1min30 > Marketplace
2014
14/Avr

Marketplace

Sens original

Depuis quelques années, la signification du terme marketplace (place de marché en français) a considérablement évolué. On trouve encore des traces sur la toile du sens originel du mot (par exemple ici : http://www.journaldunet.com/encyclopedie/definition/66/44/21/place_de_marche.shtml).

A la base, il désignait des sites web de mise en relation d’affaires entre professionnels (B to B), par exemple pour des réponses à des appels d’offre. Son utilisation a ensuite été étendue aux relations entre les particuliers (C to C). Des entreprises comme Amazon proposent désormais aux professionnels de vendre leurs produits au travers de leur marketplace (B to C).

Définition actuelle

On peut désormais définir une marketplace comme étant une plateforme logicielle dont l’objectif est de mettre en relation des vendeurs et des acheteurs, particuliers ou professionnels.

Modèle économique des places de marché

Les places de marché fonctionnent comme des apporteurs d’affaires dans le monde réel : les vendeurs incluent leurs produits dans le catalogue de la marketplace. Ces produits sont ainsi mis à la disposition des acheteurs potentiels qui se rendent sur le site de la place de marché. La commande est passée par les acheteurs directement sur la marketplace, qui la transfère au vendeur. C’est ce dernier qui est chargé de l’exécution de la commande : emballage, expédition, SAV. La place de marché est rémunérée selon un pourcentage de la vente défini avec le vendeur.

Les marketplaces dans le e-commerce

Exemple : marketplace C le Marché

Présentation de la place de marché de CDiscount : C le Marché

Avec la multiplication des boutiques en ligne et la difficulté croissante pour les petits e-commerçants indépendants d’être visible, les marketplaces spécialisées dans le e-commerce, qui drainent un trafic d’acheteurs potentiels très important, deviennent petit à petit incontournables. Dans certains cas, elles peuvent même constituer un canal de vente exclusif, notamment en phase de démarrage d’une activité de vente en ligne. On évite ainsi d’investir dans un site e-commerce onéreux avant d’avoir validé la viabilité du projet.

La plupart des systèmes e-commerce proposent en standard des modules permettant d’exporter ses articles sur différentes places de marché au travers de flux produit.

Les places de marché d’applications mobiles

L’essentiel du commerce des applications mobiles est réalisé au travers de places de marché spécialisées, qui proposent un catalogue contenant des milliers d’applications. On peut citer le Play Store de Google et l’App Store d’Apple.

Le bénéfice pour l’utilisateur est très clair : il a à sa disposition un très large choix au même endroit. Mais cette situation de quasi monopole pose question en termes économiques : les développeurs d’applications mobiles ne peuvent exister qu’au travers de ces marketplaces, plaçant ces dernières en situation d’abus de position dominante.

L’optimisation de ses positions dans les places de marché d’applications est appelé ASO.

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc 11 commandements d’un site qui convertit vos visiteurs en clients et à contacter notre agence web.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!