src=
2017
05/juil

L’entreprise élargie ou la mobilité inter-entreprise

A l’heure où les agences de travail temporaire font du placement collaborateur intérimaire en contrat à durée indéterminée, pourquoi l’entreprise ne pourrait-elle pas jouer à l’agence de placement de collaborateur ? Plus exactement, ne serait-il pas possible de se “prêter” des collaborateurs d’une entreprise à l’autre ?

Etat du droit

En l’état actuel de la législation, le fait de “prêter” de la main-d’oeuvre d’une entreprise à l’autre est possible :  il s’agit de la “mise à disposition”.
Cette mise à disposition est régie par la loi Cherpion de 2012 qui dispose que ce prêt doit se faire sans but lucratif, avec l’accord du collaborateur, ou bien encore que le collaborateur doit avoir une égalité de traitement dans l’une et l’autre entreprise.
Un avenant au contrat de travail devra être signé et une convention de mise à disposition devra être établie entre les deux entreprises.

Avantage pour le collaborateur

Il appert plusieurs avantages pour le collaborateur. Le premier est de valoriser ses compétences. 
En effet, l’entreprise qui met à disposition certains de ses collaborateurs choisira bien sûr les plus talentueux ou ceux dont le profil permettra de les faire valoir dans le cadre d’un échange.
Le collaborateur aura également la chance d'être confronté à d’autres méthodes de travail, ce qui ne pourra que l'améliorer.
 Il 
pourra également continuer d'élargir son réseau en rencontrant ses homologues dans d’autres entreprises, alors qu’il ne les aurait probablement pas croisés dans d’autres circonstances.

Avantage pour l'entreprise prêteuse

Une entreprise ne tourne pas toujours à plein régime et il arrive parfois que ce régime baisse tellement qu’il faut malheureusement envisager le chômage technique ou partiel.
 S
i ce prêt de compétences était possible, l’entreprise ne serait pas obligée d’en arriver à ce stade et pourrait proposer son collaborateur sur un “marketplace” pour qu’il puisse,  pour un temps déterminé, aller travailler dans une autre entreprise.
Il y a également un avantage en termes de marque employeur : l’entreprise, même en difficulté, cherche à faire travailler son collaborateur et ne le laisse pas “sur le carreau” ; c’est un signal fort qui sera envoyé à l’interne et à l’externe.

Avantage pour l'entreprise utilisatrice

Le plus gros avantage pour l’entreprise utilisatrice est d'éviter l'étape “recrutement” qui peut prendre du temps. Elle ne prend pas non plus le risque d'embaucher un collaborateur dont il serait difficile de se séparer.
L’entreprise utilisatrice fait donc appel à un collaborateur externe le temps de la mission et c’est tout. Elle n’a pas l’obligation de pérenniser son poste.
 A
utre avantage : l’agilité. En effet, l’entreprise utilisatrice n'est plus obligée de se river à un secteur d’activité, et peut se diversifier au gré de ses envies ou des besoins de ses clients.

Revers de la médaille

Malheureusement, tout avantage s'accompagne d'inconvénients. En effet, à force d’être “prêté” dans une entreprise ou dans l’autre, le collaborateur peut ne plus savoir d’où il vient ou, à tout le moins, son lien avec son entreprise peut être fragilisé.
Autre inconvénient, la cohésion d’équipe ne se crée pas toujours et le collaborateur ainsi prêté peut se retrouver dans une grande solitude.
 
Côté employeur, l'inconvénient reste celui de l’organisation. En effet, il peut être difficile d’organiser le travail collectif, d’un côté comme de l’autre, avec des prêts incessants et inconstants.

Malgré ce qui est indiqué ci-dessus, les choses ne sont pas aussi simples dans la réalité. La mise à disposition est limitée par la législation et ne se pratique actuellement que dans des groupes ou dans des collectivités.


Cette mise à disposition de collaborateurs est à distinguer de la régie qui vous permettra, ponctuellement, dans le cadre d'une mission, d'internaliser une compétence sans la lourdeur administrative des conventions de mise à disposition. Je vous invite d'ailleurs à consulter notre offre de régie digitale.


Néanmoins, les choses évoluent et il faut s’y préparer dès maintenant . A cet effet, je vous invite à contacter notre agence de marque employeur afin que nous vous aidions à anticiper le changement et, en attendant notre rendez-vous, je vous invite à consulter notre livre blanc sur la démarche de marque employeur.

Posté par Yann Schimmer

Atypique et passionné. Tels sont les adjectifs qui peuvent me caractériser. Baccalauréat scientifique, études de droit puis de communication, j’ai fait mes premières armes auprès d’une styliste strasbourgeoise en tant que business développer. Par la suite, j’ai intégré lire la suite...

Pierre Benoit

Contact Marketing RH :
Pierre Benoit

pb@1min30.com
0680023022

5 conseils pour le marketing de votre cabinet d'avocats

Marketing sportif : pourquoi miser sur le sponsoring d’un sportif, d’une équipe ou d’un club ?

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!