src=
2015
08/sept

Le Growth Hacking : le marketing de demain ?

Le Growth Hacking est de plus en plus utilisé dans les entreprises d’aujourd’hui. Le terme a été inventé par Sean Ellis (entrepreneur, business angel et startup advisor) en 2010 aux Etats-Unis, et vulgarisé en France par les « growth hacking meetup » organisés par l’accélérateur de startups TheFamily.Mais qu’est-ce que le growth hacking ? En quoi se différencie-t-il du marketing traditionnel ?

growth-hacking

Définition du Growth Hacking

Le Growth Hacking est l’ensemble des moyens mis en place sur un site Internet pour y apporter du trafic et de le transformer en succès, en dépensant davantage sur le produit qu’en publicité payante.C’est, en d’autres termes, l’adaptation du marketing à l’environnement et aux technologies actuelles. 

Les débuts du Growth Hacking : Hotmail « PS : I love you. Get your free email at hotmail

Les fondateurs de Hotmail à leurs débuts ont fait une levée de fonds de 300 000 euros. Leur première idée était de dépenser en marketing traditionnel en achetant une affiche publicitaire sur l’autoroute.Lorsque Tim Draper, l’un des investisseurs qui leur avait confié les 300 000 euros a su ce qu’ils voulaient faire de l’argent, il leur a conseillé d’ajouter à la fin de chaque mail envoyé sur Hotmail : « PS : I love you. Get your free email at hotmail ».Cette technique leur a permis d’acquérir 20 000 utilisateurs en un mois et 1 million en un semestre. Cette méthode de Growth Hacking a d’ailleurs été reprise par Apple : lorsque vous envoyez un mail via votre iPhone vous voyez la mention : Envoyé de mon iPhone

Etude de cas : Dropbox et le Growth Hacking

Lorsque vous utilisez Dropbox de manière régulière, le problème de l’espace de stockage se pose très rapidement.Pour avoir plus d’espace vous avez deux solutions :
  •  La première est de payer pour disposer de plus d’espace de stockage,
  • La seconde est de partager et de faire inscrire vos contacts sur Dropbox. Une fois que vos amis se sont inscrits, vous recevez 500 MO d’espace de stockage gratuitement, dans la limite de 16 GO.
Cette technique de Growth Hacking a permis à l’entreprise d’augmenter la viralité du produit et ainsi de faire inscrire plus de membres sur Dropbox. 

La différence entre le marketing traditionnel et le Growth Hacking

La grande différence réside dans le ROI réel.Le Growth Hacking se concentre exclusivement sur le taux de conversion réel, tandis que le marketing traditionnel est plus axé sur l’impact et la notoriété. 

L'avenir du Growth Hacking

Ce marketing alternatif est généralement utilisé par des startups sans grands moyens ; elles préfèrent dépenser moins dans leur marketing et plus sur leur produit. Pour cela, elles ont dû trouver des techniques innovantes pour attirer de nouveaux utilisateurs.De nombreuses startups utilisent le Growth Hacking pour augmenter leur croissance : Facebook, Twitter, Airbnb…Cependant, toutes les techniques de Growth Hacking citées ci-dessus ou que vous pourrez trouver sur Internet, ne sont plus utilisables.En effet, le but du Growth Hacking étant de tester différentes techniques afin d’augmenter la croissance de votre entreprise, celles-ci ne seront pas révélées au grand jour pour que tout le monde puisse s’en servir. C’est la raison pour laquelle il est difficile de trouver des exemples récents de Growth Hacking.La compétition étant de plus en plus forte, toutes les techniques sont en train de mourir car les utilisateurs sont de mieux en mieux formés et éduqués et tombent de moins en moins dans les "pièges de base".Le Growth Hacking ne va certainement pas totalement remplacer le marketing traditionnel ; c’est une évolution du marketing en même temps qu'un complément du marketing tel qu’on le connaît aujourd’hui.Comme le marketing traditionnel, il ne transformera pas un mauvais produit en un bon produit, mais se contentera de le faire connaître.Si cet article vous a plu, je vous invite à découvrir Notre Livre Blanc sur l’Inbound Marketing, ainsi que Notre Proposition sur la mise en place d’une stratégie Inbound.

Posté par Jérémie Dornbusch

Expert Marketing Automation & CRM au sein de l'agence, je suis le spécialiste CRM, emailing pour tous les clients de l'agence.

Contact Inbound Marketing :
Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06.73.55.17.36

Pourquoi personne n'a jamais vraiment compris le marketing...

Le branding, indispensable pour passer un cap

3 Comments

  • Pensez-vous que désormais on doive inclure une stratégie growth hacking dans son business plan?
    Comment bien l’expliquer aux investisseurs?

  • Je pense personnellement que les business plan ne sont plus utiles 😉 mais cela est une autre histoire 🙂

    Autrement oui je pense qu’il est bon d’intégrer une stratégie de growth hacking dans un business plan. Car cela permet de montrer que l’on est capable de communiquer sans jeter l’argent par les fenêtres avec des 4×3.

    La plupart des investisseurs connaissent déjà le growth hacking ! C’est d’ailleurs un des investisseurs de Hotmail qui a conseillé d’utiliser le growth hacking aux fondateurs !

    Du coup cela ne peut être que bénéfique de l’ajouter à un business plan ou à un pitch deck

  • Hello,
    dans les faits, ça me semble quand même un peu difficile de l’inclure dans son pitch !
    Peut-être dans la partie qui parle des fondateurs et de l’équipe, mais il faut surtout s’efforcer de montrer qu’on a déjà de la traction et que vous avez les compétences et la créativités pour mettre en place des actions de Growth Marketing pour débloquer la croissance de votre startup !
    Bref, sur le pitch il faut surtout apporter des preuves de traction, le reste importe moins.

  • Adrien Legoff dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article. Afin de faire bénéficier aux internautes d’un complément d’information, je vous propose de partager une autre source, qui permet de comprendre ce qu’est le Growth Hacking en 5 minutes : http://www.lafabriquedunet.fr/blog/comprendre-growth-hacking-5-minutes/

    Encore merci et à bientôt,

    Adrien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!