1min30 > Blog > e-réputation > Comment faire une veille digitale efficace ?
2015
09/Avr

Comment faire une veille digitale efficace ?

Aujourd’hui plus qu’hier, la concurrence sur la Toile est rude. L’exigence des internautes envers les marques est de plus en plus grande. L’observation et l’analyse de la perception de votre image et de celle de votre entreprise, imposent une véritable stratégie de veille.

Une loupe pour la veille digitale

Prérequis

La marque d’hier, autoritaire et organisée hiérarchiquement, a laissé place à la simplicité, la flexibilité et la transparence. Elle doit proposer une expérience unique, proactive, être accessible et à l’écoute des consommateurs. La marque doit être experte, éthique et empathique.

 

Objectifs

Les clients actuels et potentiels n’hésitent pas à se confier en ligne. Les forums, réseaux sociaux et autres blogs deviennent de véritables mines d’or pour connaître l’identité et les habitudes du consommateur. C’est l’occasion pour les marques d’analyser une multitude de données, pour en tirer de nouveaux insights. Les marques l’ont bien compris, Internet est une place de choix, entre autres pour identifier la concurrence. Nous pouvons ainsi aller encore plus loin et positionner les concurrents par rapport à nous. Une fois ces différents items évalués, la veille va servir à améliorer la stratégie digitale. Cela s’effectue par un processus finalement cyclique : autour de la récupération des informations, de l’organisation et de l’analyse des données nouvellement acquises, le décideur pourra voir d’un coup d’œil le déploiement des outils et comprendre sa communauté afin d’éventuellement réadapter, réévaluer la stratégie digitale.

 

Mise en place

Vous devez être sûr de votre disponibilité à long terme. Il ne sert à rien de commencer un travail de veille sans savoir s’il se poursuivra. La veille doit suivre une charte fixée au préalable : Quel secteur ? Quelle situation géographique ? Quels formats de données prendre en compte ? Quel volume de données mon équipe pourra-t-elle traiter ? Il faudra également définir en amont quel acteur du bureau interviendra, et à quel moment, dans le processus.

 

Quelques outils

 

En conclusion

La forme est aussi importante que le fond ! Une bonne méthode consiste à mettre en place un livrable type adapté aux objectifs. Ainsi, le veilleur pourra remettre à l’analyste un Excel précis, travaillé en amont. Après avoir effectué son travail, l’analyste transmettra un rapport succinct en deux parties : analyse et préconisation.

Retenons donc que la veille digitale permet de comprendre les consommateurs, leurs relations avec la marque et les produits, leurs usages, leurs besoins, leurs attentes, leurs critères d’achat (ou de non-achat) et le marché de l’entreprise : Qui sont les concurrents ? Quels sont leurs atouts et leurs faiblesses ? La veille digitale ouvre donc de nouvelles perspectives pour les entreprises. Il peut en ressortir des opportunités, des marchés à prendre ou des innovations. La connectivité rend les données immédiatement disponibles et analysables… les marques deviennent de plus en plus réactives et optimisent ainsi leur temps et leur argent !

Vous souhaitez être accompagné dans vos projets ? Nous vous invitons à télécharger notre proposition e-reputation, ainsi que notre livre blanc sur l’inbound marketing.

 

Article rédigé par Manon PEYTAVIN, vous pouvez la retrouver juste ici : http://peytavinmanon.wix.com/laplanneuse

Posté par

Grand adepte du Marketing 3.0, Webmarketing et développement du Bouche à Oreille, je suis convaincu

Kevin Dangu

Contact e-réputation :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
0673551736





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!