2021
06/Oct

L’expérience collaborateur : pourquoi est-il si important de la soigner ?

On peut définir l’expérience collaborateur comme ce que ressent et ce que perçoit le collaborateur lorsqu’il est en interaction avec l’entreprise. On parle d’expérience collaborateur, car elle ne touche pas uniquement les salariés : elle concerne également les stagiaires, les alternants et même les fournisseurs et clients.

Pour l’entreprise, elle constitue un enjeu fondamental, car une expérience collaborateur positive va conduire à l’engagement et à la fidélisation des collaborateurs, à une expérience client réussie, à la performance de l’entreprise, à l’attraction et à la sélection des meilleurs dans la ribambelle des candidats.

Parce que c’est un levier clé d’engagement et de fidélisation

Certains dirigeants ont tendance à croire que la fidélisation et l’engagement d’un collaborateur reposent uniquement sur des raisons financières. Ce n’est vrai qu’en partie, car ce n’est pas uniquement le salaire qui retient et motive un collaborateur.

Si dans le cadre de son activité professionnelle, les sentiments, les interactions sociales, les ressentis et les émotions du collaborateur sont dans le vert, c’est qu’on a une expérience collaborateur positive. Cette bonne expérience collaborateur pèse aussi dans la balance pour  l’engagement et la fidélisation du collaborateur : vous aurez des collaborateurs engagés. C’est là l’intérêt de la soigner.

Comprenez bien que même si la concurrence offre le même niveau de salaire que votre structure, le collaborateur restera et donnera le meilleur de lui-même si chez vous, l’expérience collaborateur est optimisée.

Après le recrutement d’un meilleur talent, le défi pour une entreprise est de le garder le plus longtemps possible et de maintenir son niveau de performance. Notez bien que si ce candidat est déçu de  l’expérience collaborateur, il pourra partir et son remplacement va vous coûter cher. Pour mettre au plus bas votre taux de turn-over, soigner votre expérience est un des moyens stratégiques à mettre en place.

Sachez que les départs en entreprise sont naturels et quand un collaborateur a décidé de partir, vous n’y pouvez rien. Cependant, les raisons de ces départs ne sont pas les mêmes : pour certains, ce sera la retraite, pour d’autres, ce sera le déménagement.

Quand un collaborateur quitte votre structure, réalisez un entretien de départ pour essayer de connaître ces raisons. De par celles-ci, vous pourrez améliorer l’expérience.

Parce que c’est un levier clé de performance pour l’entreprise

L’expérience collaborateur se penche prioritairement sur les rapports humains, mais elle ne néglige pas non plus les solutions technologiques. Ces dernières peuvent être instaurées en amont pour analyser le ressenti des collaborateurs ou en aval pour installer des innovations RH et répondre aux besoins identifiés.

L’optimisation de cette expérience collaborateur est bénéfique tant pour l’entreprise et l’employeur que pour les collaborateurs. Parmi les avantages de l’optimisation de l’expérience collaborateur, on peut mettre en avant l’amélioration de la performance individuelle et collective, ce qui va conduire à l’amélioration de la compétitivité de l’entreprise et l’augmentation de son chiffre d’affaires. On peut donc dire qu’il est important de soigner son expérience collaborateur, car elle constitue un levier stratégique de performance.

Offrir une expérience collaborateur positive exige une bonne réflexion. Il n’y a pas que le département RH qui doit travailler pour la mise en place d’une stratégie, car les dirigeants doivent également y mettre du leur. La direction peut entreprendre des transformations plus larges pour que les collaborateurs se sentent mieux au travail. Pour ce faire, elle doit voir les besoins et les exigences de ses collaborateurs et y répondre au mieux.

Les collaborateurs veulent aujourd’hui plus de mobilité, d’opportunités de développement et aussi de formation. C’est en répondant à ces exigences qu’on peut avoir une meilleure expérience collaborateur. Ces quelques exigences vont également jouer sur la performance de l’entreprise.

Parce que c’est un levier clé d’attraction des talents

Il y a une forte liaison entre l’expérience collaborateur et  la marque employeur. En soignant votre expérience collaborateur, vous allez également contribuer à l’optimisation de votre marque employeur. C’est ce qui constitue une attractivité auprès des meilleurs candidats.

Dans le milieu professionnel actuel, l’entreprise fait face à différentes difficultés pour recruter les compétences. Parmi ces difficultés, on peut citer l’instabilité du lien et l’engagement des nouvelles générations qui est assez critique. Pour y faire face, il n’est pas nécessaire de déployer un grand budget de communication. Il suffit de soigner son expérience collaborateur et de mettre en place une stratégie d’expérience collaborateur, ce qui va par la suite vous distinguer en tant qu’employeur. Là, vous pourrez facilement  attirer et mobiliser les meilleurs talents.

Dans une entreprise, les collaborateurs peuvent être considérés comme des pièces qui font tourner le moteur. Si une défaillance se produit avec une de ces pièces, on ne peut pas écarter le dysfonctionnement au sein de la structure elle-même. Rappelez-vous bien que ces collaborateurs sont vos ambassadeurs. Votre expérience collaborateur peut s’écrouler, vous aurez une mauvaise satisfaction collaborateurs et satisfaction clients et ceci peut se percevoir à l’extérieur, notamment auprès des nouveaux candidats. C’est pour cette raison qu’il faudra accorder une grande importance à la stratégie  marketing RH sur l’expérience collaborateur.

Lire aussi : “Expérience collaborateur réussie = expérience client aboutie”

Parce que c’est un levier de sélection des talents

Une expérience collaborateur soignée et positive constitue un avantage pour l’entreprise. Rien qu’en jouant sur ce point, vous allez avoir ce poids dans l’attraction des talents, mais vous aurez également un avantage non négligeable dans  ce processus de recrutement. En effet, vous n’allez pas vous limiter à recruter les meilleurs talents, mais vous avez la main : vous pourrez être exigeant pour viser l’excellence.

L’expérience collaborateur peut aussi être considérée comme un levier clé pour la sélection des candidats. Vous ne travaillez pas non seulement pour avoir une expérience collaborateur positive, mais pour afficher une expérience collaborateur d’excellence. Dans les équipes, ce travail va augmenter la qualité et la densité des talents. Les candidats qui viennent d’intégrer votre structure sont en connaissance de cette exigence et n’hésitent pas à  donner le meilleur d’eux-mêmes pour atteindre l’excellence que vous visez.

Pour soigner votre expérience collaborateur, vous devez d’abord écouter vos collaborateurs et être au plus proche d’eux, identifier leurs besoins et comprendre leur expérience. Continuez en formalisant votre parcours collaborateur. Pour ce faire, il faut analyser les interactions avec l’entreprise. Pour rectifier le tir et mettre en place des actions pour optimiser cette expérience collaborateur, vous pouvez vous aider de la matrice d’enchantement ou de la matrice ERAC. À partir de celle-ci, vous pourrez établir votre plan d’amélioration de l’expérience collaborateur.

 

Si vous souhaitez avoir nos conseils en optimisation d’expérience collaborateur, nous vous invitons à découvrir nos  3 méthodologies Marketing RH et à  télécharger les premières pages de notre méthodologie « Les 3 méthodes marketing pour les RH ».

Fati Rarhibou

Posté par

Diplômée d'un Master en Management des Systèmes d'informations, je suis passionnée par le digital

Fati Rarhibou

Contact Marketing RH :

Chloé Duval

cduval@1min30.com
07 60 56 24 02





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ne restez pas seul face à vos challenges marketing ! Rejoignez notre communauté pour apprendre et partager :)