2020
28/Jan
Abdel Amzil 5 min

Optimiser ses campagnes AdWords grâce à la méthode SKAG

Si le référencement SEO est connu de tous, le référencement SEA – c’est-à-dire Google AdWords – l’est moins. Pourtant, il s’agit de la technique la plus efficace pour atteindre ses objectifs en termes de publicité sur Google. 

Mais le résultat de ces annonces sur les internautes concerne surtout le positionnement du site en tête de liste. L’objectif est d’augmenter le taux de clics (CTR). Ce mode de référencement est payant et votre ROI peut rapidement augmenter.

Pour améliorer vos campagnes AdWords, la technique SKAG opte pour l’unique mot-clé efficace et non pour un groupe de mots-clés. Vous obtenez alors un maximum de trafic qualifié. Zoom sur la méthode SKAG, ses objectifs, ses principes et ses limites.

Les objectifs de la méthode SKAG

Dans une campagne AdWords, on se réfère toujours à la force d’un groupe de mots-clés sélectionnés. Mais compte tenu de la concurrence et des dépenses engendrées, il faut trouver une autre technique pour vaincre les limites : la méthode SKAG. Voici ses objectifs :

Réduire considérablement le CPC et augmenter le CTR

Bien avant le lancement d’une campagne AdWords, vous déterminez le coût par clic maximum (CPC) tout en calculant minutieusement votre budget quotidien pour cette campagne. L’annonce s’affichera à la première liste des résultats de recherche Google jusqu’à ce que le budget total prévu soit épuisé. Cette opération fonctionne comme les enchères, où la concurrence est encore rude. 

Il n’est plus question de meilleur positionnement, mais de sa durée en tête de liste. Plus votre annonce reste longtemps dans les résultats de recherche, plus vous obtenez du trafic. Vous devez alors être prêt à dépenser beaucoup d’argent pour gagner le plus de clics pendant une durée maximale.

La méthode SKAG (Single Keyword Ad Group) a pour objectif de réduire ces dépenses, tout en augmentant votre trafic. En effet, l’affichage de votre annonce dure en fonction de votre budget. Cette méthode permet de générer un trafic qualifié et d’augmenter votre ROI. Vous payez moins pour gagner plus.

Renforcer la force et la qualité des mots-clés

Lorsque vous lancez une campagne AdWords, vous déterminez un groupe de mots-clés correspondant à ce que pourraient rechercher vos cibles. Ce groupe de mots-clés est aléatoire lorsque vous ne trouvez pas l’expression exacte.

La méthode SKAG cerne cette expression afin de proposer le groupe de mots-clés le plus efficace par rapport à ce que vous présenterez réellement dans votre contenu. Les mots-clés secondaires viendront ensuite compléter le groupe exact qui est prévu pour s’afficher dans votre annonce. 

En guise d’exemple, vous êtes plombier professionnel sur Paris. Grâce à votre campagne AdWords, vous avez les groupes de mots-clés suivants : Plombier professionnel Paris/ Plombier pro Paris/ Plombier Paris professionnel. La méthode SKAG fixera le meilleur groupe, supposons Plombier Professionnel Paris. Il comblera cette expression avec des mots-clés secondaires comme expérimenté/ X ans d’expérience/ diplômé/ etc.

Les principes de la méthode SKAG

Reprenons l’exemple ci-dessus : vous êtes un plombier professionnel sur Paris. 

La mise en place d’une structure SKAG

Cette structure s’est faite manuellement sur la plateforme de Google Ads. Au départ, elle était testée sur des petites campagnes afin d’analyser l’efficacité des annonces.

La technique fait appel à Google Editor où vous êtes amené à créer une table SKAG tel un simple fichier Excel. Bien que le processus demande du temps, tout est guidé. Aujourd’hui, certaines plateformes sont prévues uniquement pour générer du SKAG, mais elles sont encore payantes. On compte par exemple Aori pour les SaaS et Spaceboost pour les sites e-commerce.

En partant de Google Ads

Lorsque vous accédez à votre espace Google Ads après avoir complété les champs requis, la plateforme vous donne le groupe de mots Plombier professionnel Paris et liste automatiquement les mots-clés secondaires. Ici, votre objectif pour obtenir un maximum de visiteurs est atteint. 

Mais ces visiteurs constituent-ils un trafic qualifié ? Pas forcément. C’est là qu’intervient la technique SKAG. 

La segmentation des internautes 

Elle vous permet de segmenter les visiteurs en vous montrant le nombre et le type d’internautes ayant déjà fait une requête sur ces différents mots-clés. Des outils existent pour analyser les requêtes. Vous pouvez par exemple utiliser Ubersuggest. Une fois l’analyse effectuée, vous obtenez une confirmation pour le groupe de mots-clés le plus recherché.

Les limites de la méthode SKAG

Avant d’appliquer cette stratégie marketing, lisez bien les limites présentées ci-dessous.

Elle demande beaucoup de temps

La méthode SKAG offre des fonctionnalités faciles à saisir et à gérer. Mais la création des groupes d’annonces prend du temps, puisque vous aurez environ 20 000 groupes à générer et à analyser. L’étape de segmentation est une autre histoire, puisque vous ne devez pas vous contenter de quelques visiteurs. Et au fur et à mesure que vous obtenez des résultats, vous devez créer des groupes correspondants. Cette technique n’est donc pas conseillée si vous avez besoin d’un résultat rapide.

Elle ne gère pas clairement la répartition des campagnes

La méthode SKAG gère certainement les détails, mais vous devez être en mesure de cerner la répartition des différentes campagnes que vous menez. Si une seule campagne est en cours, les SKAG seront individuelles et vous n’aurez pas de mal à trouver les groupes de mots-clés correspondants.

Mais si vous gérez plusieurs campagnes en même temps, vous devrez vous concentrer pour retrouver les groupes de mots-clés appartenant à chaque campagne. Évidemment, vous pourrez organiser le tableau, mais cela demande des efforts considérables.

Le référencement SEA est une stratégie efficace pour maximiser vos chances dans la recherche du plus grand nombre de clics. Vos annonces ne sont cependant visibles que durant le temps correspondant à votre budget, ce qui affecte votre ROI. 

Avec la technique SKAG, vous dépenserez moins tout en améliorant votre CTR, obtenant ainsi un trafic qualifié. Attention toutefois à considérer le temps que vous prendrez à traiter votre référencement avec cette méthode. Vous devez aussi vous concentrer et faire preuve de patience afin de gérer au mieux vos différentes campagnes.

Cet article vous a intéressé et vous désirez en savoir plus ? Retrouvez notre Livre blanc : “Comprendre les solutions publicitaires google”. Vous pouvez aussi contacter notre agence média

Abdel Amzil

Posté par

Passionné par l'innovation et les nouvelles technologies, je suis toujours prêt à relever de nouveau

Abdel Amzil

Contact Inbound Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!