2022
01/Fév

Le streaming : le futur des stratégies de contenu ?

Le streaming, qui désigne une technique de diffusion et de lecture en ligne et en continu de données multimédias, fait partie intégrante des changements structurels de ces dernières années dans l’univers des médias et du divertissement. Le streaming peut concerner plusieurs types de contenus comme les vidéos à la demande (Netflix, Amazone Prime, Disney+…), de la musique (Spotify, Deezer, Apple Music…) ou encore les jeux vidéos. Les vidéos à la demande, notamment, ont connu un succès exponentiel ces dernières années et devraient continuer à croître. Mais comment intégrer le streaming dans sa stratégie de contenu ? Quels enjeux pour les marketeurs ? Quel avenir pour ses plateformes ?

Le succès du streaming

Le streaming connaît un succès grandissant depuis plusieurs années et ce pour plusieurs raisons. Sa simplicité d’utilisation permet aux utilisateurs de regarder le contenu de leur choix à tout moment, à tout endroit et sur tout appareil. La richesse des contenus (films, séries, documentaires…) majoritairement exclusifs attire de plus en plus les téléspectateurs en quête de nouveautés et de diversité. D’autant plus que les contenus streaming se diversifient au profit de podcasts ou encore de livres audio.

Le streaming fait bénéficier à ses utilisateurs d’une grande flexibilité notamment en ce qui concerne l’abonnement et le désabonnement. Tout se fait en ligne et à tout moment, plus besoin d’attendre la date d’échéance ! Les prix des abonnements sont tout aussi attractifs notamment au regard de la qualité et de la richesse des contenus.

Pourquoi utiliser le streaming au profit de sa stratégie de contenu ?

Le streaming, désormais incontournable, devient un nouvel enjeu pour les entreprises. La jeune génération impose de nouveaux modes de consommation et impacte ainsi le travail des marketeurs. Délaissement de la télévision, utilisation d’appareils connectés, visionnage multi-écrans… tant de nouvelles pratiques qui induisent de nouvelles attentes.

La généralisation du streaming oblige les professionnels du marketing à s’adapter à la complexité du cross-device (suivre le parcours de ses clients d’un appareil à l’autre) en s’accordant avec les différents formats d’écrans possibles et aux différents contextes de visionnage possibles. Délaisser le streaming dans sa stratégie marketing compliquerait ainsi l’atteinte de certaines cibles et par conséquent de certains objectifs.

Comment mettre le streaming au service de sa stratégie de contenu ?

La stratégie cross-device

Le streaming donne accès à des données d’audience privilégiées afin d’identifier au mieux les préférences et intentions des consommateurs. La constante amélioration des Technologies de l’information et de la communication (TIC) permet aux entreprises de bénéficier des outils nécessaires afin d’atteindre leurs objectifs. La mise en place d’une stratégie cross-device et cross-canale (fluidifier le parcours client en y intégrant l’ensemble des canaux) devient alors indispensable afin de suivre les nouveaux modes de consommation.

Intégrer le streaming dans sa stratégie signifie donc s’axer sur le ciblage et sur la data (analyse et interprétation de données). L’objectif est d’atteindre les cibles directement durant le visionnage de contenus streaming afin d’augmenter les chances d’attirer et retenir leur attention.

Les quatre principes

  1. La mise en place du streaming au sein d’une stratégie de contenu repose sur quatre principes qui permettent de l’enrichir et la diversifier. Le premier principe consiste à sortir du cadre traditionnel du ciblage démographique pour viser des critères plus poussés et détaillés. Le streaming permet le ciblage d’un public dont les préférences et centres d’intérêt correspondent à l’offre de l’annonceur et de les toucher à tout moment sur n’importe quel type de contenu et d’appareil.
  2. Le second principe consiste à identifier les différents points de contact par lesquels passent les cibles afin de déterminer les espaces publicitaires les plus pertinents. L’objectif est de faire progresser l’utilisateur dans le tunnel de conversion grâce à la multiplicité des supports, des médias et des devices.
  3. Le troisième principe est l’alignement des équipes marketing et des différentes campagnes. Ce levier permet une grande réactivité et des ajustements permanents. L’analyse des KPI permet de contrôler l’efficacité des campagnes en temps réel et de les modifier afin de les rendre plus pertinentes.
  4. Le dernier et quatrième principe consiste à optimiser l’efficacité des ressources utilisées et à limiter les coûts marketing.

Même si le streaming semble avoir de beaux jours devant lui, une stagnation commence à se faire sentir aux Etats-Unis. L’arrivée d’une nouvelle technologie ou invention qui viendrait bouleverser une nouvelle fois nos quotidiens n’est pas à négliger. Les marketeurs doivent tout de même rester vigilants quant à la rapidité d’évolution du monde digital et de l’univers médiatique. Il est nécessaire d’analyser et suivre les nouvelles tendances s’il on veut éviter d’être dépassé.

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à découvrir notre agence de Marketing de Contenu et à télécharger notre livre blanc « Placez le Marketing de contenu au cœur de votre Stratégie d’Acquisition »

Natacha Jacquemart

Posté par

Forte d’un parcours riche et diversifié en gestion grâce à l’obtention d’un DUT Techniques de Commer

Natacha Jacquemart

Contact Marketing de contenu :

Raphaël Gouache

rgouache@1min30.com
06 79 24 63 52





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ne restez pas seul face à vos points de blocage ! Rejoignez notre communauté et libérez votre potentiel :)