2014
01/Oct

Comment réussir votre crowdfunding grâce au webmarketing

De nombreuses ressources sur le crowdfunding existent sur le web, mais peu d’entre elles abordent le sujet sous l’angle webmarketing. Pourtant, la réussite de votre campagne s’appuie en grande partie sur une bonne communication web. Pour vous aider à lever les fonds nécessaires pour faire aboutir vos projets, je vous livre dans cet article les différents ingrédients d’une campagne qui crée le buzz.

Préambule : le crowdfunding, c’est quoi au juste ?

Pour ceux qui ne sont pas familiers du crowdfunding, expliquons en quelques mots de quoi il s’agit. En France, on le désigne sous l’appelation “financement participatif” car il consiste à financer un projet en faisant appel à la participation de tous ceux qui le souhaitent. Oui, même vous et moi !

Le principe du crowdfunding est simple : d’un côté, on a une personne qui a un projet mais pas suffisamment d’argent pour le concrétiser. De l’autre, on a des personnes potentiellement enthousiasmées par le projet, qui seraient peut-être prêtes à investir un peu d’argent dedans, ne serait-ce que quelques euros (les petites rivières ne font-elles pas les grands ruisseaux ?). Ces personnes se rencontrent la plupart du temps via des plateformes dédiées au crowdfunding : MyMajorCompany, Ulule, Kisskissbankbank… en sont quelques unes, particulièrement connues.

Les logos de 3 des plateformes de crowdfunding les + connues

Les logos de 3 des plateformes de crowdfunding les + connues

Plus précisément, voilà comment ça se passe : le porteur du projet explique ce qu’il souhaite faire et détermine le budget dont il a besoin pour parvenir à ses fins. Il doit ensuite se débrouiller pour faire connaître son projet auprès du plus de monde possible, en espérant que certaines personnes auront envie de le soutenir financièrement. Si, à la fin d’une période donnée, des fonds suffisants sont récoltés, bingo ! Le projet peut-être lancé grâce à eux. Si ce n’est pas le cas, le porteur du projet ne touche pas l’argent collecté et doit trouver une autre source de financement à son projet. On est donc dans un principe de “tout ou rien”.

Vous l’avez compris : pour que la campagne de crowdfunding fonctionne, il va falloir générer du trafic vers la page web exposant le projet, puis convertir les visiteurs en investisseurs. Si des actions “onlife” sont souvent à mener (prises de contact avec des mairies, des associations, la presse locale, organisation d’évènements, de flashmob ou autres…), le webmarketing n’est pas à négliger non plus ! Passons en revue les différentes actions que vous avez intérêt à mener.

Les éléments-clés pour réussir votre campagne de crowdfunding

Crowdfunding

Pour faire connaître votre campagne, tous les moyens sont bons. Bonne nouvelle : le webmarketing regorge de ressources qui vous seront utiles. Je vais vous citer lesquelles et vous expliquer comment en tirer profit !

Le marketing de contenu

Pour faire aboutir votre projet, le marketing de contenu (ou “content marketing“) est votre allié. Vous en aurez besoin pour :

  • expliquer votre projet dans le détail
  • sensibiliser vos cibles à ses atouts
  • les rassurer sur votre fiabilité
  • les inciter à investir.

Le marketing de contenu vous permettra également d’animer votre campagne au fil de l’eau. Avant même son commencement, il vous faudra donc créer des contenus clairs, attractifs et percutants, que vous diffuserez ensuite progressivement.

Afin de maintenir l’intérêt de vos cibles éveillé et de toucher le public le plus large possible, n’hésitez pas à varier les formats de vos contenus et l’angle sous lequel vous abordez votre projet. Imaginons que vous souhaitiez financer la création d’un aspirateur révolutionnaire, qui ne fait aucun bruit. Vous pouvez par exemple opter pour :

  • des articles rédigés, grand public ou plus techniques (par ex : “10 raisons pour lesquelles l’aspirateur sans bruit va révolutionner votre vie” ou “Quelle technologie se cache derrière l’aspirateur sans bruit”)
  • des présentations powerpoint à charger ensuite sur Slideshare (vous pouvez par exemple expliquer en quelques slides votre business plan, pour rassurer vos investisseurs)
  • des micro-contenus pour garantir des mises à jour régulières de votre campagne (par ex : des citations de personnes enthousiasmées par votre projet)
  • ou pourquoi pas des contenus visuels, comme des mini bandes dessinées, des schémas ou des infographies, qui présentent l’avantage d’être très virales (vous pourriez envisager une infographie historique retraçant les évolutions dans l’industrie de l’aspirateur, en partant du premier modèle – un balai à tapis ! – pour arriver au tout dernier : celui que vous allez créer).

