2022
25/Fév

Zone de chalandise : définition et conseils

Que vous possédiez un point de vente ou que vous prévoyez d’en créer un, connaître sa zone de chalandise est primordial. Cet outil permet de mieux identifier sa clientèle existante et potentielle. Mais savez-vous ce que c’est ? Pourquoi devriez-vous la connaître ? Et surtout, comment la calculer ? 

Qu’est-ce qu’une zone de chalandise ?

Une zone de chalandise désigne la zone géographique dans laquelle se situent les clients et/ou clients potentiels d’un point de vente ou d’une agence. Elle peut être réelle ou potentielle suivant si vous possédez déjà votre entreprise ou non.

C’est un outil très utilisé dans le géomarketing, marketing spatial.

Pour la définir, on prend en compte : la distance jusqu’au point de vente, le temps nécessaire pour s’y rendre, l’attractivité de la zone et la concurrence présente. On peut trouver 3 types de zone de chalandise selon les données prises en compte pour la calculer :

  • La zone isométrique : elle se base sur la distance à vol d’oiseau entre deux points
  • La zone isochrone : elle se base sur le temps nécessaire pour se rendre jusqu’au point de vente
  • La zone mesurée : elle se base sur la collecte de données. Pour cela, on peut les récolter via des enquêtes terrains ou la géolocalisation de smartphones.

Ensuite, il existe diverses façons de diviser sa zone de chalandise. On la divise souvent en trois zones, correspondant au temps pour s’y rendre :

  • La zone primaire : moins de 5 minutes autour du point de vente
  • La zone secondaire : entre 5 à 10 minutes autour du point de vente
  • La zone tertiaire : entre 10 à 20 minutes autour du point de vente

Mais on peut aussi diviser la zone de chalandise en fonction de la part de la population fréquentant l’entreprise.

Quel est l’intérêt de connaître sa zone de chalandise ?

Si vous avez déjà une entreprise existante, la zone de chalandise peut vous aider à évaluer la clientèle potentielle et d’étudier son évolution. Elle peut aussi permettre d’analyser votre performance commerciale et donc d’ajuster votre stratégie marketing en fonction. C’est donc un outil essentiel pour la définition d’une stratégie commerciale.

Dans la même optique, l’établissement d’une zone de chalandise permet de situer et mesurer votre concurrence. Vous savez dans quelles zones ils se situent et pouvez surveiller la zone de marché. Cela vous donne une idée de comment vous positionner pour vous distinguer et gagner des clients.

Si vous avez pour projet de créer votre entreprise, la zone de chalandise se fait alors dans le cadre d’une étude de marché. Elle permet d’évaluer la faisabilité de votre projet en estimant le rendement de l’emplacement. En fonction des résultats, vous pourrez choisir le meilleur emplacement. Après tout, c’est l’un des facteurs clés de succès d’un projet. Il est donc essentiel de s’assurer que la zone est adaptée à votre projet.

Cela vaut également pour les investissements publicitaires. Vous saurez où placer vos publicités pour qu’elles touchent votre cible.

Bien sûr, peu importe à quelle étape de votre projet vous vous situez, les bénéfices de connaître sa zone de chalandise ne changent pas vraiment. Ce qui change surtout c’est la façon dont on va la calculer.

Comment calculer sa zone de chalandise ?

Pour le définir la zone de chalandise, on prend en compte plusieurs critères :

  • Le type de commerce
  • Le profil des chalands
  • Le pouvoir d’attractivité de la localisation
  • L’état de la concurrence
  • La valeur locative
  • La politique commerciale et urbaine du lieu

Elle se calcule différemment selon si le point de vente est déjà existant ou s’il s’agit d’une étude d’implantation.

Si vous avez déjà une entreprise

Dans le cas où vous avez déjà une entreprise, il va falloir récolter des données auprès de votre clientèle. Plus précisément, à l’aide de leurs adresses. Elles s’obtiennent grâce aux moyens de paiement, carte de fidélité ou en demandant le code postal. Vous vous demandiez peut-être pourquoi on vous le demande à la caisse ? Vous savez maintenant pourquoi.

Si vous prévoyez de créer une entreprise

Dans le cas où vous n’en êtes qu’au business plan, récolter ces données vous demande un peu plus d’efforts. Elles sont nécessaires à l’étude d’implantation préalable à l’ouverture d’un point de vente. Vous pouvez faire une analyse géographique, une analyse démographique, des enquêtes d’opinion ainsi que des questionnaires ou sondages.

Enfin, il existe de nombreux outils qui vous permettent de dessiner votre zone de chalandise. On peut citer :

Vous savez maintenant ce qu’est une zone de chalandise et l’intérêt de la connaître. Et si vous êtes un peu perdu concernant le calcul de votre zone de chalandise, sachez que plusieurs entreprises proposent de s’en charger pour vous.

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à découvrir notre méthodologie Q2C Selling et à télécharger notre livre blanc « Placez la vente au cœur de votre Stratégie d’Acquisition »

Kelly Chateau

Posté par

Diplômée d’un master en Conception de Projet Numérique et Multimédia, j’ai eu l’occasion de travaill

Kelly Chateau

Contact Geomarketing :

Julia Drupt

jdrupt@1min30.com
07 87 92 52 66





Commenter

Ne restez pas seul face à vos problématiques de génération de revenus ! Rejoignez notre communauté :)