src=
2013
22/avri

Analyse des comptes Twitter corporate des entreprises du CAC40

Aujourd'hui, je commence une série d'analyse sur la prise de parole des grandes entreprises dans la société. Pour ce faire j'ai ainsi analysé les comptes Twitter corporate des entreprises du CAC40 (découvrir le tableur de comparaison)

Classement des comptes Twitter corporate des entreprises du CAC40

Analyse du nombre d'abonnés Twitter au compte Corporate des entreprises du CAC40

  • En moyenne, les entreprise du CAC40, ont un peu moins de 7000 abonnés, ce qui est relativement moyen, à titre de comparaison @1min30 (suivez nous;-) qui est bien moins importante a actuellement plus de 7500 abonnés,
  • Seul 9 entreprises du CAC40 ont plus de 10000 abonnés, il s'agit de Orange, Renault, Publicis, CapGemini, L'Oréal, BNP Paribas, EADS, Accor, Total
  • 3 entreprises du CAC40 n'ont pas de compte Corporate, néanmoins elles ont toutes au moins un compte Twitter, que cela soit celui d'une Fondation (Kering) ou des comptes nationaux (Sanofi, Michelin).
  • 6 entreprises du CAC40 ont moins de 1000 abonnés, il s'agit de Vivendi, Valourec, Vinci (la malédiction de la lettre V? ), Unibail, Axa, et Carrefour ce qui est plus que modeste
  • Les entreprises du CAC40 ont un ratio nombre d'abonnements sur nombre d'abonnés faible (0,14 en moyenne) ce qui dénote une tendance à ne pas prospecter des abonnés en les suivant, et à se laisser suivre naturellement. Seul Gemalto a un ration supérieur à 0,5 et BNP Paribas et Solvay ont un ratio légèrement inférieur à 0,5.

Analyse du contenu des Tweets des entreprises du CAC40

En plus des chiffres, j'ai effectué une analyse rapide du contenu des tweets des comptes corporate des entreprises du CAC40 ainsi que des thématiques abordées:
  • Les comptes Twitter corporate sont avant tout des relais des relations presse de l'entreprise. Toutes les entreprises utilisent ce compte pour relayer leur communiqué de presse, sauf peut être Accor qui en fait un usage qui semble exclusivement commercial.
  • Au delà du relais des relations presse, on retrouve aussi fréquemment un partage de la revue de presse de l'entreprise avec des liens pointant vers des articles de presse parlant de l'entreprise. Parfois cette revue de presse est complétée avec des Retweets de médias ou de personnalités évoquant l'entreprise.
  • En plus des aspects presse, la deuxième thématique la plus fréquente des comptes corporate est la thématique RH avec le partage des annonces d'emplois, quelques comptes font aussi un peu de promotion commerciale (Accor, Alstom, Bouygues),
  • Par ailleurs parmi les comptes les plus suivis on retrouve des entreprises qui partagent leur expertise sectoriel, tiennent un blog et font de la veille. Ceux sont aussi des comptes qui échangent avec leurs abonnés en les mentionnant.
  • En terme de langue, 19 comptes sont exclusivement en anglais, 9 sont bilingues français/anglais, 5 sont exclusivement français, et Vinci a joué la carte de l'originalité en créant 2 comptes, un en anglais (700 abonnés) et un en français (200 abonnés).
  • Sinon 2 comptes sont inactifs depuis plusieurs mois celui de Solvay depuis janvier 2013 et celui de Vivendi depuis août 2011 ! (Toujours la malédiction des V?)

Synthèse et analyse personnelle

Que dire de cette analyse. Que les entreprises du CAC40 sont globalement présente sur Twitter mais qu'elles font le service minimum en relayant essentiellement l'activité de leur service de presse (communiqué de presse et revue de presse). L'émergence de ce nouveau média n'a pas été l'occasion de faire émerger une autre forme de communication avec le public, plus interactive et moins institutionnelle. C'est dommage parce que les quelques entreprises qui s'y essayent (Orange, Renault, CapGemini, L'Oréal, BNP Paribas, Lafarge) connaissent des retours intéressants et sont plus suivies que la moyenne.Ainsi, de mon point de vue, l'entreprise doit profiter des nouveaux espaces de communication qui lui sont offerts sur les médias sociaux (Twitter mais aussi les blogs, et les autres réseaux) pour parler plus largement au public. Il ne s'agit pas de communiquer uniquement avec la communauté des investisseurs institutionnels ou des candidats à l'emploi potentiels, mais de s'adresser à l'ensemble des citoyens pour partager avec eux l'avenir de l'entreprise, de son secteur d'activité et une compréhension des enjeux mondiaux (crise, évolution technologique, etc.). Il s'agit d'établir un dialogue et de participer à la vie de la société. C'est de cette façon que l'entreprise pourra retrouver du crédit auprès des citoyens qui sont aussi ses clients;-) C'est ma vision du marketing 3.0 ou marketing des valeurs.Et vous qu'en pensez-vous? Partagez-vous cette vision? Pensez-vous que l'entreprise doit plus participer au débat publique? N'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez que nous vous accompagnons sur Twitter ou en community management. Vous pouvez aussi télécharger notre livre blanc sur l'Inbound Marketing adapté au marketing 3.0.Vous pouvez aussi decouvrir l'article suivant concernant la présence sociale des patrons du CAC40 

Posté par Gabriel Dabi-Schwebel

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lancement de nombreuses révolutions numériques : 3G, VoD, Triple Play, TV Mobile, Apps Smartphone, Smart Grid, etc. Ces expériences ont forgé mon expertise du marketing lire la suite...

Hanna Azaiz

Contact Social Media Marketing :
Hanna Azaïz

ha@1min30.com
06.02.61.89.61

Comment les logos de marque évoluent [Infographie]

"It" parade

9 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!