Les réseaux sociaux et le marketing d’influence

Les réseaux sociaux et le marketing d’influence vous permettront de décupler votre exposition sur le web. L’idéal est là aussi de préparer un peu le terrain en amont, en ayant :

  • constitué une communauté active autour de vous
  • identifié quelques influenceurs susceptibles d’être intéressés par votre projet
  • fait en sorte que ces influenceurs soient au courant de votre projet, et idéalement prêts à le soutenir et à le faire connaître auprès de leurs propres communautés !

Pour attiser la curiosité des internautes, vous pouvez également vous servir des réseaux sociaux pour faire un peu de teasing en amont de votre campagne de crowdfunding. Comme dans les bandes annonces de cinéma, l’idée est de donner envie d’aller consulter votre profil de crowdfunding une fois qu’il sera en ligne, sans pour autant tout révéler de votre projet d’un coup. Il faut donc piquer la curiosité des internautes et susciter l’attente. Quelques exemples ? Le site SocialShaker vous en propose plusieurs, qui sauront vous inspirer.

Dernier point : les réseaux sociaux vous permettront également de diffuser vos contenus, de tenir votre communauté informée de l’avancement de la campagne, et… de remercier tous ceux qui investissent ! Pour le faire dans les règles de l’art, il est de bon ton de préparer des visuels de remerciement, qui correspondent à des palliers de fonds récoltés (100 €, puis 500 €, 1 000 €, etc).

Les e-mailings

Bien entendu, il ne faut pas oublier les e-mailings dans le cadre de votre campagne de crowdfunding. Vous pourrez vous en servir pour :

  • annoncer son lancement
  • informer vos cibles et investisseurs des fonds récoltés au fur et à mesure
  • relancer les personnes et les inciter à donner (ou à donner plus)
  • adresser des remerciements à tous ceux qui vous soutiennent
  • diffuser les contenus que vous aurez créé autour de votre campagne
  • prévenir de la clôture de la campagne et récapituler les actions que vous allez mener grâce à l’argent récolté.

Grâce aux e-mailings, vous maitiendrez le contact avec vos cibles et investisseurs, et leur permettrez d’avoir une bonne visibilité sur votre projet.

La vidéo marketing

C’est un must pour votre campagne car elle permet de présenter votre projet de façon particulièrement attractive. D’ailleurs, quand on se rend sur des sites de crowdfunding, on s’aperçoit souvent que les projets ayant récolté des fonds importants ont un point commun : une super vidéo de présentation. Il ne faut donc surtout pas la négliger !

Pour créer la vôtre, inspirez-vous des vidéos de vos “concurrents” sur les plateformes de crowdfunding. Sur le fond, votre vidéo doit véhiculer un message clair et résumer les enjeux de votre campagne, façon storytelling pour humaniser la relation avec vos cibles. Servez-vous en pour raconter votre parcours, expliquer comment vous est venue l’idée du projet et pourquoi vous sollicitez aujourd’hui la générosité des internautes.

Sur la forme, privilégiez une vidéo courte pour ne pas lasser votre auditoire, et comportant des animations pour plus de fun. Faites preuve d’humour, d’originalité, de créativité… Et si vous n’avez pas les compétences pour réaliser une vidéo, tournez-vous vers des professionnels : c’est un investissement, mais il vous aidera très nettement à remporter l’adhésion de vos cibles à votre projet !

Découvrez par exemple la vidéo de Camilia (projet financé à 204 % !)

Les publicités pour acheter du trafic

J’entends ici “publicités” au sens large : il peut s’agir de référencement payant avec Google Adwords, ou de publicités sur les réseaux sociaux (pour en savoir plus, vous pouvez consulter nos articles sur cette thématique pour Facebook, Linkedin et Twitter).

L’objectif est de donner plus de visibilité à votre campagne de crowdfunding, en la mettant en avant dans les résultats de recherche Google et sur les réseaux sociaux utilisés par vos cibles. Il faut par contre bien paramétrer votre budget (et donc vos enchères) pour que le tout reste rentable : le montant consacré à vos campagnes de pub doit bien entendu être inférieur à celui que vos cibles investissent.

