1min30 > Negative SEO
2014
19/Juil

Negative SEO

Définition

Le negative SEO consiste à transgresser volontairement les consignes de Google (ou d’autres moteurs de recherche) concernant l’optimisation du référencement naturel dans le but de faire régresser le classement d’un site web (par exemple celui d’un concurrent) dans les pages de résultats (SERP).

La raison d’être d’un étrange phénomène

Dans l’environnement ultra-concurrentiel du web, le référencement naturel est devenu un enjeux business de premier ordre. Entre la deuxième et la première position sur une requête de qualité, la différence se compte en milliers d’euros pour les acteurs du marché.Il y a alors deux stratégies pour devenir le numéro 1 :

  • Faire progresser ses propres positions
  • Faire régresser les concurrents

La première solution est de plus en plus compliquée à mettre en œuvre. Elle demande du temps, de l’argent, du travail et des compétences. La seconde est en revanche assez simple : les règles des moteurs de recherche étant ce qu’elles sont, le moindre lien entrant de mauvaise qualité peut avoir un impact direct sur le référencement (en grande partie à cause des filtres comme Panda).Et la pratique est très difficile à contrer : le référencement d’une page dépend de beaucoup de facteurs qui échappent au contrôle du propriétaire du site. C’est ce que nous allons voir dans la suite de cet article.

Leviers d’action du Negative SEO

Dans les cas les plus simples, il s’agit de faire pointer des liens de mauvaise qualité vers le site cible, afin que celui-ci soit considéré comme faisant partie d’un système de lien. Cette technique ne nécessite pas de prendre le contrôle du site cible et est facile à mettre en œuvre.Une forme de negative SEO consiste également à utiliser les réseaux sociaux pour affecter la e-réputation d’un site, afin que le moteur de recherche renvoie des informations négatives en association avec le site (par exemple dans des balises meta description ou une note d’avis client faible).Le negative SEO peut cependant être réalisé au travers d’actions plus complexes, dont certaines requièrent un savoir-faire technique avancé : piratage du site, injection de contenu au travers des commentaires, duplicate content, attaque par déni de service (DDOS)…

Se protéger du référencement négatif

En cas de doute sur une évolution négative suspecte du référencement naturel d’un site web, il est nécessaire de s’assurer qu’on soit réellement victime de NSEO. En effet, son occurrence reste malgré tout assez faible : les techniques mises en œuvre requièrent du temps et du savoir-faire, il faut que le jeu en vaille la chandelle.Un suivi des liens entrants, une vérification régulière des logs serveur et la surveillance des contenus dupliqués sont des outils indispensables à la réalisation d’un diagnostic de Negative SEO. En cas de backlinks de mauvaise qualité, il sera par exemple possible de “désavouer” des liens (par exemple dans l’outil Webmastertools de Google).En termes préventifs, la qualité technique du site et de son hébergement joueront également un rôle important sur la capacité des assaillants à détourner le site et/ou à en prendre le contrôle.

Exemple de Negative SEO

Une société américaine a démontré comment dégradé fortement le classement d’un site web avec 45 dollars :

Infographie : le negative SEO en pratique

 

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!