2019
25/Déc

Google Kit pour WordPress : comment ça marche ?

En décembre 2018, Google a annoncé son intention de lancer Site Kit, son nouveau plugin WordPress. Ce kit SEO tout-en-un rassemble tous les outils nécessaires pour optimiser la gestion de votre site WordPress.

Depuis cette annonce, de nombreux webmasters et développeurs ont exprimé leur souhait de tester la solution. La contribution des testeurs a permis à Google d’apporter des améliorations à l’outil. Le 31 octobre 2019, la firme a enfin annoncé la sortie du plugin.

L’extension est gratuite et disponible en Open Source. Elle intègre les données et statistiques des outils de WordPress, à savoir Google Search Console, Google Analytics, Google AdSense et PageSpeed Insights, Google Tag Manager et Google Optimize.

Google Site Kit fournit aux propriétaires de sites web des informations faciles à comprendre pour les aider à optimiser et monétiser leurs sites WordPress. Découvrez comment fonctionne cet outil innovant.

Qu’est-ce que Google Site Kit pour WordPress et à quoi sert-il ?

Site Kit est un plugin qui permet d’afficher directement dans l’espace d’administration de WordPress des données et des fonctions issues d’autres outils Google dédiés au marketing digital et à la publicité :

  • Google Search Console. Pour connaître la manière dont les utilisateurs découvrent vos contenus sur le web.
  • Google Analytics. Pour comprendre comment les utilisateurs naviguent sur votre site. L’outil permet d’analyser l’audience d’un site ou d’une application.
  • Google AdSense. Le programme publicitaire Google vous aide à monétiser votre site et à surveiller vos gains.
  • PageSpeed Insights. Pour identifier les optimisations de performance de votre site. Il permet une analyse statistique du temps de chargement de vos pages sur les différents supports utilisés par les internautes, et en comparaison avec d’autres sites.
  • Google Tag Manager. Pour mieux gérer les balises.
  • Google Optimize. Pour augmenter le taux de conversion en marketing grâce à des tests.

Google Site Kit vous donne la possibilité de vérifier de façon automatique votre site web, sans devoir vous connecter à Google Search Console. Vous pouvez aussi configurer Google Analytics, Google AdSense, Google Tag Manager et Google Optimize.

Sur la première partie du dashboard, vous avez Google Analytics et Google Search Console.

Vous pouvez alors consulter les statistiques sur :

  • la nature de votre trafic ;
  • le nombre de clics et d’impressions ;
  • le nombre de visiteurs via le SEO de votre site ;
  • les objectifs réalisés ;
  • les pages les plus populaires ;
  • la possibilité de tester une URL ;
  • la vitesse de chargement des pages…

Les données obtenues peuvent être triées par date.

Google Site Kit vous permet en outre d’obtenir des rapports simples agrégés et par page de Google Search Console, Google Analytics et Google AdSense. Ces données vont vous aider à mieux comprendre l’entonnoir d’acquisition et de monétisation.

Avec PageSpeed Insights, vous pouvez surveiller les performances de votre site.

Grâce à un système de permissions et de droits, il est également possible d’attribuer certaines informations à un profil. Ce nouveau plugin est destiné aux développeurs propriétaires et aux administrateurs des sites WordPress.

Pour l’obtenir, il suffit de télécharger l’extension depuis le site officiel de WordPress. Elle se présente sous un format Zip, comme toute extension. Une fois le kit installé, vous pouvez accéder facilement aux produits phares de Google.

Vous pouvez par exemple offrir une interface unique à vos clients avec des data issues de sources multiples. L’accès aux données et statistiques est plus simple et unique. Et les clients n’ont pas besoin de se connecter à une quelconque plateforme.

Comment utiliser Google Site Kit sur WordPress ?

Après avoir ajouté et activé l’extension Google Site Kit, vous le retrouverez dans votre menu WordPress. L’installation est simple et se fait en moins de cinq minutes. Une fois sur le tableau de bord, il vous faut suivre plusieurs étapes.

Pour commencer, vous devez créer un compte. Si vous avez des difficultés à prendre en main l’outil, cliquez sur developers.google.com/web/siteKit pour obtenir de l’aide. Ce lien vous renvoie vers une page où une tranche de code est créée. Vous devez ensuite la coller sur la première page de l’extension.

La seconde étape consiste en l’authentification avec Google. Pour cela, vous devez choisir un compte Google et cliquer sur celui avec lequel vous souhaitez utiliser l’extension. Si vous avez plusieurs comptes, choisissez celui qui est principalement utilisé avec vos produits Google.

Après cela, il vous sera demandé une autorisation d’afficher et de modifier les données du site concerné sur la Search Console. Il vous sera également proposé de gérer la liste des sites et des domaines que vous contrôlez. Vous devrez par la suite confirmer votre choix.

Après toutes ces étapes, vous pourrez vous rendre sur le dashboard de Google Site Kit pour connecter les autres produits de la firme.

L’interface du plugin est minimaliste et intuitive. Sur la page de garde du dashboard, vous trouverez :

  • les principales données de la Search Console ;
  • le nombre d’impressions du site dans les résultats de recherche ;
  • le nombre de visiteurs via ces recherches.

Dans le bloc « Popularity », vous aurez une liste des requêtes les plus effectuées sur votre site et leur nombre d’impressions. PageSpeed Insights vous renseigne sur les performances de votre site, avec notamment le temps d’affichage par internaute.

Vous pouvez facilement visualiser ces données dans le menu latéral de WordPress, sans devoir vous rendre sur l’interface de chaque outil Google. Le plugin permet donc de simplifier les process et de gagner du temps.

Google Site Kit, le nouveau plugin de WordPress simplifie la gestion de votre site web. En ayant les statistiques de vos outils Google sur un seul dashboard, il vous sera plus facile de réaliser un suivi de votre stratégie marketing.

Toutefois, l’outil connaît encore quelques bugs appelés « issues ». De plus, les webmasters avertis sont habitués à utiliser séparément les outils Google. D’autant que ces produits disposent déjà d’une application associée sur smartphone. Tout ceci pourrait donc remettre en question l’utilité de l’extension. Néanmoins, Google n’exclut pas d’ajouter d’autres produits à l’outil, en fonction des feedbacks obtenus.

Pour en savoir plus, découvrez notre livre blanc Inbound marketing : faire de sa marque un média et transformer son audience en clients. Vous pouvez également contacter notre agence Inbound marketing.

Jérémie Dornbusch

Posté par

Formé aux techniques de vente et au marketing digital à l’INSEEC j’ai au cours de mes études, connu

Jérémie Dornbusch

Contact Référencement :

Hanna Azaïz

ha@1min30.com
06 02 61 89 61





1 Commentaire

Thierry Maesen dit: 25 Déc 2019

Dommage qu'il ne soit pas compatible avec le RGPD aucune demande de consentement des cookies "ga" par exemple si on utilise ce plugin ....Ce plugin les installent d'office ce qui n'est pas conforme au RGPD sinon le principe est bien.


Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!