Les relations presse

Si votre projet démarre de zéro, il sera difficile de le faire connaître dans la presse car les journalistes communiquent plutôt autour de projets aboutis (l’information est bien plus fiable !). Par contre, si vous avez déjà mené des actions concrètes autour de votre projet (par ex : réalisation d’un prototype de votre aspirateur sans bruit), et que votre campagne de crowdfunding sert uniquement à financer sa finalisation, vous avez peut-être une chance d’être relayé par des journalistes.

Pour y parvenir, c’est à vous de faire le premier pas, en rédigeant un communiqué de presse que vous leur adresserez. Vous pouvez faire appel à des professionnels pour vous aider dans cet exercice délicat et bénéficier de leur carnet d’adresse. Votre communiqué doit être factuel et décrire votre projet, en donnant le plus de précisions possibles. Il se rapproche donc un peu de la fiche que vous aurez créée sur la plateforme de crowdfunding, mais adopte généralement un ton plus formel. Si les journalistes relaient vos informations, c’est tout benef pour votre campagne. D’une part, ça vous fait gagner en crédibilité, et d’autre part, ça génère du trafic vers la page de présentation de votre projet.

Le guestblogging

Dernière piste à explorer : le guestblogging. Il s’agit de repérer sur internet les sites proches de la thématique de votre projet, et de leur proposer ensuite des contenus de qualité à publier sur leur blog. Ces contenus évoqueront votre projet et la campagne de crowdfunding, mais indirectement. Vous pouvez même ne les signaler que dans votre descriptif d’auteur, tout à la fin de l’article.

Le guestblogging vouspermettra de booster le référencement de votre page projet (grâce aux backlinks obtenus), et de vous faire gagner en notoriété. A la clé, il y a donc plus de trafic pour votre page de campagne, et donc potentiellement plus d’investisseurs !

Le mot de la fin

Le mot de la fin

Grâce à toutes ces actions webmarketing, nul doute que votre campagne de crowdfunding sera un succès. Bien sûr, il faut les répartir sur le temps pour plus d’efficacité, et donc établir en amont un planning des missions à mener, sur lequel vous répertorierez aussi bien les actions webmarketing que celles “onlife”.

Enfin, pensez aussi à préparer des contreparties pour récompenser vos financeurs : ce peut-être des “goodies” (autocollants, t-shirt, et autres objets personnalisés), des échantillons de vos produits, des rencontres dans vos ateliers, etc. Pour les petites participations (environ 5 €) un grand MERCI et l’inscription du nom de l’investisseur sur vos réseaux sociaux est bien acceptée !

Bon courage pour votre campagne ! Si vous souhaitez de l’aide sur les aspects webmarketing de votre campagne de financement participatif, prenez contact avec nous, on sera ravi de découvrir votre projet 🙂

 

Photo crédit: Rocío Lara, LendingMemo et peddhapati

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact Acquisition Strategy Design :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





3 Commentaires

Leo Trespeuch dit: 17 Nov 2018

Merci pour ce bel article. J'ai fait ma thèse sur ce sujet si jamais, cela peut intéresser:...
Ci-dessous la vidéo de la soutenance:


Samuel dit: 13 Déc 2015

slt et merci pour tout vos conseils nous sommes une organisation culturel Africaine. Pour l'élargissement de notre spectre communicationnel nous aimerions créer notre site web et voulons ainsi lancer une campagne sur la plate forme ulule malheureusement en Afrique le financement participatif est encore inconnu et de nombreuse personne ne possède pas de compte bancaire. Nous avons une faible communauté de sympathisant en France nous aimerions savoir s'il existe des réseaux qui peuvent nous aidés à élargir le spectre communicationnel de notre projet et aimerions avoir des conseils et stratégies enfin de réussir notre campagne de récolte de fond merci.


Gabriel Dabi-Schwebel 15 Déc 2015

Bonjour Samuel, une campagne de crowdfunding est un vrai projet webmarketing, qui nécessite une préparation en amont et un minimum de budget pour pouvoir la promouvoir. C'est en fonction de vos cibles, objectifs et budget qu'une stratégie pertinente pourra être mise au point ! Vous trouverez sur ce blog de nombreux éléments pour vous aider à y voir plus clair sur tous ces aspects. Bonne lecture, et bon courage !



Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!