2021
28/Oct
Abdel Amzil 5 min

Qu’est-ce que le management collaboratif ?

Autrefois l’entreprise se résumait à un ensemble d’individus recevant des ordres de la part d’un chef. Aucune opposition ni observation n’a été autorisée. Le temps de la hiérarchie est révolu. Les mentalités ont changé. Avec la liberté d’expression, chaque individu peut avoir son mot à dire. Son input et son feedback revêtent une grande importance pour la gestion de l’entreprise. Tel est le fondement du management collaboratif. Découvrons en détail la signification de ce terme dans les paragraphes suivants.

Le management collaboratif s’alliant avec les subordonnés

Par définition, un leader désigne un individu tenu responsable de diriger une équipe afin d’atteindre les objectifs fixés. Cependant des qualités sont requises pour devenir un bon leader. Une entreprise productive ne se crée pas en claquant des doigts. Elle est le résultat de gros efforts d’investissements et d’un bon système managérial. Un bon management est directement relié à la personnalité de ses dirigeants. Le résultat positif est le fruit d’une bonne motivation des acteurs de l’entreprise.

Les subordonnés font partie des acteurs de l’entreprise. Dans un management collaboratif, les subordonnés sont appelés à apporter leur contribution dans le processus décisionnel. Certes, le leader doit avoir confiance en ses idées et ses jugements. Mais un leader n’est pas un dictateur absolu. Il est conscient que la perfection n’existe pas. Cependant, le management collaboratif ne remet pas en question la confiance et l’estime de soi du chef d’entreprise. Loin de là ! Un bon manager fait preuve d’une humilité et considère les opinions de ses subordonnés. Il sait déléguer à juste titre une partie de ses tâches à ses seconds.

Un bon leader possédant un caractère charismatique démontre qu’il a un élan vers autrui. Il sait qu’il peut évoluer avec la participation de ses subordonnés. Les employés ont besoin d’un leader qu’ils veulent suivre, un exemple qu’ils voudront imiter. Ce leader peut leur donner la motivation de s’investir. Améliorer l’expérience collaborateur fait partie de la stratégie de marketing interne du dirigeant. Il offre à ses subordonnés une opportunité de gérer les dossiers et les projets de l’entreprise. C’est ainsi qu’il peut les rendre plus performants et responsables.

Le management collaboratif à l’écoute des employés

Une entreprise risque de ne pas fonctionner si sa vision globale n’est pas comprise par ses acteurs. Dans le management collaboratif, le leader doit être capable de définir et de communiquer les valeurs, les principes et les principales missions de l’entreprise. Lorsque les objectifs et les stratégies ne sont pas clairs, cela peut devenir une source de malaise et de perte de cohésion de l’équipe. Il est donc essentiel de mettre en place un système de communication fiable pour un partage fluide et non ambigu des informations. Un exemple serait d’améliorer le système de partage des notes de service en se servant de tableaux d’annonces ou de messageries électroniques. Dans le cas échéant, les dirigeants peuvent organiser des séances spéciales d’informations. Au niveau individuel, il est nécessaire que chaque employé soit en connaissance parfaite de ses responsabilités afin de contribuer pleinement à la réussite commune de l’entreprise. Établir une fiche de poste claire et concise fait partie de l’amélioration du parcours des collaborateurs.

Le management collaboratif défend les droits des employés et considère leurs requêtes. Il leur offre une opportunité d’exprimer leurs opinions et leurs besoins. L’art d’écouter constitue un élément majeur dans la communication et les échanges interprofessionnels. Il permet d’apporter avec efficacité les réponses attendues par l’interlocuteur. Une bonne stratégie serait d’établir un délégué représentatif du personnel. Sa mission serait de rapporter à la direction les aspirations et les demandes des employés. Mettre en place une boîte à idées permettrait aussi aux employés de transmettre leurs propositions d’amélioration et leurs requêtes. Un bon leader écoute les avis et évalue objectivement les expertises pouvant accélérer le développement de l’entreprise. Les dirigeants de l’entreprise peuvent par exemple organiser une réunion de l’assemblée générale une fois tous les semestres. Cela permet de favoriser les échanges, de communiquer dans la transparence les obstacles et les objections éventuelles dans l’accomplissement des diverses responsabilités.

Un management collaboratif se soucie du bien-être des employés. Si la ponctualité représente un défi pour le personnel, l’entreprise peut organiser un système de transport de personnel, instaurer une cantine ou un lieu de restauration sur place. Cette initiative permet de pallier les pertes de temps éventuelles. Afin que les employés puissent trouver un bon équilibre entre leurs vies professionnelles et leurs vies privées, beaucoup d’entreprises mettent actuellement à disposition de leurs employés des endroits de détente et des open-spaces. L’entreprise peut aussi organiser des moments de jeux, d’activités d’ensemble comme les excursions pour renforcer les échanges et la cohésion au sein du groupe.

Dans le management collaboratif, le leader possède un esprit ouvert aux innovations. Il conçoit des stratégies qui permettent l’échange et la transmission du savoir non seulement entre l’équipe, mais aussi en intégrant de nouveaux collaborateurs. Son objectif est d’apporter une évolution dans l’organisation, d’augmenter les compétences et de libérer les talents. Un dirigeant compétent accepte la collaboration de nouveaux apprentis. Les stagiaires favorisent le développement de la recherche afin de promouvoir la création de nouveaux produits et de nouveaux services.

Le management collaboratif à l’écoute des clients

Même dans la poursuite des objectifs communs, un vrai leader n’impose pas ses idées à l’ensemble de l’organisation. L’entreprise se développe en répondant aux besoins des clients. Tout comme les subordonnés et les employés, les clients méritent aussi d’être écoutés. Collaborer avec le client représente la clé du succès de l’entreprise. Une vision customer centric considère les opinions et les suggestions avancées par les clients. C’est le meilleur moyen de garantir la satisfaction client et leur fidélisation. Pour concrétiser cette initiative, l’entreprise doit mettre en place des stratégies destinées à améliorer le parcours client. En guise d’exemple, l’installation des centres d’appels ou d’une boîte à idées donnera aux clients les moyens d’exprimer leurs requêtes et d’émettre leurs propositions. La création des forums de discussion sur les réseaux sociaux, l’organisation de portes ouvertes sont tous des exemples pouvant apporter une amélioration des services offerts par l’entreprise. Ce sont aussi des leviers d’informations pour la création de nouveaux produits adaptés aux besoins des clients.

En conclusion, la réussite de l’entreprise dépend considérablement du bon déroulement de l’expérience collaborateur et du parcours client. Cela s’illustre par la motivation des subordonnés, des employés et de la participation active des clients dans le développement des stratégies, des objectifs et de ses prestations. En s’appuyant sur l’intelligence collective, l’entreprise aura accès à toutes les énergies nécessaires et les compétences possibles pour se démarquer de ses concurrents.

 

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à découvrir notre méthodologie Customer Experience Redesign et à télécharger notre livre blanc « Placez le Marketing Relationnel au cœur de votre Stratégie d’Acquisition »

Abdel Amzil

Posté par

Passionné par l'innovation et les nouvelles technologies, je suis toujours prêt à relever de nouv

Abdel Amzil

Contact Marketing RH :

Chloé Duval

cduval@1min30.com
07 60 56 24 02





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ne restez pas seul face à vos challenges marketing ! Rejoignez notre communauté pour apprendre et partager :)