2014
10/Juil

Serveur NAS

Serveur NAS Synology

Exemple de NAS : Synology DS214

Définition

Un NAS (Network Attached Storage, c’est à dire Stockage Raccordé au Réseau en français) est un serveur dont la vocation première est de servir de système de stockage de données déporté.En langage simple, il s’agit d’un (ou plusieurs) disque dur accessible sur un réseau (chez vous, dans votre entreprise, via un VPN ou par Internet). On dit souvent que les NAS permettent aux utilisateurs de bâtir leur cloud privé, c’est à dire de rendre leurs fichiers accessibles sur un système qui leur appartient, au contraire de services comme DropBox ou Google Drive, où les données sont physiquement hébergées par des tiers.

Avantages de l’utilisation d’un NAS

L’utilisation d’un serveur NAS comporte de nombreux avantages :

  • Il permet de centraliser ses données et de les partager avec plusieurs appareils (convergence numérique).
  • Il permet de sauvegarder l’ensemble de ses données à partir d’un endroit unique.
  • Il représente un coût à l’achat, mais l’accès aux données est ensuite gratuit (Google Drive et DropBox sont payants pour les grands volumes de données).
  • Il permet de rester propriétaire de ses données.

Inconvénients de l’utilisation d’un NAS

Les détracteurs du NAS affirment qu’il est aujourd’hui moins couteux et plus sûr d’utiliser des services de stockage cloud : en effet, ces derniers sont théoriquement mieux sécurisés et plus disponibles, puisque installés sur des infrastructures spécialisées. Cet argument est en réalité à nuancer, notamment dans le cas d’un usage personnel. En effet, à partir du moment où on accède à des données distantes, le taux de transfert des fichiers est limité par la vitesse de connexion à Internet. Cela constitue un inconvénient majeur dans le cadre de l’usage des NAS, par exemple pour la diffusion de vidéo en streaming sur un téléviseur ou l’enregistrement des caméras de vidéo-surveillance personnelles.

Risques liés aux NAS

A partir du moment où on héberge soi-même ses données, plusieurs risques peuvent apparaître.

Intégrité des données

En cas de plantage d’un disque dur ou de destruction du NAS (incendie, enfant 🙂 ), toutes les données peuvent être perdues. On se prémunit du premier risque en utilisant des NAS équipés d’une architecture redondante (utilisation de RAID) : plusieurs disques durs répliquent en permanence les données, et en cas de panne de l’un d’eux, les autres prennent le relai le temps de changer le disque défectueux. Le nombre de disques durs correspond au nombre de baies. Inconvénient : si on achète deux disques durs de 3 To pour équiper un NAS de 2 baies, la capacité de stockage sera de 3 To et non de 6 To.Concernant le second risque (NAS physiquement endommagé), il est recommandé de placer le serveur NAS dans un endroit difficile d’accès, sur une prise protégée par un onduleur, loin des sources de chaleur, de l’humidité et de la poussière. Une sauvegarde régulière des données sur un dispositif mobile (disque dur USB par exemple) est recommandée.

Sécurité des accès

La mise en sécurité d’un NAS nécessite des connaissances en informatique des réseaux pour être réalisée dans les règles de l’art. En effet, à partir du moment où les données sont accessibles par Internet, le NAS est ouvert aux attaques des pirates informatiques. Parmi les mesures évidentes à mettre en œuvre, on trouvera :

  • Le cryptage systématique des connexions en SSL
  • La limitation des tentatives de connexion infructueuses dans un temps donné
  • L’utilisation d’un compte différent du compte administrateur pour l’utilisation courante du NAS
  • Le changement régulier des mots de passe
  • Le choix de mots de passe longs et alternant les chiffres, les majuscules et les minuscules ainsi que les caractères spéciaux

Coupure de courant

Un serveur NAS doit être allumé en permanence pour pouvoir fonctionner, et le point d’accès Internet également (la box adsl pour les particuliers). En cas de coupure de courant, il n’est plus accessible, et un arrêt brutal peut endommager les disques. Il est donc recommandé d’utiliser un onduleur à batterie pour se prémunir des coupure d’électricité de courte durée.

Critères de choix d’un NAS

Un NAS est défini par :

  • Sa capacité de stockage (liée bien sûr à la capacité des disques durs)
  • Sa vitesse d’accès aux données des disques
  • Son nombre de baies (une baie = un disque dur)
  • La possibilité de remplacer ou pas les disques dur “à chaud” (c’est à dire sans arrêter l’engin)
  • Son dispositif de sauvegarde
  • Sa connectivité au réseau

Il est à noter que les NAS du marché proposent désormais des fonctionnalités additionnelles qui les rapprochent de plus en plus des serveurs classiques, comme par exemple :

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!