1min30 > Blog > Content Marketing > Promouvoir ses contenus avec des visuels adaptés en 5 étapes
2014
18/Sep

Promouvoir ses contenus avec des visuels adaptés en 5 étapes

L’une des grandes manies en marketing est l’intégration d’images en tous genre pour mettre en avant un contenu spécialisé. D’ailleurs si le marketing est un secteur professionnel qui intéresse tant de personnes, c’est un peu grâce aux nombreux visuels qui peuplent les contenus, articles et livres blanc sur le sujet. Des visuels qui éveillent l’intérêt et engagent le lecteur vers un article qui l’a séduit (entre autre) par son image.

Si le marketing réussi dans son genre, il n’y a aucune raison qu’une entreprise n’y parvienne pas dans son propre secteur. La recette n’est pas si compliquée et comprend du bon sens, rien que ça !

Les visuels sont donc devenus sur le web un terrain de bataille pour promouvoir tout type de contenus, articles, livres blancs, vidéos et bien souvent les partages sociaux. Un guide destiné à mieux comprendre comment réussir avec les bons visuels en 5 étapes :

 

1. Travailler le concept dans vos visuels

Les idées implicites permettent de mieux faire passer le message. En marketing, dans un article, livre blanc, en promotion sur un site internet, etc. L’image doit rappeler le concept, sans être simpliste. On optera souvent pour des métaphores conceptuelles relatives à l’idée contenue dans un texte.

Un lecteur qui trouve la relation entre l’image et le concept évoqué dans un article sera incité à cliquer pour avancer dans une métaphore qui éveille ses sens. Un visuel jouant sans avoir encore lu l’article donne un excellent préjugé qui évocateur de la qualité de l’article. Le résultat, un taux de clic bien supérieur, en particulier sur les médias sociaux, et un taux de lecture probant.

content_marketing_image

 

2. Mettre en avant des images libres de droits

Les solutions ne sont pas nombreuses dans ce secteur. D’un côté les banques d’image gratuites comme freepik.com pauvre et au moteur de recherche interne trop limité pour naviguer entre concepts lors d’une recherche. De l’autre, les banques d’images dont la plus connue et la plus intéressante, shutterstock, ses 40 millions d’images référencées et en qualité HD. Le point commun entre les freepik et shutterstock : les visuels sont libres de droits, une fois téléchargés, ces derniers pourront être utilisés et placé à la une pour un ou plusieurs articles sur un blog, ou dans un livre blanc.

 

image-shutterstock-landscape-mer-ponton-vacances

 

3. Optimiser vos images

Le référencement d’une image peut parfois apporter un trafic bienvenu sur une page web. Si atteindre première position sur un mot-clé est très difficile à atteindre dans la recherche web de Google, il est en revanche bien plus aisé de se placer dans Google image. La raison ? Très peu d’images sont correctement référencées sur le web. Placer des liens optimisés, bien nommer son image, choisir le format adapté, etc. Google peut vous aider à améliorer votre trafic web de bien des manières, les images en font partie, évidemment !

 

optimisation-referencement-seo-images-web

 

4. Partager ses images

Bien sûr, un visuel doit être mis en avant. S’il est utilisé sur votre blog, il est très opportain de le palcer en image à la une pour que celle-ci soit automatiquement utilisée dans les partages sociaux de vos lecteurs. A ce propos, il est nécessaire de veiller à partager les articles d’un blog sur les réseaux sociaux de la marque : twitter (avec les twitpics), facebook, linkedin, Google+, Instagram et Pinterest. A noter que ces deux derniers, sont exclusivement réservés au partage de visuels, un bon moyen de communiquer par l’image.

réseaux-sociaux-visuel-écran

5. Privilégier la diversité

Rien de plus insupportable que de retrouver les mêmes visuels insérés trop souvent pour mettre en valeur différents contenus. La répétition des images nuit à la qualité d’un média, et s’il peut être intéressant de réutiliser la même image dans plusieurs articles pour optimiser son référencement (voir le point 3) : il est conseillé de la placer dans le corps du texte, et non en image à la une. Les visuels doivent avoir un goût de nouveauté, il faut rappeler qu’ils sont d’autant plus importants, que le trafic en provenance des réseaux sociaux (ou d’utilisateurs habitués à faire leur veille sur les médias sociaux) regroupe des internautes le plus souvent à la recherche d’images pertinentes et de qualité. Des images qu’il faut savoir renouveler pour donner un goût d’inédit.

diversite-variete-couleur

 

Si cet article vous a intéressé, n’hésitez pas à télécharger notre livre blanc à propos de l’Inbound Marketing ou à contacter notre agence de Content Marketing pour mettre en valeur votre stratégie éditoriale et tous vos contenus. Et pour vos visuels n’hésitez pas à découvrir Shutterstock.

Crédits photos, shutterstock

Posté par

Expert Marketing Automation & CRM au sein de l'agence, je suis le spécialiste CRM, emailing et l

Thomas Goirand

Contact Inbound Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
0673551736





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!