2022
25/Fév

Qu’est-ce qu’un plan de marchéage ? Définition et exemple

Que ce soit au début d’une activité ou dans le cadre du développement de l’activité, une entreprise se doit de trouver la bonne, voire la meilleure stratégie pour vendre ses produits et services. Du côté marketing, on appelle cette stratégie le plan de marchéage. Mais vous vous demandez peut-être ce que c’est concrètement et pourquoi faut-il le faire ? Zoom sur ce plan.

Plan de marchéage : qu’est-ce que c’est ?

« Plan de marchéage », « méthode des 4P » ou encore « marketing mix », on parle de la même stratégie. On peut la définir comme l’ensemble des actions et des décisions prises pour garantir le succès d’un produit, d’un service, d’une marque ou d’une enseigne sur le marché.

Pour la prise de décisions, on se penche sur quatre grands domaines qui sont déterminés par les 4P avec les termes anglais « product », « price », « place », « promotion ». Ces domaines sont les suivants :

  • La politique du produit : vous avez compris : ici, on se concentre sur le produit ou le service qui est l’offre de l’entreprise. On se décide sur sa définition, son innovation et son adaptation. Pour ce faire, l’équipe marketing se doit d’étudier plusieurs points dont entre autres les caractéristiques de l’offre, son positionnement, son cycle de vie ainsi que les services associés.
  • La politique de prix : pour cette variante du plan de marchéage, il faut penser au prix de vente du produit ou du service. Pour le déterminer, vous devez prendre en compte les coûts de revient, l’image de la marque, le prix du marché, la perception du consommateur sans pour autant oublier les objectifs de bénéfice, de volume et de notoriété. On inclut également dans la politique de prix, les conditions de paiement.
  • La politique de distribution : à ce stade, toutes les décisions relatives au produit ou service et à son prix sont validées. Vous devez maintenant vous concentrer sur la manière dont il va arriver chez le consommateur final. En effet, il doit y arriver dans les meilleures conditions. L’équipe marketing va alors définir les canaux, le réseau et la stratégie de distribution.
  • La politique de communication ou de promotion : pour cette dernière variante du plan de marchéage, on se penche sur les différents moyens auxquels l’entreprise va avoir recours pour s’adresser aux consommateurs. On a mille et un moyens de communication, dont les médias, la promotion visant à stimuler le comportement du consommateur et la communication événementielle. Vous n’êtes pas obligé d’appliquer tous ces moyens et il faudra d’ailleurs celui qui convient le mieux à l’entreprise, au produit et aussi au budget qu’on dispose.

Pourquoi faire un plan de marchéage ?

Chaque mesure prise au niveau des différentes composantes de ce plan de marchéage doit être pensée et repensée. Il ne faut pas oublier que chaque mesure aura un impact sur les ventes. Élaborer ce plan de marchéage peut vous prendre du temps, mais il va vous permettre d’optimiser les marketings des produits et des services.

De par la politique de produit par exemple, vous pouvez mieux présenter le produit ou le service avec sa conception, son conditionnement et ses caractéristiques. En vous réunissant avec votre équipe de marketeurs et votre directeur marketing, il ne sera pas si difficile de concevoir une offre distincte de celles des concurrents.

Avec la politique de prix, l’entreprise pourra définir un coût de revient tout en arrivant à se positionner sur le marché avec les prix proposés par la concurrence. Avec une politique de distribution bien définie, vous allez assurer la couverture du marché et augmenter la commercialisation des produits et des services. Quant à la politique de communication, elle va faciliter le marchandisage et la promotion de l’offre.

Exemple de plan de marchéage

Avec un plan de marchéage bien élaboré et réussi, vous devez arriver à augmenter votre chiffre d’affaires. Qu’est-ce qu’un plan de marchéage réussi ? C’est un plan qui répond aux conditions suivantes :

  • Un plan adapté au marché et aux clients : cette stratégie ne marchera pas si votre offre n’est pas adaptée aux besoins du marché. Elle doit donc être cohérente aux attentes de votre cible, mais ceci ne doit pas pour autant vous détourner de l’image que l’entreprise veut véhiculer,
  • Un plan ayant une certaine cohérence entre les variantes : si vous voulez cibler une clientèle haut de gamme, ne perdez pas votre temps dans la communication dans les épiceries,
  • Un plan présentant des atouts en plus comparé à la concurrence : pour développer votre chiffre d’affaires et pour espérer devenir leader sur le marché, vous devez avoir des avantages, au moins un avantage par rapport à la concurrence.

Jusqu’ici, vous pouvez vous sentir loin de votre propre plan de marchéage. Pour vous aider à l’élaborer, découvrons ensemble l’utilisation du marketing mix chez Coca-Cola. Pour sa politique produit, cette marque a mis sur le marché plusieurs gammes de produits dont les jus de fruits, les eaux, les sodas fruités, les boissons énergétiques, les thés et les cafés. Elle n’hésite pas à travailler son packaging et ce dernier varie d’un partenaire et d’un événement à un autre.

Pour ce qui est de la politique de prix, Coca-Cola s’est arrangé pour adapter ses prix en fonction des marchés géographiques et ses gammes. Ce n’est pas pour autant que les prix Coca-Cola sont si chers ou abordables que ceux de la concurrence. Pour la distribution, on peut dire qu’elle couvre largement le marché d’autant plus qu’il s’agit d’une marque internationale. On retrouve ses produits de la grande distribution aux stations-service en passant par la restauration et la vente à emporter.

Si on se réfère à la politique de promotion de Coca-Cola, celle-ci se base plus sur les partenariats, dont quelques-uns avec des influenceurs. Ses moyens lui permettent d’ailleurs de multiplier les moyens de communication. La marque collabore avec les influenceurs et sponsorise des événements. Elle ne néglige pas pour autant les médias de masse.

Avec quatre points simples du plan de marchéage, l’entreprise connaît où elle met ses pieds. Elle pourra donc avancer pas à pas vers la réussite de l’insertion de l’offre ou de la marque sur le marché. On peut d’ailleurs se permettre de revoir chaque politique du plan si une stratégie marketing n’a pas porté ses fruits.

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à découvrir notre agence Conseil en Strategie Digitale et à télécharger les premières pages de la méthode « Acquisition Strategy Design : le guide ultime pour construire pas à pas son plan d’Acquisition »

Ranja Randriambelo

Posté par

Ayant 8 années d'expériences dans le marketing, j'ai débuté en tant que téléconseillère pour chargée

Ranja Randriambelo

Contact Définitions Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Ne restez pas seul face à vos challenges marketing ! Rejoignez notre communauté pour apprendre et partager :)