2021
08/Juil

Marque employeur réussie : les bonnes pratiques essentielles

La marque employeur se révèle être un véritable levier de business pour toutes les entreprises. Elle optimise la notoriété et favorise l’attractivité de l’entreprise. La marque employeur permet aussi de fidéliser les salariés et les collaborateurs. Elle permet également de renforcer leur engagement. Quels sont les enjeux de la marque employeur ? Comment valoriser son entreprise et préserver sa réputation sur le long terme ? Découvrez dans cet article les bonnes pratiques pour préserver et améliorer la marque employeur.

Définissez clairement votre mission et vos objectifs

Chaque entreprise et secteur d’activité a des concurrents. Il s’agit non seulement de la concurrence du point de vue des acheteurs, mais aussi d’une concurrence concernant les nouveaux talents. Le concept de la marque employeur est important pour se démarquer de ses concurrents. Pour améliorer la stratégie de marque employeur, chaque entreprise doit définir des objectifs clairs. D’après Glassdoor, près de 91 % des adultes français estiment que chaque employeur doit exercer une mission bien définie et fixer des objectifs. C’est l’une des bonnes pratiques permettant de favoriser l’attractivité de l’entreprise. Les objectifs varient selon les besoins de l’entreprise :

  • Recruter les meilleurs talents et favoriser l’attraction des talents
  • Retenir les talents pour avoir un taux de turnover faible
  • Améliorer l’environnement et les conditions de travail des employeurs pour booster leur engagement
  • Renforcer la position de l’entreprise face à la concurrence commerciale
  • Simplifier et accélérer le processus de recrutement.

Avec des objectifs clairs, vous connaissez les indicateurs clés à surveiller pour évaluer le progrès de votre entreprise.

Mettre en avant les valeurs de l’entreprise

Une bonne marque employeur rend plus facile et plus rapide le processus de recrutement. Les valeurs de l’entreprise permettent d’attirer les meilleurs talents et d’améliorer l’expérience candidat. Aussi, vous devez assurer une cohérence entre les valeurs de votre entreprise et celles de vos futurs employés. Il faut également préciser que la valeur de l’entreprise permet aussi de se démarquer des concurrents. Pour travailler sur les valeurs de votre entreprise, vous pouvez :

  • prendre soin de la publication des offres,
  • identifier le public cible sur les réseaux sociaux ou plateformes spécialisés,
  • créer une page sur votre site carrière,
  • évaluer les entretiens d’embauche,
  • miser sur la diversité et l’inclusion de l’équipe.

En effet, avoir une équipe composée de personnes de culture et de générations différentes indique l’ouverture aux nouvelles idées. Cette diversification permet aussi de créer un environnement accueillant au sein de l’entreprise. C’est un élément essentiel à prendre en compte pour faire face à la guerre des talents. Selon une étude menée par Glassdoor, 67 % des candidats qui examinent les entreprises et les offres accordent une grande importance à la diversité de l’équipe.

Adopter des décisions basées sur des données

Dans la stratégie de marketing RH, l’évaluation et les actions visant à améliorer la marque employeur ne s’arrêtent pas au moment du recrutement. Pour développer sa marque employeur, l’employeur doit effectuer un suivi régulier en se basant sur des données précises. Le trafic sur le profil et l’impact des publications sur les réseaux sociaux sont parmi les éléments clés à évaluer. Il y a aussi d’autres indicateurs comme les classements de l’entreprise par rapport aux concurrents et les avis à propos de l’entreprise.

Pour aller plus loin, vous pouvez également comparer les avis sur votre entreprise et ceux de vos concurrents. Vous pouvez également prendre d’autres options de mesure comme la qualité de vos employés et le taux de turnover. Le degré de satisfaction à l’égard du poste et le nombre des personnes ayant rejeté les offres peuvent également vous aider. Ces données et ces indicateurs servent de base pour faciliter la prise de décision et pour choisir les meilleures actions à mener.

Surveiller votre e-réputation

Sur le web, les bonnes critiques se répandent moins vite alors que les mauvaises critiques circulent à vitesse grand V. Un seul avis négatif sur le web peut rapidement entacher l’image de l’entreprise et l’amener dans une situation difficile à gérer. Pour préserver l’identité de la marque, chaque entreprise doit surveiller de près tout ce qui se dit sur elle. Cela se fait de manière différente et sur de nombreuses plateformes : moteurs de recherche, sites marchands, réseaux sociaux ou sites d’avis.

Il faut souligner que les informations qui circulent sur ces plateformes n’impactent pas uniquement les clients et les prospects. Elles peuvent impacter la confiance des collaborateurs, des salariés et des futurs candidats. Chaque entreprise doit également savoir que les employés sont les premières personnes qui connaissent mieux l’entreprise. Ils peuvent même accéder à des informations confidentielles. Leurs paroles et les avis qu’ils partagent sur le site ou les réseaux sociaux peuvent impacter la confiance des clients et candidats. Pour préserver l’e-réputation RH, vous devez :

  • Travailler votre image auprès de vos salariés et collaborateurs.
  • Améliorer l’expérience collaborateur.
  • Soigner votre image sur les réseaux sociaux en utilisant les outils comme Alerti, Buffer, Social Mention sur Twitter.
  • Entretenir un climat favorable avec les employés.
  • Contrôler l’e-réputation en utilisant des outils comme Google My Business ou Google Alert.
  • Inspecter régulièrement les avis sur les sites d’avis ou les sites marchands.

Toujours impliquer vos collaborateurs

Pour une marque employeur forte, vous devez impliquer vos salariés et vos collaborateurs dans votre stratégie de communication employeur. Quelle que soit la raison qui motive vos employés à travailler chez vous, ils sont de réels ambassadeurs de votre entreprise. Pour impliquer et convertir les collaborateurs en ambassadeurs de marque, intégrez l’onboarding dans votre processus de recrutement. Il repose sur des actions qui facilitent l’arrivée d’un nouvel employé dans l’entreprise. L’onboarding lui permet de créer des liens d’appartenance avec les membres de l’entreprise et de se familiariser à son nouvel environnement de travail.

Lorsque le salarié est accueilli avec attention, il trouvera facilement sa place au sein du groupe et pourra entreprendre son nouveau poste avec engagement. Quand il se montre engagé, investi et motivé, il peut facilement devenir ambassadeur de l’entreprise.

Partagez les histoires de vos collaborateurs

L’art de séduire par le récit est devenu une pratique courante dans le marketing et dans le développement de la marque employeur. Selon la même étude menée par Glassdoor, les candidats font trois fois plus confiance aux histoires des employés. Si vous voulez avoir une marque employeur forte, misez sur le témoignage d’un salarié qui partage ses missions et son expérience dans l’entreprise. Pour que le storytelling soit persuasif, les témoignages doivent être authentiques et personnels. Il est aussi conseillé d’utiliser des formats variés comme les textes et les vidéos.

 

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à contacter notre agence de marketing rh, à télécharger les premières pages de notre méthodologie « les 3 méthodes marketing pour les rh » et à consulter notre page dédiée à notre agence marketing rh.

Fati Rarhibou

Posté par

Diplômée d'un Master en Management des Systèmes d'informations, je suis passionnée par le digital et

Fati Rarhibou

Contact Marketing RH :

Chloé Duval

cduval@1min30.com
07 60 56 24 02





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter