2020
17/Fév
Hanna Azaïz 4 min

Le copywriting : un indispensable du marketing de la marque

Le copywriting ou conception-rédaction en français est l’art de concevoir les messages clés d’une marque, d’un produit ou d’un service en vue de créer une émotion forte chez son destinataire.

Il est né dans la publicité mais est désormais utilisé sur le Web et donc, pour tout support digital ou print : pages Web, articles, landing page, e-mail, fiche produit, brochure, courrier, magazines, etc.

Toute marque et tout support de communication peut user du copywriting dans le but de convaincre une audience de passer à l’acte. 

Aujourd’hui vulgarisé mais confondu, le copywriting est une véritable expertise qui nécessite des qualités professionnelles et personnelles précises. Pourtant, le copywriter est confondu à tort avec ses confrères rédacteurs, marketeurs et même graphistes car c’est un métier souvent moins connu. 

Levons le voile sur ce métier afin de comprendre son rôle et son impact dans une stratégie marketing.

N’est pas copywriter qui veut…

Vous avez probablement vu fleurir bon nombre de profils qui s’autoproclament copywriter.

Bien qu’il y ait peu de formations dans le domaine, quelques formations en ligne ont le mérite d’exister et permettent de compléter une formation connexe déjà acquise ou son apprentissage en autodidacte. Mais peu de copywriters passent par une formation pour en devenir.

Il est donc tout à fait possible de trouver des copywriters venant du journalisme, de la rédaction, du marketing mais aussi des personnes en reconversion dont l’expertise est plus ou moins éloignée.

Dans ce cas, comment reconnaître un bon copywriter ?

Sans aucun doute : n’est pas copywriter qui veut ! Le copywriting nécessite indéniablement :

  • des qualités rédactionnelles d’un niveau poussé voire technique selon les sujets à traiter,
  • une technique rédactionnelle irréprochable,
  • une capacité à effectuer des recherches, à trier les informations, à en retenir la substance et à la retranscrire,
  • l’empathie suffisante pour se mettre à la place de l’utilisateur final mais aussi à la place de la marque et créer de l’émotion,
  • l’art du phrasé et de l’argumentation,
  • de la créativité !

Cette liste n’est pas exhaustive ! Mais ces éléments sont essentiels.

Comme tout métier, il faut donc les connaissances, les qualités et la technique. Aimer écrire ne suffit pas !

Quels types de copywriting ?

Le copywriting s’est diversifié avec nos moyens de communication. S’il était réservé au domaine de la publicité au milieu du XXe siècle, il est dorénavant présent sur le Web à travers : les sites Web (pages, articles de blog, cas client), les bannières et annonces sponsorisées, les emails, la télévision, la presse, les études de cas, les emballages et la PLV. Les différents types de copywriting répondent à un même besoin, sur des formats et avec une technique qui diffèrent.

Le copywriting SEO

Qui dit “rédaction sur le Web”, dit forcément “SEO” ! Aujourd’hui les messages et textes de nos pages Web ont plusieurs objectifs qui sont d’une part founir une information complète et attractive poussant à l’action, et d’autre part, de se positionner sur les moteurs de recherche pour être trouvé facilement par une audience clé.

Le copywriting SEO possède la particularité d’être à la fois créatif et technique. Il trouve largement sa place dans les pages produits, les pages offres, les pages d’accueil et les landing pages.

Le copywriting technique

Le copywriting technique concerne surtout les thémathiques traitant de sujets complexes. Il s’agit alors de rédiger des textes accrocheurs dans un domaine très exigeant qui ne laisse pas de place à l’erreur comme par exemple la chimie, la biologie, la R&D, les sciences, etc. Cela ne signifie pas qu’il y a des sujets où l’erreur est permise mais qu’il y a des sciences exactes qui ne peuvent pas donner lieu à beaucoup d’interprétations.

Le copywriting publicitaire

Il est particulièrement adapté aux messages publicitaires diffusés à la télévision, en radio, dans la presse et sur les emballages par exemple. C’est probablement l’origine du copywriting car il met en avant un produit ou une marque grâce à l’art de la formulation.

Le copywriting publicitaire a pour but de rester dans les esprits et de jouer un rôle dans le brand marketing d’une entreprise. Il donne une présence forte à une marque grâce à ses mots. A travers l’histoire, de nombreux slogans ont marqué leur époque :

  • « André, le chausseur sachant chausser » (1932)
  • « Omo est là, la saleté s’en va » (1952)
  • « Un coup de barre ? Mars, et ça repart » (1967)
  • « Parce que je le vaux bien » (L’Oréal, 1973)
  • « Buvez, éliminez » (Vittel, 1979)
  • « Le poids des mots, le choc des photos » (« Paris Match », 1979)
  • « C’est pourtant facile de ne pas se tromper » (Volkswagen, 1987)
  • « Just do it » (Nike, 1988)
  • « Sega, c’est plus fort que toi » ( 1992)
  • « Think different » (Apple, 1997)
  • « Faire du ciel le plus bel endroit de la Terre » (Air France, 1999)
  • « I’m lovin’ it » (McDonald’s, 2003)

C’est notamment de cette façon que le copywriting est né : grâce aux premières publicités diffusées en presse, en affichage public et sur la PLV.

Pour en savoir plus, découvrez notre livre blanc Inbound marketing : faire de sa marque un média et transformer son audience en clients. Vous pouvez également contacter notre agence SEO.

Hanna Azaïz

Posté par

Diplômée d'un Master Information et communication Spé. Ingénierie des médias et d'un second Master e

Hanna Azaïz

Contact Publicité :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!