2017
22/Août

Comment obtenir plus d’interactions sur Facebook

Lundi matin. Vous avancez péniblement vers votre PC un café moka à la main… Et en jetant un coup d’œil à votre page Facebook, le constat est sans appel : toujours pas assez d’interactions ! Par chance, vous êtes bien tombé. Car dans cet article (écrit avec soin et amour), je vous explique justement comment obtenir plus d’interactions sur Facebook, en postant du contenu de qualité au bon moment. Chuuut….ça commence !

N°1 – Rencontrez votre audience au bon moment

Pas la peine de vous dire que de publier un contenu tip top à un moment où votre audience n’est pas connectée, ça ne marchera pas ! Seulement voilà, pas évident de cibler les moments de la semaine ou de la journée qui vous offriront une visibilité idéale. Pour vous aiguiller, voici quelques conseils :

Les moments idéaux : le week-end et en soirée

De nombreuses études tentent de définir “le” moment idéal pour poster du contenu sur Facebook. La plupart d’entre elles sont unanimes et affirment qu’il vaut mieux privilégier :

  • Le week-end, car les gens sont détendus et disposent de plus de temps qu’en semaine pour surfer sur le web et les réseaux sociaux. Par exemple, regardez ce post de Sucre D’Orge (vêtements et accessoires pour bébés). Publié un samedi, il a su trouver une audience.

Extrait d’un post Facebook de Sucre d’Orge, publié le Samedi 6 Février

  • Les soirées à partir de 19h, heure à laquelle les journées de travail s’achèvent pour la plupart des individus. Dans le métro, dans le bus ou à pied, bon nombre d’entre eux seront donc tentés d’aller jeter un œil sur Facebook.

Ces informations sont valables pour une grande majorité des entreprises car d’une façon générale :

  • Les contenus publiés entre 20h et 7h du matin obtiennent 14% d’interactions en plus que ceux publiés au cours de la journée, entre 8h du matin et 19h.
  • Le taux d’interactions augmente de 14.5% le week-end en comparaison à celui constaté en semaine.

Plus de précisions en fonction de votre secteur d’activités

Pour aller plus loin, j’ai déniché une étude de la société américaine LichpinSEO (dont sont issues les statistiques citées dans cet article) qui a voulu savoir quand poster du contenu sur Facebook en fonction du secteur d’activités des entreprises. Après avoir analysé plus de 1 800  pages Facebook des plus grandes marques pendant 2 mois, l’entreprise a publié un rapport passionnant sous forme d’infographie. Bien que cette-dernière date de 2012, ses conclusions sont très intéressantes et toujours pertinentes, aussi je vous invite à la consulter directement sur le site de son auteur.

On se fait un résumé ? Voici les conclusions du rapport dressées sous forme de tableau (ne me remerciez pas…).

Les meilleurs jours pour poster du contenu sur Facebook en fonction de votre secteur d’activités

Les tendances générales à retenir

Si on rassemble l’ensemble des informations disponibles, on peut en tirer quelques informations générales, qui viennent compléter les conclusions par secteur :

  • Le week-end est bel et bien la période de la semaine la plus appropriée pour poster du contenu. Sur les 15 secteurs d’activités passés au crible par l’étude, 13 d’entre eux obtiennent le plus d’interactions à ce moment donné.
  • Entre le samedi et le dimanche, mieux vaut privilégier le dimanche.
  • Hors week-end, le lundi est le meilleur jour pour poster du contenu sur Facebook : 4 secteurs d’activités (commerce de détails, santé et beauté, technologie, télécommunication) remportent le plus d’interactions ce jour-là. En plus, des contenus divertissants et informatifs sont toujours appréciés en début de semaine (on a souvent le blues).
  • Le mardi est le jour noir de la semaine : quel que soit votre secteur d’activités, vous aurez très peu d’interactions en postant du contenu sur Facebook un mardi. Ne me demandez pas pourquoi.
  • Certains secteurs d’activités obtiennent plusieurs “pics” d’interactions, ce qui signifie qu’ils ont intérêt à poster du contenu à plusieurs reprises dans la semaine.

Dans le but de choisir votre fréquence et vos dates de publication, vous pouvez donc vous inspirer de ces conseils. En revanche, sachez que les résultats peuvent varier en fonction de votre industrie. Je ne vous recommanderai donc jamais assez de faire des tests, de façon à optimiser au maximum votre stratégie social media.

2 – Soignez vos publications

Vous avez défini vos moments clés de la semaine ? C’est bien ! Mais pas encore assez… (ça serait trop simple !). Car maintenant, il vous reste à réaliser la tâche ardue – mais pas impossible – de créer des posts ultra pertinents, qui donneront envie à vos abonnés de cliquer, liker, commenter ou partager.  Allez, je ne vous fais pas languir plus longtemps, voici mes conseils :

Rédigez un texte court et impactant.

Même si Facebook prône moins l’instantanéité que Twitter, il est quand même bon de s’en inspirer ! Ce qu’il faut savoir, c’est que rares sont les abonnés qui ont du temps à perdre en lecture sur Facebook. Parmi la foule de publications qui remplissent leur fil d’actualité, ils s’intéresseront donc majoritairement à ce qui est court et attrayant. Vous ne voulez pas que votre post passe à la trappe ? Alors :

  • Limitez-vous à une voire deux phrases,
  • Utilisez des titres du type « clickbait » qui comportent des chiffres, répondent à des problématiques (« comment faire pour… » etc.), ou encore des titres provoc’. Pour connaître tous les secrets d’un titre irrésistible, vous pouvez d’ailleurs consulter notre autre article sur le sujet. Un exemple de titre clickbait ? Regardez ce post Facebook du Demotivateur : il comporte un chiffre, et titille l’internaute. Parfait pour le faire cliquer et réagir !

Un post Facebook du Demotivateur

m

Pas mal en termes d’interactions, non ? Sinon, vous pouvez miser sur des titres humoristiques. En général, les textes suscitant une émotion (positive ou négative) obtiennent souvent un taux de clic supérieur à la moyenne. Par exemple, Madame Gorafi s’est spécialisé dans les titres et articles clickbait basés sur l’humour.

Extrait d’une publication Facebook de Madame Gorafi

mmego

  • Interagissez autant que possible avec vos abonnés. Questions, devinettes, débat… vous permettront d’engager le dialogue avec votre audience. Par exemple, Se Loger.com pose souvent des questions à son audience, pour la faire réagir.

Exemple d’une publication Facebook de Se Loger.com 

loger

Ici, la marque mixe même une question avec une devinette (à demi-formulée). En plus, elle a misé juste en publiant à 19h, donc en fin de journée. Bon point !

Misez sur les rich medias

Un texte court et impactant saura vraisemblablement susciter de l’engagement, mais si vous voulez vraiment exploser vos stats, il faudra miser sur les visuels ! Ceux-ci captent instantanément le regard des internautes. Ils sont donc déterminants : s’ils sont assez attrayants, ils convaincront l’utilisateur de lire votre post, et donc possiblement d’interagir avec.

Actuellement sur Facebook, il est rare de croiser des publications sans visuel. C’est pour ça qu’il faut vous démarquer, en misant sur :

  • Des GIFS animés. Oasis Be Fruit en fait d’ailleurs souvent usage :

Extrait d’une publication Facebook Oasis avec GIF animé

gfx 

  • Des vidéos. Lorsque les internautes feront glisser leur fil d’actualité, votre vidéo se mettra alors en route ce qui attirera leur regard. En plus, ce type de rich media permet de refléter particulièrement l’univers de votre marque, un bon point en termes de connexion émotionnelle ! La marque Oréo l’a bien compris, et en intègre souvent dans ses publications.

Extrait d’une publication Facebook d’Oréo avec vidéo

fred

  • Des photos de la vie de tous les jours auxquelles les internautes vont s’identifier. Regardez par exemple cette publication de l’entreprise Twix.

Extrait d’une publication Facebook Twix avec photo

twix

Un paquet de chips, des sticks bretzels et une télévision, et HOP, tout le monde peut s’identifier. C’est d’ailleurs ce qui fait l’attrait de la photo. Pas mal, non ?

On se fait un récap’ ? Pour susciter plus d’interactions sur Facebook, il vous faut : un bon timing, un visuel tip-top qui attire le regard, et un titre percutant qui s’adresse aux internautes. Vous avez tous les ingrédients ? Alors il n’y a plus qu’à vous lancer !

Votre expérience nous intéresse, faites-nous part de vos résultats en commentaire !

Jérémie Dornbusch

Posté par

Formé aux techniques de vente et au marketing digital à l’INSEEC j’ai au cours de mes études, connu

Jérémie Dornbusch

Contact Social Media Marketing :

Hanna Azaïz

ha@1min30.com
06 02 61 89 61





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!