06 73 55 17 36 bouton-blog
Nous contacter

Curation: avantages et inconvénients

Le 29 avril 2012

Curation: avantages et inconvénients

Mon avis est partagé concernant la curation, ou plutôt concernant les sites de curation…

A la fois, je trouve que le concept d’agrégation et d’éditorialisation de l’information est intéressant, et des outils tels que Scoop.it ou Curata facilitent énormément la réalisation de sites très agréables à lire et informatifs. En revanche, je ne suis pas sûr que les sites de curation facilitent réellement l’accès à l’information, j’ai un peu l’impression que c’est du bruit en plus… sauf peut être dans le cadre de revues de presse interne…

Je ne vais pas néanmoins rentrer dans un débat qui semble passionné sur le net voir les 2 articles suivant qui date d’avril 2011:

Et je vais plutôt essayer d’analyser la curation et les sites de curation sous l’angle de l’Inbound Marketing et de ses techniques de base:

  • Blog:  est-ce que créer un site de curation a le même impact qu’écrire un blog? Il est indéniable que faire de la curation prend moins de temps et permet de présenter des contenus pertinents qui peuvent répondre aux attentes des visiteurs de votre site. En revanche, si des articles peuvent être utiles par rapport à la phase de sensibilisation du processus d’achat, ils le sont moins quand il s’agit d’aborder les phases plus avancées telles que l’investigation et la validation. En effet, les articles recensés vont rarement parler de votre offre, et permettre de se faire une idée des avantages et inconvénients de votre solution. Par ailleurs, les articles ne vont pas inclure de call-to-action vers d’autres pages de votre site, et ne vont pas vous permettre d’identifier vos visiteurs.
  • Référencement: En terme de référencement la curation va vous permettre de mettre à jour régulièrement votre site, ce qui est bien perçu par les moteurs de recherche. Elle vous permettra aussi d’ajouter des mots clés à votre site, ceux inclus dans votre commentaire d’introduction et dans le titre et les quelques lignes de l’article que vous avez reprises. Parfois même vous pourrez obtenir des backlinks si l’auteur de l’article initial vous remercie. Ainsi, si la contribution de la curation à votre référencement ne semble pas être négligeable, la curation va surtout contribuer au référencement des sites sources. Si vous êtes sur un secteur très concurrentiel, évitez de trop souvent citer des articles de vos concurrents;-)
  • Réseaux sociaux: En terme de présence sur les réseaux sociaux, je n’ai pas le sentiment que la curation change la règle du jeu… il est de bonne pratique de toute façon de mixer ses propres contenu avec ceux des autres, et être actif sur les réseaux sociaux c’est aussi faire de la curation…
  • Call-to-action, suivi analytique, engagement: comme évoqué précédemment je pense que la curation ne permet pas de faire avancer le prospect dans son processus d’achat et ainsi de se rapprocher de la conclusion d’une vente… ce qui reste pour moi l’objectif principal de toute action de marketing digital;-)

Ainsi, si la curation ne me semble pas en soi une stratégie gagnante d’Inbound Marketing, elle peut néanmoins participer à un bon mix marketing:

  • Pour alimenter ses réseaux sociaux: son fil twitter, sa timeline Facebook, ou son fil d’actualité LinkedIn ou Viadeo…
  • Pour alimenter son inspiration avant d’écrire son propre article ou son propre point de vue. La citation des 2 articles ci-dessus constitue un acte de curation,
  • Pour permettre une action collaborative entre plusieurs sociétés ayant la même cible commerciale… Chaque société écrit sur son propre blog, mais chacune réalise la promotion d’un site commun réalisé à partir des articles de chacun… Cette approche permet alors de mettre en commun les efforts de promotion de chacun, et de partager plus aisément ses listes de contacts, etc. Je reviendrais plus longuement sur ce concept qui me semble intéressant dans un futur article de ce blog.

Et vous qu’en pensez vous? N’hésitez pas à participer au débat. N’hésitez pas non plus à nous contacter pour analyser votre stratégie de marketing digital.

Posté par 

Fondateur d'1min30
Entrepreneur spécialisé dans le marketing interactif, les technologies digitales et les services numériques depuis 1996, Gabriel a accompagné le lancement de nombreuses révolutions : 3G, VoD, Triple Play, TV Mobile, Apps Smartphone, Smart Grid, etc.
En 2012, il crée l'agence 1min30, spécialisée en Inbound Marketing.
L'ayant expérimenté personnellement, Gabriel a pu mesurer concrètement tous les bénéfices apportés. Et le propose maintenant à ses clients.

Partager cet article




Suivre 1min30





12 Commentaires
  • Pascalf49 dit :

    Tout à fait d’accord avec cette analyse. J’ajouterai juste un point : la curation peut influer sur la e-reputation. Curer peut permettre de vulgariser son expertise.

