2014
06/Nov

Best of breed

Définition

Le Best Of Breed est un positionnement marché qui consiste, pour une solution logicielle, à viser l’excellence sur un segment spécifique. A l’opposé, les “généralistes” cherchent à offrir la couverture fonctionnelle la plus large possible, c’est-à-dire à intégrer de nombreuses fonctionnalités.

Best Of Breed & CMS : exemples

A l’origine, le CMS WordPress était destiné à la réalisation de blogs. Dans une logique Best Of Breed, l’interface a été pensée pour faciliter la vie des blogueurs. Aujourd’hui, alors que ce gestionnaire de contenu est devenu très généraliste, notamment au travers de ses modules d’extension et de ses fonctionnalités, l’interface est restée très orientée blogging, avec la mise en avant des “articles”, des “tags” et des “catégories”, ce qui déroute d’ailleurs les néophytes (ndlr : l’interface WordPress est rarement considérée comme intuitive par les utilisateurs non informaticiens).De son côté, un CMS comme Plone a misé sur la sécurité, l’ergonomie et les Intranets, et est resté sur ce positionnement au fil du temps. Il est moins utilisé que WordPress, mais il propulse toujours des sites de haut niveau comme celui du FBI ou du gouvernement brésilien.

Et dans l’e-commerce ?

Il est désormais possible de faire des sites e-commerce de très bonne facture avec un CMS comme WordPress (par exemple avec l’extension Woocommerce). A l’opposé, dans une logique Best Of Breed, on trouve des solutions e-commerce Open Source comme Prestashop et Magento, qui sont concentrées sur la vente en ligne, et ne proposent pas de fonctions avancées en terme de gestion de contenu.

Par extension : la chaîne du Best Of Breed

Toujours dans cette logique d’utiliser un outil spécialisé sur un segment de marché (c’est-à-dire qu’il se concentre sur une seule tâche, mais qu’il essaye de la faire bien), on peut aussi associer l’environnement de la solution logicielle. On peut par exemple dédier une instance virtuelle optimisée pour faire tourner une solution e-commerce spécifique, sans devoir faire de compromis pour rendre le serveur compatible avec d’autres outils. Dans d’autres circonstances, on appellera ça l’intégration verticale.C’est ce que décrit OVH dans cette vidéo :

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!