2020
03/Sep

Faux influenceurs : comment les démasquer ?

Communément appelés « fake influencers », les faux influenceurs inondent tous les médias sociaux, notamment chez les géants du secteur. Experts de mauvaises réputations, ils « travaillent » avec de fausses données pour arnaquer même les très grosses entreprises. Traquer les faux influenceurs devient actuellement une stratégie social media à part entière, car les risques sont énormes si on tombe dans leurs filets. Ci-après des conseils pour démasquer les « fake influencers », car il existe actuellement des outils et des techniques pour lutter contre ce fléau.

Compter sur la certification des réseaux sociaux

La plupart des réseaux sociaux mènent également de rudes combats pour distinguer le vrai du faux. En effet, les véritables influenceurs, les personnalités publiques, les célébrités, et les entreprises se voient souvent attribués un badge certifié, appelé aussi badge de vérification, par les réseaux sociaux. C’est un petit symbole bleu muni d’une coche blanche juste à côté du nom de l’intéressé.

Ces badges attestent ainsi l’authenticité des comptes et il est important d’y faire attention lorsqu’on veut identifier un influenceur. Malheureusement, certains réseaux sociaux n’attribuent pas systématiquement des badges de vérification aux influenceurs. Ce qui signifie que certains bons influenceurs se retrouvent sans badge, donc des « enquêtes » plus poussées sont indispensables pour connaître et s’assurer de leur statut.

Miser sur de bons outils pour distinguer le vrai du faux influenceur

De nombreuses données statistiques peuvent être collectées et analysées pour définir si c’est un bon ou un « fake influencer ». Pour gagner du temps et obtenir de bons résultats, de nombreux outils et plateformes permettent de simplifier les analyses. Mais la collecte et les analyses peuvent être également faites manuellement, seulement si l’on est assez patient. Quelques exemples :

  • Socialblade se trouve parmi les outils les plus polyvalents, car il peut analyser différentes plateformes : YouTube, Dailymotion, Twitter, Instagram ou encore Twitch ;
  • HypeAuditor est plutôt dédié à la plateforme Instagram ;
  • Lefty est une plateforme spécialiste du marketing d’influence pour trouver facilement de vrais influenceurs.

Quels critères examiner avec attention pour démasquer un « fake influencers » ?

Les éléments suivants sont de bons indicateurs pour déjouer les stratégies des faux influenceurs :

  • L’évolution du nombre d’abonnés

D’une manière générale, monter une communauté ne peut pas se faire en peu de temps. L’évolution du nombre d’abonnés affiche toujours un niveau stable et régulier dans les comptes des influenceurs. Une augmentation soudaine de 10000 à 50000 abonnés, réalisée en une journée, doit toujours attirer l’attention. Autrement, il peut s’agir d’abonnés achetés.

  • Le taux d’engagement des followers

Ce taux peut définir la qualité de la relation qu’entretient un influenceur avec sa propre communauté, quel que soit le nombre de followers. Si la relation est bonne, les abonnés interagissent activement et positivement avec les publications de l’influenceur. Et si ce dernier recommande un produit ou une marque, ses abonnés, confiants et fidèles, suivront facilement ses conseils. Il faut savoir aussi que les micro-influenceurs ont souvent un bon taux d’engagement des abonnés, c’est pourquoi ils sont plutôt appréciés des entreprises.

  • La répartition géographique des abonnés

Vérifier la cohérence de la répartition de l’audience. Il n’est pas normal, par exemple, qu’un influenceur français qui n’utilise que la langue de Molière dans ses publications possède des followers, dont 75 % sont au Japon et en Chine. En revanche, si l’influenceur utilise l’anglais et le français, il est fort probable qu’il ait des abonnés venant de différentes régions dans le monde.

  • La qualité des commentaires et leurs auteurs

Il faut prendre le temps de parcourir les commentaires pour vérifier leur qualité. Les vrais followers s’appliquent quand ils rédigent des commentaires. A contrario, les commentaires des « fake influencers » sont parfois truffés d’emojis et de petites phrases insignifiantes qui n’ont rien à voir avec le contenu publié. Quant à leurs auteurs, si les « likes » ou les commentaires proviennent toujours des mêmes auteurs. Mais, attention, il pourrait s’agir également d’un système de pod, une sorte d’entraide entre influenceurs.

  • La qualité du contenu

En principe, un véritable influenceur prend toujours soin de son contenu. Publication régulière, rédaction soignée, style personnalisé, aimables réponses aux commentaires… Ce sont autant de qualités à prendre en compte. Rares sont les « fake influencers » qui se soucient de la qualité du contenu : ils se contentent souvent de copier/coller, de retweets ou de partages de vidéos sur YouTube.

Conclusion

Les faux influenceurs sont un véritable fléau pour le marketing digital. Pour éviter les déconvenues, il est important de savoir différencier le vrai influenceur d’un « fake inluencer ». De leur côté, les réseaux sociaux luttent également contre ce fléau en attribuant des badges de vérification aux vrais influenceurs. Toutefois, il est toujours mieux de compléter ses armes avec des outils numériques et avec des techniques appropriées.

 

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à télécharger notre livre blanc sur l’Inbound Marketing et à découvrir notre agence d’Inbound Marketing.

Hanna Azaïz

Posté par

Diplômée d'un Master Information et communication Spé. Ingénierie des médias et d'un second Master e

Hanna Azaïz

Contact Inbound Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!