1min30 > Dictionnaire du Web (Définitions) > Navigateur Web (web browser)
2014
12/Oct

Navigateur Web (web browser)

Définition

Un navigateur web (web browser en anglais) est un logiciel permettant d’accéder à une page web et de l’afficher sur l’écran de l’utilisateur. Un tel logiciel doit donc être capable de lire et d’interpréter des fichiers html. Les navigateurs web accèdent au web à travers le protocole de communication HTTP. On dit que c’est un “client HTTP”, qui se connecte à un serveur.

Principaux navigateurs web du marché

Les navigateurs web sont utilisés sur tous les appareils qui proposent un accès à Internet et qui offrent la possibilité de consulter des pages web : tablettes, smartphones, ordinateurs personnels…Les plus connus des navigateurs grand public sont :

Certains d’entre eux proposent une variante mobile spécifique.

Les navigateurs texte

Il existe également des navigateurs dits “navigateurs texte”. Ces derniers sont conçus pour ne lire et n’afficher que le texte d’une page web et ignorer son contenu graphique. Étonnant et inutile ? Dans le passé, cela permettait de limiter la bande passante utilisée et les ressources informatiques mobilisées pour lire une page web, à une époque où les vitesses de connexion étaient faibles et la puissance des machines limitée.De nos jours, on utilise surtout ces navigateurs pour favoriser l’accès au web aux personnes en situation de handicap visuel. On peut ainsi extraire le texte d’une page web afin de le faire interpréter par un système de synthèse vocal, sans être perturbé par des éléments graphiques inutiles.Le navigateur texte le plus connu est Lynx.

Page Google Sous Lynx

Rendu de google.fr avec le navigateur web texte Lynx

Une (courte) histoire des navigateurs

1994 – 1995 : Netscape et Internet Explorer

Au milieu des années 90s, le logiciel d’accès au web le plus utilisé au monde était Netscape Navigator (devenu ensuite Mozilla). Créé en 1994, il totalisait plus de 80% de parts de marché à l’été 1995. En août de la même année, Netscape a été concurrencé par Internet Explorer, le logiciel inclus dans Windows par Microsoft, qui était, contrairement à Netscape, gratuit.

1996 : Introduction de javascript et des plugins

En Mars 2006, Netscape 2 introduit de nouvelles fonctionnalités révolutionnaires : les frames, le javascript et les plugins de navigateurs font leur apparition.

1998 : naissance de Mozilla.org

Au début de l’année 1998, Netscape devient gratuit et annonce que les développements futurs seront basés sur des projets Open Source. Mozilla.org est créé (il engendrera plus tard Mozilla Firefox).

1998 à nos jours : la guerre des navigateurs

Depuis, l’offre de navigateur n’a cessé de s’élargir. On retiendra l’introduction de Firefox en 2004 et celle de Google Chrome en 2008 (basé sur le projet Open Source Chromium).

Utilisation

Vous me direz : tout le monde sait utiliser un navigateur web de nos jours. Nous rappellerons cependant un principe de base : un web browser n’est pas un moteur de recherche. Pour accéder à une page web, le principe est de rentrer l’url d’un site dans la barre d’url. Si les navigateurs actuels savent différencier une url d’une requête de recherche (s’ils détectent une requête, ils la transmettent à un moteur de recherche), la confusion est parfois totale pour les utilisateurs.

Définition URL

La barre d’url dans Mozilla Firefox

Rendu des pages sur un navigateur

L’une des fonctions principales d’un navigateur web est d’effectuer le rendu visuel d’une page à partir de son code html et des fichiers CSS associés. En théorie, la manière dont sont affichées les pages est définie par les standards du web. Pourtant, pendant longtemps, chaque navigateur interprétait les fichiers à sa manière.Internet Explorer 6, par sa longévité et sa forte part de marché, a contraint pendant des années les développeurs à intégrer dans leurs codes des instructions conditionnelles permettant de s’adapter à ce navigateur. On appelle ça la compatibilité multi-navigateurs.Désormais, la majorité des navigateurs du marché respectent les standards du web, seuls certains effets nécessitent encore un jeu d’instructions spéciales. Les designers et les développeurs peuvent se concentrer sur l’adaptation des sites aux différentes tailles d’écran, par exemple avec le responsive design.

Plugins

De nombreux navigateurs modernes permettent d’étendre leurs fonctionnalités à l’aide de logiciels d’extension appelés “plugins”. On citera par exemple Firebug, qui permet d’afficher le code source d’une page web sous Mozilla Firefox.

Cookies

Les navigateurs offrent la possibilité aux sites web d’utiliser des cookies, stockés sur la machine de l’utilisateur. Ces cookies peuvent parfois être considérés comme portant atteinte à la vie privée. Ils peuvent cependant être supprimés par l’utilisateur.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Téléchargez notre livre blanc
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!