2014
29/Oct

Application mobile

Définition

Une application mobile est un programme autonome conçu pour s’exécuter sur un terminal mobile, comme un smartphone ou une tablette tactile.

Marché des applications mobiles

Quelques chiffres permettant de situer les enjeux liés aux applications mobiles :

  • En 2013, 102 Milliards d’applications ont été téléchargées.
  • L’App Store et le Play Store comptent chacun un nombre d’application proche du million.
  • Selon une étude commanditée par la commission européenne, le marché des applications mobiles sera de l’ordre de 68 milliards d’euros d’ici fin 2018 en Europe.

Application mobile ou site mobile ?

Application vs site mobileUne application mobile n’est pas comparable, sur le plan technique, à un site mobile. Ce dernier reste un site web, lu par un navigateur et stocké sur un serveur. Il ne peut donc pas interagir avec les autres composants logiciels de votre smartphone ou de votre tablette.L’application, quant à elle, est un programme autonome qui s’installe et s’exécute sur le smartphone ou la tablette de l’utilisateur. Elle a donc accès à toutes les fonctions “natives” de ces appareils : GPS, gyroscope, appareil photo, etc. Comme tout programme, elle doit donc être téléchargée au préalable pour être installée.Les spécificités techniques d’une application lui confèrent de nombreux avantages par rapport aux sites mobiles et responsives :

  • L’exécution est plus rapide : les éléments d’interface n’ont pas besoin d’être téléchargés depuis un serveur.
  • Les possibilités fonctionnelles sont beaucoup plus étendues.
  • L’accès aux données de l’utilisateur est facilité.
  • Les applications peuvent émettre des notifications push pour plus d’interaction avec l’utilisateur mobile.
  • Certaines applications peuvent fonctionner hors ligne.

Du côté des inconvénients, on notera les points suivants :

  • Contrairement à un site mobile, une application nécessite des mises à jour régulières, avec une action de l’utilisateur. Hors effet de cache, un site mobile est toujours à jour, puisqu’il affiche les données présentes sur le serveur.
  • Une application est conçue pour fonctionner sur un système d’exploitation donné (OS), alors qu’un site mobile sera lisible sur tous les navigateurs web mobiles.

Typologie des applications

Comme dit la pub, il y a une application pour tout : jeux, réseaux sociaux, email, utilitaires, sites d’information et applications diverses. C’est dans cette dernière catégorie qu’on trouve par exemple les applications de marques.

Temps passé sur les applications

Répartition du temps passé sur les applications selon Flurry.

Une rapide analyse du temps passé par type d’application montre que la part de ces applications de marque est en réalité très faible. Les annonceurs se disputent donc 3% du temps de l’utilisateur mobile. La concurrence est donc sévère sur ce créneau, ce qui fait dire à de nombreux spécialistes du marketing mobile que les applications de marque sont plutôt des outils de fidélisation, au contraire des sites mobiles, qui sont plus efficaces dans la conquête de nouveaux clients.

Systèmes d’exploitation mobiles

Une application mobile est conçue pour fonctionner avec un système d’exploitation spécifique. Les 3 principaux systèmes d’exploitation du marché sont, en 2014 :

  • Android : supporté par Google, Open Source.
  • iOS : le système d’Apple, propriétaire.
  • Windows Phone : la plateforme de Microsoft, propriétaire.

Développement d’applications mobiles

Langages utilisés

En fonction de la plateforme utilisée, le langage de programmation sera différent :

  • Les applications mobiles Android sont majoritairement développées en Java.
  • Les applications iOS sont principalement réalisées avec de l’Objective-C (une sorte de surcouche du C, spécifique à Apple), qui sera bientôt remplacé par le langage Swift.
  • Sur Windows Phone, on peut développer en C# (développement dit “natif”) ou en HTM5 / JavaScript (mode dit “hybride”).

Ces choix sont principalement guidés par les outils de développement disponibles, mais il est cependant possible de développer avec d’autres langages, par exemple en Python sur Android.

Environnement de développement

Là encore, le choix d’un environnement de développement pour développer une application mobile dépend de la plateforme utilisée :

  • Xcode IDE est l’environnement de développement d’Apple.
  • Android Studio est dédié à… Android (facile).
  • Visual Studio est proposé par Microsoft pour développer des applications Windows Mobile.

Ces environnements de développement sont bien souvent complétés par des SDK, c’est à dire des outils de développement logiciel spécifiques à un terminal.

Les places de marché pour applications

A l’instar des sites web, qui sont répertoriés dans les moteurs de recherche, les applications mobiles sont disponibles sur des places de marché (marketplace), là encore dépendantes du type de terminal mobile utilisé :

  • Play Store pour Android.
  • App Store pour iOS.
  • Windows Store pour Windows Mobile.

Tout comme en SEO pour les sites web, l’un des enjeux majeurs des développeurs d’application est d’être bien positionné sur ces boutiques d’applications. On parlera alors de ASO (Application Search Optimization).

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!