2015
23/mars

L’essor des smartphones et des mobinautes [Infographie]

Alors qu’en 2014, les entreprises et les marques se demandaient si elles devaient ou non intégrer  le mobile dans leurs stratégies de communication digitale, celui-ci apparaît aujourd’hui inévitable, comme nous le montre cette infographie réalisée par MMA France. Une infographie autour de la tendance mobile actuelle  

Le marché des smartphones en France

Le marché des smartphones en France est en pleine maturité. Et il ne cesse de croître de façon exponentielle depuis maintenant pas loin de 7 ans. Ainsi, ce ne sont pas moins de 18 millions de smartphones qui ont été vendus au cours de l’année 2014 (soit 15 % de plus qu'en 2013), pour un peu plus de 30 millions d’utilisateurs en France. Ces derniers, appelés « mobinautes » du fait qu’ils naviguent sur internet avec leurs smartphones, seraient 80 % à consulter une page internet au moins une fois par jour depuis leurs mobiles.  

Les entreprises et les marques devront penser « mobil first » en 2015

Ces chiffres indiquent que 2015 va marquer un tournant dans la réflexion et la mise en place de stratégies marketing et communication digitale. En effet, jusqu’à présent, nous avions tendance dans le pire des cas à ne pas prendre en compte la navigation sur smartphone, ou dans le meilleur des cas à y penser sans la prendre sérieusement en compte. En 2015, pour être efficace en communication digitale, ce devra être l’inverse ! En effet, il faudra penser « mobil first », c’est-à-dire bâtir une stratégie principale axée sur le mobile, et ensuite la décliner sur les supports « fixes » tels que les ordinateurs (desktops). Pour un exemple concret, les développeurs devront créer un site internet en responsive design, d’abord pensé pour un usage mobile, puis l'adapter à d’autres appareils tels que les ordinateurs, et non plus penser ordinateur puis mobile. De plus, comme le montre l’infographie, la navigation sur ordinateur décline, et est presque 5 fois moins importante que la navigation sur mobile.  

Le succès grandissant des applications mobiles

L'essor des Smartphones entraîne celui des applications mobiles, ces petits logiciels téléchargeables, la plupart du temps gratuitement, sur les stores de chaque système d’exploitation (IOS pour Apple et Androïd par exemple). Elles sont aussi un élément qui peut avoir toute sa place dans la stratégie digitale d’une marque ou d’une entreprise. En effet, selon l’étude de MMA France, plus de 8 millions de personnes téléchargent une application chaque mois, un chiffre non négligeable ! Attention toutefois à ce que toute application développée soit présente sur chaque système d’exploitation, ou au moins sur les 3 principaux, à savoir : Androïd (plus de 20 millions d’utilisateurs), IOS d’Apple (7 millions d’utilisateurs) et Windows Phone (plus de 3 millions d’utilisateurs). Ainsi, nous vous invitons à découvrir notre offre de développement mobile, mais aussi à télécharger notre livre blanc sur les tendances en matière d'applications mobiles pour en savoir plus à ce sujet.   infographie utilisation mobile
No photo

Posté par Camille Demarle

Chargé de référencement web au sein de l'agence 1min30, je suis passionné par le web et par les ouvertures que celui ci propose. J'éprouve aussi de l’intérêt pour l'inbound marketing, que je considère comme un levier incontournable et lire la suite...

Contact Application Mobile :
Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06.73.55.17.36

Mettre en place une stratégie de maillage interne sur son site [Infographie]

Lancement du livre blanc sur les 10 conseils aux commerces et franchises pour se renouveler

2 Comments

  • Claire dit :

    Bonjour,
    Avant d’avoir un smartphone, je ne pensais pas que ça me serait tant utile ! Maintenant je ne le quitte plus, mais de là à avoir des applis de marques, il y a des limites, quand elles ont un site internet je trouve ça amplement suffisant. Alors surtout il faut qu’elles pensent à avoir au minimum un site responsive !

    Bonne soirée.

  • Bonjour,

    Il existe plusieurs raisons pour une marque de posséder son application mobile. Tout d’abord, une marque se doit d’être présente là où sont ses clients, à l’ère du digital, faire l’impasse sur un tel support serait se tirer une balle dans le pied !
    On se souvient du début des sites web et de Coca-Cola qui, sur une logique du type “les sites web, c’est dispensable”, s’est retrouvé obligé de racheter son nom de domaine à un petit malin qui l’avait utilisé avant la marque. Une loi a d’ailleurs été votée par parer à ce genre de mésaventure.
    Il en sera certainement de même pour les applications mobiles.
    Même si un site web est responsive, il n’est pas judicieux de faire l’économie d’une application mobile. Il ne faut pas faire l’amalgame entre nos propres habitudes de consommateurs et l’aspect global de la communication. Si tout ce qui m’intéresse est de consulter un site web responsive sur mon iPad, cela ne signifie pas nécessairement que mon voisin ne préfère pas une application embarquée sur son Android à laquelle il a accès même en zone sans réseau ou Wi-fi.
    Ce que la profession de Community Manager et plus généralement la communication digitale nous apprennent, c’est qu’il faut être présent là où sont les clients et abonnés.
    Déoliance a récemment proposé lors de son dernier Keynote d’aborder en détail les divers aspects de la communication digitale et mobile.

    Digitalement vôtre,

    Charlie Houlmont – Chargé de communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *