2020
08/Avr

Economie d’échelle

L’économie d’échelle représente le montant en termes de production unitaire lorsqu’un service ou produit est revu à la baisse ou à la hausse. L’économie d’échelle permet une domination par le biais des marges de leads d’un marché ou encore des coûts sur le marché. Le plus souvent, une économie d’échelle a pour origine la présence de coûts fixes ainsi que leur amortissement, mais aussi des économies faites sur les coûts d’amortissement et les effets d’apprentissage.

Économie d’échelle : définition

Une économie d’échelle renvoie à une baisse du coût unitaire d’un service ou d’un produit qu’une entreprise obtient en augmentant la quantité et la qualité de sa production. De ce fait, on fera référence à une économie d’échelle quand le coût de production d’un produit est moindre et lorsque la quantité produite (comparaison entre économie d’échelle et cout de production) ou vendue (comparaison entre économie d’échelle et coût de revient) accroît.

Même si elle se rapproche du rendement d’échelle, l’économie d’échelle est tout à fait différente : elle prend en considération le coût du produit en fonction des quantités produites ; tant dis que le rendement d’échelle prend en considération la quantité qui est produite suivant le volume des éléments mis en œuvre.

Les causes de l’économie d’échelle

La principale cause d’une économie d’échelle se trouve dans la présence des coûts (comportant ou pas des coûts commerciaux) concernant tout ce qui est production économique. C’est le cas par exemple de la location d’un bâtiment, la mise sur pied d’une infrastructure de réseau ou encore l’achat d’un siège social. De ce fait, en augmentant la quantité de sa production, une entreprise a la possibilité d’organiser ces coûts fixes davantage sur les produits, ce qui conduira à une baisse du coût unitaire, ceci, même si, la charge variable demeure fixe.

À titre d’exemple, considérons le cas d’une entreprise automobile qui gagnera une économie d’échelle importante si elle fait une répartition du coût de la mise en service d’une série de productions sur bien plus de véhicules lorsqu’il y’a une augmentation au niveau de la production.

Par conséquent, l’économie d’échelle est de façon précise plus importante dans les domaines de l’économie où les charges fixes des coûts sont à la hausse comme c’est le cas observé au sein de bon nombre d’activités qui se base sur une infrastructure de réseau ou alors qui fait appel à des investissements en recherche et développement avancés. De manière occasionnelle, l’économie d’échelle peut devenir tellement importante qu’elle aboutira à une situation de monopole naturel.

On peut également noter d’autres causes de l’économie d’échelle. Pour cela, certaines entreprises peuvent régulièrement obtenir des conditions commerciales et financières bien plus avantageuses venant de leurs différents fournisseurs s’il y’a augmentation du taux d’achat avec un seuil de rentabilité et des bénéfices. De plus, une entreprise de taille plus grande offre également des conditions financières beaucoup plus favorables concernant ses charges et ses emprunts : un accès à une série plus élargie de produits financiers, un taux d’intérêt à moindre coût de la part du comptable de la banque, etc.

Conclusion

L’économie d’échelle se fait suivant le principe du cercle vertueux : la baisse des coûts accroît le pouvoir d’achat des clients ce qui donne un bon résultat sur le ROI et augmente la taille des marchés.

Pour en savoir plus, retrouvez notre Livre blanc “Inbound Marketing : faire de sa marque un média et convertir son audience en client”, et contactez notre agence d’Inbound Marketing.

Jérémie Dornbusch

Posté par

Formé aux techniques de vente et au marketing digital à l’INSEEC j’ai au cours de mes études, connu

Jérémie Dornbusch

Contact Inbound Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!