2014
16/Mai

Microformat

Définition

Un microformat est une forme de langage permettant de préciser la nature de certaines données d’une page web de manière explicite.

Les microformats par l’exemple : hentry

Prenons un exemple de page web affichant la page d’une entreprise affichant les informations suivantes (code source) :

<div>Nom de l'entreprise : Tartempion</div><div>Présentation : agence digitale spécialisée dans les applications mobiles</div><div>Mots-clefs : mobile, application, agence digitale</div><div>Mise à jour de la page : 12 Mai 2014</div>

L’humain, grâce à sa compréhension des phrases, est capable de faire le lien entre l’information et sa nature. Par la lecture du texte, notre cerveau identifie que l’entreprise se nomme Tartempion, qu’elle fait des applications mobiles, etc.Les systèmes informatiques, eux, peuvent difficilement faire cet exercice : soit ils doivent faire de l’analyse sémantique, mais le résultat n’est pas garanti, soit il faut leur donner des indications supplémentaires et codifiées. On va donc ajouter à notre code html ces informations. Si nous prenons le microformat hentry (utilisé par WordPress) et que nous voulons par exemple indiquer au système que le 12 Mai 2014 est bien la date de mise à jour de la page, il faudra transformer :

<div>Mise à jour de la page : 12 Mai 2014</div>

En :

<div>Mise à jour de la page : <time class="updated" datetime="2014-05-12">11 mai 2014</time></div>

Il suffit simplement de choisir un microformat et de respecter son “vocabulaire”. Dans le cas de WordPress, il faut s’assurer que le thème WordPress en place utilise correctement les microformats pour pouvoir en obtenir d’éventuels bénéfices.Le vocabulaire du hentry est par exemple disponible ici : http://microformats.org/wiki/hentry (nota : ce format a été remplacé par le h-entry).

A quoi servent les microformats ?

Les microformats apportent des informations aux systèmes informatiques crawlant les pages web. Les données sont par exemple lues par les bots des moteurs de recherche, qui vont s’en servir pour mieux catégoriser l’information.Il est à noter que certaines informations sont redondantes par rapport aux informations contenues dans les balises Meta et Title. Par exemple, on peut considérer que les “tags” hentry devraient être similaires au contenu de la balise meta keywords. C’est dire s’il faut relativiser le bénéfice de leur usage.Avec l’avènement du html 5, les microformats sont en concurrence avec les microdatas. Avec un vocabulaire plus riche, on peut penser que ce dernier marquage sera plus utile. Il peut par exemple être utilisé pour indiquer une image miniature associée à un contenu et l’afficher dans les pages de résultats des moteurs de recherche (SERP). Voir : http://www.seomix.fr/microformats-microdata-wordpress/

Microformats et Google Webmastertools

Google Webmastertools indique les erreurs éventuelles liées aux microformats :Erreur microformat webmastertoolsCette fonction permet d’identifier d’éventuels problèmes et de les corriger.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!