut lui coûter très cher).  

Prendre ses précautions concernant les noms de domaine

Le cyber-squatting peut donc être une technique marketing pour gêner un concurrent. Si celui-ci n’a pas pris soin d’acheter ou de créer les différents noms de domaines proches du sien, c’est une possibilité simple pour attirer les internautes vers son site plutôt que celui du concurrent. Il est donc important de réserver un maximum de noms de domaines lorsque l’on crée son site. Cette réservation n’est pas gratuite, mais le coût est finalement relativement faible comparativement à ce que peut engendrer le cyber-squatting.

Posté par Gabriel Dabi-Schwebel

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lancement de nombreuses révolutions numériques : 3G, VoD, Triple Play, TV Mobile, Apps Smartphone, Smart Grid, etc. Ces expériences ont forgé mon expertise du marketing lire la suite...

Curation : définition

Dashboard : définition

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *