2014
25/Juil

Comment bien poster sur Google+

On ne présente plus Google+, le réseau social lancé par Google qui monte, qui monte ! Comme chaque réseau social, il a ses propres règles et conventions. Quelles sont-elles et comment poster efficacement via le chouchou de Google ?

Dans cet article nous allons voir :

  • comment susciter l’engagement de vos cibles sur Google+
  • comment travailler la mise en forme de vos posts
  • comment cibler les bons destinataires de vos posts (et donc bien utiliser vos cercles)
  • l’heure idéale à laquelle vous devriez poster
  • les facteurs de succès d’un billet Google+.

Prêt ? Let’s go !

Le fond : susciter l’engagement et provoquer les échanges

Sur Google+ comme sur n’importe quel réseau social, la clé de l’engagement, ce sont les interactions ! Pour que vos posts remportent le succès qu’ils méritent, voici quelques bonnes pratiques à utiliser lorsque vous partagez un billet :

  • commentez-le : vous vous adressez à des humains (!), le côté chaleureux est donc important
  • intégrez une question dans votre commentaire (“à votre avis, qu’est-ce qui est mieux entre X et Y ?”, “et vous, qu’en pensez-vous ?” etc)
  • ajoutez un call to action (“n’hésitez pas à réagir”, “aidez-moi à compléter cette liste de bonnes pratiques”, etc)
  • faites part de votre enthousiasme quant à d’éventuelles réactions (“j’ai hâte de savoir ce que vous en pensez !”)
  • interpelez des personnes à l’aide du signe +, cela leur enverra une notification automatique (par exemple : et vous, +Pauline, qu’en pensez-vous ?).

De votre côté, n’hésitez pas à réagir aux posts des autres en les commentant, partageant ou en les “likant” à l’aide du bouton “+1” qui apparaît en bas à gauche de chacun d’entre eux. Si vous êtes actif, cela donnera envie aux autres personnes d’en savoir plus sur vous, et donc de lire vos billets… et sans doute de réagir à leur tour !

La forme : mettre en valeur des éléments de votre post

Un post plus visible ou qui se distingue des autres a plus de chance d’être cliqué. Alors voici quelques astuces pour donner à vos posts Google+ une mise en forme qui les mettra en valeur :

  • en encadrant votre texte par des astérisques, vous le mettez en gras (exemple : *ceci est un texte en gras sur Google+*). Utile pour faire ressortir vos titres !
  • l’usage de l’underscore (tiret du bas) permet de mettre un texte en italique (exemple : _ceci est un texte en italique sur Google+_)
  • comme sur twitter, le dièse permet de thématiser vos posts à l’aide de hashtag (exemple : #Google+)
  • les tirets du haut permettent de barrer un texte (exemple : –ceci est un texte barré sur Google+-).

Concernant les images, elles sont bien sûr indispensables pour attirer le regard des internautes ! Pour apparaître sur Google+, elles doivent faire au moins 400 pixels de large et peuvent atteindre 930 pixels. Pas de panique si elles sont plus grandes que la taille limite : elles seront automatiquement redimensionnées par Google+. Vous pouvez également partagez sur Google+ des vidéos ou des gif animés, qui plaisent toujours beaucoup aux internautes.

Quant au texte qui accompagne vos billets, évitez d’écrire en majuscule (c’est agressif) et avec des abréviations : vous n’êtes pas sur Twitter et avez normalement suffisamment de place pour vous exprimer, sauf si vous êtes particulièrement bavard. Vous pouvez en effet écrire plus de 400 signes… mais je ne vous le recommande pas ! D’une façon générale, limitez-vous à une ligne pour le titre, 5 lignes max de commentaires + 1 ligne pour les hashtag. C’est suffisamment long pour qu’il y ait du fond, et pas trop pour qu’on ait envie de vous lire !

Le post idéal selon Google himself

Le post parfait selon Google himself

Les destinataires : du bon usage de ses cercles

Google+ vous permet de relayer vos messages auprès de différentes communautés, qui sont nommées des “cercles”. Les cercles par défaut sont :

  • les clients (pour un compte professionnel)
  • les collègues (pour un compte professionnel)
  • les VIP (pour un compte professionnel)
  • la famille (pour un compte personnel)
  • les amis (pour un compte personnel)
  • les connaissances (pour un compte personnel)
  • les personnes que vous suivez (pour les 2 comptes, pro et perso).

Vous pouvez aussi créer vos propres cercles et affiner un peu la segmentation faite par Google. Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur une page ou un profil que vous aimeriez suivre, de positionner votre souris sur le bouton “suivre” puis de cliquer sur “Créer un cercle”. Vous pourrez alors le nommer comme vous le souhaitez.

Créer un cercle Google+

Créer un cercle G+

 

Cette fonctionnalité est très utile car elle vous permet de segmenter vos contacts, et donc de mieux cibler vos communications. Vous pouvez par exemple vous en servir pour créer de nouveaux cercles par type de clients (“clients réguliers”, “prospects”, “abonnés à votre newsletter”…) ou par industrie (“banques/assurances”, “agroalimentaire”, etc). Par défaut, vos billets sont visibles publiquement et auprès de vos cercles. Ces paramètres sont modifiables directement dans le champ des destinataires.

Pour supprimer des destinataires, cliquez sur la croix, pour ajouter un cercle, sélectionnez-le dans le menu déroulant

Changer les paramètres de visibilité d'un billet sur G+

L’heure idéale à laquelle vous devriez poster : un outil qui vous sera utile

Des études généralistes disent que le meilleur moment pour poster sur Google+ est entre 9h et 11h du matin, et le pire entre 18h et 7h. C’est intéressant, mais il s’agit de résultats basés sur l’analyse de comptes Google+ aux profils très variés. Ce qui est encore plus intéressant, c’est de savoir quand vous devriez poster pour remporter le plus d’interactions possibles. C’est à ce moment là que TrueSocialMetrics entre en jeu. Après avoir relié votre compte Google+ à cet outil en ligne, il vous dira quel est le moment le plus favorable pour poster vos actualités sur Google+. L’outil se base en fait sur une analyse des heures de la journée et des jours de la semaine au cours desquels vous avez remporté le plus de succès via vos billets précédents. Pour moi, il s’agit du jeudi, tôt dans la matinée. Et pour vous ?

Les indices de succès d’un post

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à analyser le succès de vos billets ! Pour cela, il faut comptabiliser le nombre de “+1”, partages et commentaires reçus pour chacun d’entre eux. Vous trouverez ces informations à trois endroits différents :

  • dans vos notifications : chaque fois qu’un billet est partagé, “liké” ou commenté, vous recevez une alerte automatique
  • en bas de chaque article : le nombre de partages, like et commentaires est indiqué et automatiquement mis à jour

 

Les like sont indiqués en bas à gauche après le “+”, les partages après la flèche

Facteurs de succès d'un article

  • dans Google My Business, en cliquant sur Statistiques, puis en allant dans l’onglet “Interactions” : vous obtiendrez un récapitulatif des actions menées sur chaque article, sachant que la flèche indique le nombre de consultations de votre article, et le rond le nombre d’actions menées par les internautes

Légende des Insights Google+

Légende des Insights G+

 

Besoin d’aide pour la gestion de vos réseaux sociaux ? Nous sommes dispos pour vous aider !

Vous voulez nous suivre sur Google+ ? Avec plaisir, il vous suffit de cliquer sur le lien 🙂

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact Social Media Marketing :

Hanna Azaïz

ha@1min30.com
06 02 61 89 61





3 Commentaires

Pauline d'Alesiacom dit: 25 Août 2014

Bonsoir Grégoire, Merci pour ton commentaire ! Pour le moment, il n'est pas possible de poster sur plusieurs communautés en même temps, ou sur son profil + une communauté. Par contre, tu peux diriger un billet vers une communauté sans avoir besoin de "lui rendre visite", en sélectionnant dans le champs des destinataires la communauté voulue. Je ne connais pas de façon de contourner l'inconvénient que tu cites, mais il faut voir le bon côté des choses : c'est aussi un avantage car ça évite le spam d'articles ! Au plaisir d'échanger avec toi, Pauline


Grégoire Bouchard dit: 25 Août 2014

Merci pour cet article Pauline, dans ce sens, les cercles de G+ fonctionnent comme facebook avec ses listes qui permettent aussi de segmenter son audience. Toutefois les mêmes problèmes subsistent pour les groupes ou communautés: comment poster dans plusieurs communautés en même temps et sur son profil? Tu as une solution?


Charles Annoni dit: 26 Juil 2014

Merci beaucoup pour ces précieux conseils Pauline !


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!