2020
02/Oct

Qu’est-ce que le webmarketing ?

De nos jours, le webmarketing est devenu incontournable dans la vie de toute entreprise voulant se démarquer. En effet, c’est la stratégie sans laquelle il est quasiment impossible de communiquer et de faire fructifier ses affaires. Il importe alors d’en savoir plus sur cette stratégie de vente. Cet article présente ce que c’est que le webmarketing, ses principes, ses enjeux et ses avantages.

Définition du webmarketing

Le webmarketing est encore appelé netmarketing, e-marketing ou cybermarketing. C’est l’ensemble des techniques de marketing appliquées dans le but de faire connaître une idée, un produit, une marque ou un service grâce à internet. Son but principal est d’attirer et de fidéliser les clients par l’utilisation d’outils technologiques propres au web tels que les réseaux sociaux, les sites internet, le référencement et l’e-mailing.

Le webmarketing, c’est la mise en adéquation des techniques de marketing, de vente, de statistique et de communication avec les technologies de l’information, de la télécommunication et de l’infographie. Tout cela est, bien sûr, appliqué au multimédia.

Pour un utilisateur des services Internet, Intranet ou Extranet, cette combinaison lui permettra de créer des interfaces utiles, conviviales, ergonomiques et sécurisées.

Les champs d’application du webmarketing

Cette stratégie s’applique premièrement au cadre commercial. Un internaute peut par exemple acheter sur un site marchand en tant que client.

Elle s’applique également au relationnel par le biais d’un visiteur actif permettant le financement d’un site non marchand grâce à l’e-pub ou autre forme de partenariat. Il est possible que le client soit un partenaire interne ou externe de la société en question. Dans le premier cas, il est l’employé et dans le second cas, il est le prestataire.

Les composantes du webmarketing

Pour le bon développement d’un site internet, quatre volets principaux du webmarketing sont essentiels.

1. Le webmarketing stratégique

Ce volet consiste en la mise en place d’une stratégie d’acquisition recouvrant trois principales actions à savoir :

  • L’analyse de la situation actuelle

Cette action se traduit par une étude du marché sur lequel l’on souhaite s’établir. Cela, grâce à une analyse de la demande et de l’offre, une analyse du positionnement et une analyse de la concurrence. Ces analyses se font à l’aide d’outils marketing traditionnels tels que le SWOT (Strengths Weaknesses Opportunities Threats) pour faire référence aux forces, aux faiblesses, aux opportunités et aux menaces.

  • La veille stratégique

Même si elle est souvent négligée, cette action est importante pour toute entreprise désirant être présente sur le marché. Il s’agit de scruter les faits et les nouveautés du web, principalement dans le milieu concurrent afin de déterminer leurs forces ainsi que leurs faiblesses. Cela peut se faire par un abonnement aux newsletters des sites concurrents ou par l’utilisation de Netvibes.

  • Le webmarketing mix

Cette troisième action est une application du marketing mix à l’internet. Elle est composée de plusieurs actions aboutissant à la mise en place des stratégies PPDC (Prix, Produit, Distribution et Communication). Ces stratégies, qui sont établies grâce à diverses analyses, sont appliquées selon le site ou la marque.

2. La génération de trafic

Le principal enjeu du webmarketing est d’optimiser le trafic d’un site web, c’est-à-dire d’augmenter le nombre de ses visiteurs. Il peut s’agir de la génération de revenus grâce aux publicités, du nombre de commandes sur un site marchand ou tout simplement de rendre le site plus visible. Pour y arriver, l’usage de certains leviers marketing est indispensable. On peut citer :

  • Le référencement naturel

Encore appelé SEO, ce levier marketing rassemble les différentes techniques visant le positionnement d’un site parmi les premiers résultats des moteurs de recherche. Pour cela, l’optimisation doit débuter dès les premières étapes de la création du site.

Le référencement naturel, qui se différencie du référencement payant, est lié de manière étroite à la structure du site en question, à l’optimisation des pages. Il est également lié à la qualité de son contenu, à la qualité des backlinks et au choix des mots clés.

  • L’e-mailing

L’objectif de ce levier de marketing, qui s’effectue par e-mail, est de conquérir et de fidéliser les clients. Il existe divers types de campagnes e-mailing. L’e-mailing de masse qui est destiné à informer les internautes par la newsletter ou les ventes flash. Il y a aussi l’e-mailing transactionnel regroupant les emails relatifs à l’achat ou la commande.

  • Les réseaux sociaux

Qu’il s’agisse de la vie personnelle ou professionnelle, l’usage des réseaux sociaux, en plus de jouer un rôle important, est devenu presque incontournable. Ce levier avoisine le système de bouche à oreille. Il permet de faire connaître ses produits, ses services ou activités à un grand nombre de personnes, sans qu’ils n’aient besoin de se déplacer. Par exemple, Facebook qui est l’un des réseaux sociaux les plus utilisés est à privilégier par les annonceurs B to C (Business to Consumer).

  • La publicité en ligne

Le programme le plus connu pour ce levier est Google Adwords. Les entrepreneurs ont l’occasion de faire connaître, grâce à un système d’enchères sur mots-clés, leur activité ou leur entreprise. Grâce à cela, ils peuvent apparaître aux premiers rangs des résultats des moteurs de recherche. D’autres programmes tels que l’affiliation et les bannières publicitaires sont également utilisés.

3. L’analyse des performances

Il n’est suffisant de mettre en place une bonne stratégie marketing, mais les performances doivent être également mesurées pour l’ajuster par rapport aux résultats. Cette analyse se traduit par l’étude et le report des données web d’une entreprise dans le but de comprendre et d’optimiser si possible son site.

Les ventes réalisées, le trafic, la visibilité et le comportement des internautes sont les bases de cette analyse. Des outils tels que Google Analytics, Xiti ou Woopora sont disponibles pour y arriver.

4. La fidélisation

Internet n’est pas juste un outil de promotion. La relation que chaque entreprise entretient avec ses consommateurs est d’une grande importance. C’est en cela que la fidélisation fait partie des principaux volets du webmarketing. Cela passe par la création d’un blog ou d’un forum, le renouvellement du contenu et l’animation du site et l’interaction avec les internautes.

Ce sont là les grandes lignes de ce qu’est le webmarketing. C’est important qu’il soit intégré dans les décisions visant le développement des entreprises, car il représente le canal idéal pour augmenter leurs visibilités et leurs chiffres d’affaires. Il n’y a donc plus aucune raison d’attendre avant de se lancer.

 

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à télécharger notre livre blanc sur l’Inbound Marketing et à découvrir notre agence d’Inbound Marketing.

Jérémie Dornbusch

Posté par

Formé aux techniques de vente et au marketing digital à l’INSEEC j’ai au cours de mes études, connu

Jérémie Dornbusch

Contact Inbound Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!