1min30 > Virtualisation
2014
21/Août

Virtualisation

Qu’est-ce que la virtualisation ?

L’approche classique : une machine = un système d’exploitation

Dans un mode de fonctionnement informatique classique, chaque ordinateur, tablette ou smartphone possède son propre système d’exploitation. Androïd pour l’un, Windows pour l’autre, MacOS pour Apple… Et chaque système d’exploitation est configuré d’une manière spécifique. Cet état de fait créé une inter-dépendance entre le logiciel et le matériel.

La virtualisation : un système d’exploitation = une fraction d’une ou de plusieurs machines

Avec la virtualisation, le système d’exploitation est lui-même considéré comme un logiciel, qui créé des “instances”. Chaque instance, lorsqu’elle s’exécute, correspond à un système d’exploitation indépendant, avec sa propre configuration.Les instances, sur le principe, ne partagent entre elles que des ressources matérielles (ce qui est un raccourci, certains systèmes de virtualisation avancés partagent en réalité des composants logiciels). On peut attribuer à ces instances des ressources de manière dynamique (RAM, espace disque…).Virtualisation

La virtualisation sur les serveurs Web

VPS

En parallèle des traditionnelles offres d’hébergement mutualisé (qui tournent toutes sur le même système d’exploitation mais partagent leur espace disque, leur mémoire et leur(s) base(s) de données), on trouve désormais chez les hébergeurs des offres dites VPS (Virtual Private Server), qui sont en fait des instances virtualisées.Dans le domaine du web, le fait de pouvoir utiliser ces VPS pour héberger un site est particulièrement avantageux, à la fois en terme de sécurité, mais aussi sur le plan du référencement et de l’usage : chaque VPS possède sa propre adresse IP et peut être optimisé pour une application particulière. De plus, les problèmes liés à la présence d’autres sites “sales” sur la même machine (cas de l’hébergement mutualisé) ne se posent plus.On peut également optimiser son instance pour un CMS particulier et affecter de nouvelles ressources en fonction de l’évolution de son besoin au fil du temps.

Logiciels de virtualisation

Il existe de nombreuses solutions commerciales ou Open Source pour faire de la virtualisation chez soi ou sur un serveur dédié. On peut citer Virtualbox et ProxMox.

Inconvénients de la virtualisation

Comme tout système, la virtualisation comporte des inconvénients. Le premier d’entre eux est qu’elle créé une couche logicielle supplémentaire entre l’application finale et la machine. Cela a pour effet de diminuer les performances globales du système. Optimiser des instances virtuelles est possible (et souhaitable) mais requiert des compétences très pointues.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!