  • Merci Pascal pour ce commentaire.

    Je suis d’accord avec vous c’est ce que j’entends par alimenter ses réseaux sociaux et ainsi améliorer sa e-reputation.

    Un fil twitter qui ne serait fait que de liens vers des articles personnels seraient perçu comme de l’auto-promotion, si il inclut des liens vers des articles tiers, il parait plus équilibré et plus intéressant pour le lecteur.

    Bien cordialement,

    Gabrie

  • Bonjour Gabriel,

    Merci pour l’article et le lien.
    Je suis partiellement d’accord avec toi.
    Je suis d’accord avec le fait que la curation ne peut pas être l’unique levier d’une stratégie d’inbound Marketing. Aussi je suis d’accord que ce n’est pas avec les articles curés qu’on peut faire une transformation forte de type Achat.
    Par contre, je crois qu’avec une curation de qualité directement sur le blog de l’utilisateur (et non pas sur des plateformes externes : Twitter, FB…etc) il est possible de profiter du trafic généré pour alimenter les pages de ventes. Pour cela je recommande l’outil MediaHeroes.com (http://www.mediaheroes.com) qui est un assistant de rédaction d’articles de blog. MediaHeroes apporte la facilité de micro-blogging et la valeur ajoutée du blogging. L’utilisateur trouve un article, au lieu de le partager directement sur FB ou Twitter il peut utiliser MediaHeroes pour l’éditorialiser (rajout d’une photo, d’un commentaire) et l’ensemble est publié directement sur le blog de l’utilisateur. Quand l’utilisateur va partager le lien sur les médias sociaux il partagera un lien vers son blog, qui contient son branding, ses CTA, ses plugins, son email catcher…etc

    PS : interviews vidéos concernant MediaHeroes
    http://fr.locita.com/locita-tv/#!/salah-benzakour-ceo-of-mediaheroes_46443
    http://frenchweb.fr/leweb11-media-heroes-outil-de-curation-pour-blogueurs-50635/

    Je serais heureux d’échanger avec toi en direct concernant MediaHeroes ou concernant le Content Marketing,

    Salah

  • La pratique de la curation existe sur le Web sous d’autres noms depuis différentes annéeS. Le vrai problème qui est arrivé avec ce terme c’est le fait que l’on est en train de transformer une pratique louable lorsqu’elle est bien fait en concept marketing dont se sont emparés prestataires e-reputation (qui vendent des « stratégies » de curation pour augmenter sa visibilité), des individus sans temps et souvent sans expertise qui veulent acquérir une notoriété douteuse avec pu d’efforts, et des vendeurs d’outils qui se « markettent » sous le terme curation et qui pourtant sont très différents les uns les autres.

    Je te remercie de citer mon article qui a suscité beaucoup de réactions partisanes ou pas, pro ou antis.

    Depuis cet article il est intéressant de noter que SearchEngineWatch a publié un indice qui pèse lourd dans le regard qu’on doit porter sur les stratégies et outils de curations.

    http://searchenginewatch.com/article/2169138/Negative-SEO-Looking-for-Answers-from-Google

    Dernièrement Google Webmaster Tool a commencé a signaler aux Webmasters que les liens entrants sur leur site en provenance de Scoop.it sont des liens considérés comme « unnatural inbound links » et de fait peuvent nuire au SEO. Il est évoqué également la possibilité de faire du n égative SEO par ce biais : en somme faire de la curation massive sur les contenus d’un site de vos concurrents pour que ce dernier soit sanctionné par Google.

    De fait SearchEngineWatch détecte ainsi les prémices de ce qui ne pouvait être autrement : Google ne peut en aucun cas laisser faire ce qui est en train d’être fait : de la duplication de contenu certes partielle mais potentiellement massive émanant d’un domaine qui stocke ces contenus avec ses propres URLS et fait du sharing sur ses propres URLS.

    Il existe différentes options que l’on pourrait considérer comme acceptable pour les outils de curation : très courte citation et lien direct vers le contenu original ou deuxième option un contenu secondaire mais faisant preuve de création à partir d’un contenu original (résumé, synthèse, analyse).

    Google continue donc la logique amorcé avec Panda à savoir valoriser au mieux ceux qui créent et sanctionner ceux qui profitent.

    Ceux qui s’engagent dans une logique de curation ne visant qu’à profiter de contenus tiers ou contruisant leur stratégie SEO / traffic risquent non seulement le bénéfice 0 mais pourraient bien être sanctionnés sévèrement à termes…

    Frédéric Martinet
    http://www.actulligence.com

  • Laisser un commentaire