2020
02/Avr

Testimonial

Autrement appelé « Témoignages client », c’est un terme utilisé en publicité et en communication qui consiste à persuader vos potentiels clients à travers des témoignages des consommateurs-types.

Testimonial définition

Le testimonial renvoi au témoignage des clients en lien avec une entreprise, une marque ou un produit. En publicité, il consiste à concevoir des supports qui prennent en compte les témoignages des clients visant à valoriser l’offre commerciale mise à la disposition des potentiels clients. Ces témoignages doivent être vrais, mais l’essentiel est qu’ils revêtent un caractère persuasif. En d’autres termes, cela revient à dire que ces témoignages sont intégrés comme éléments de stratégies marketing visant à convaincre les clients.

Par ailleurs, quand il s’agit d’une marque, le testimonial vise à gagner du point de vue de l’authenticité, mais aussi en crédibilité. L’objectif poursuivi est de rassurer les clients sur la marque dans un contexte de B2C (Business to Customer). On prend le témoignage d’un consommateur-type qui est satisfait de la marque. Cette personne peut être un expert, ou encore une célébrité, qui joue le rôle de caution pour les clients. Elle valorise grâce à son image, la marque en question dans un média ou à travers les réseaux sociaux.

Le testimonial n’est pas la vente

Cette méthode est utilisée généralement lors de lancements d’une nouvelle marque ou d’un nouveau produit. Elle entre dans le processus visant à conquérir de nouveaux prospects. Elle ne peut nullement se substituer en une vente. Mais elle vise à rassurer le potentiel acheteur, en soutenant l’argumentaire du vendeur. C’est pourquoi le testimonial ne doit pas donner l’impression d’une manipulation. Pour ce faire, il faut bien cibler votre consommateur-type qui pourrait être sensible à votre stratégie marketing.

Quelle est l’importance de testimonial ?

La première chose que vous devez savoir est que l’audience de votre entreprise se constitue en général de 3 types de personnes :

  •  Le premier type est constitué de personnes qui sont vos « clients » convaincus de votre entreprise.
  • Le second est composé « des prospects » que vous rencontrez dans les différents niveaux du cycle de vente. Ce sont ceux qui hésitent encore.
  •  Enfin, il y a « des consommateurs réfractaires » à votre offre. Ils le sont peut-être parce qu’ils n’en voient pas l’utilité ou ils sont déjà des fidèles clients d’un de vos concurrents.

De ce point de vue, votre testimonial doit s’adresser à toutes ces catégories. Il doit donc vous aider à :

  • Conforter vos clients dans leur choix, en suscitant en eux le sentiment d’appartenir à une communauté. Ce qui peut les amener à devenir un jour un consommateur-type pour vos témoignages.
  • Convaincre vos prospects hésitants au travers de leurs argumentaires.
  • Titiller la curiosité de ceux qui sont réfractaires à votre offre et parvenir à semer le doute en eux. Ce qui peut amener les réfractaires à chercher à découvrir même si au départ, ils avaient un avis négatif.
  • Rassurer le prospect, car un testimonial est une preuve qu’il existe des personnes qui ont confiance en vous. Ces personnes constituent une référence pour vous. Aucun prospect ne peut vouloir être le premier à choisir une marque ou une entreprise.

Comment distinguer un bon testimonial d’un mauvais ?

En mettant en place vos stratégies de marketing et communication, prenez en compte la production des supports qui incluent le testimonial. Celui-ci doit être de bonne qualité. Nous commencerons premièrement par un mauvais testimonial.

Au lieu d’inspirer la confiance, un mauvais testimonial engendre la méfiance. Cela n’arrive que sous certaines conditions :

  • Quand elle vient d’une entreprise qui n’est pas connue et qui n’est pas sur les réseaux sociaux, c’est-à-dire pas de site web ou encore moins un support web. Ce qui fait penser à une entreprise fictive ou à une arnaque en ligne.
  • Au cas où l’exagération dans les témoignages. On y retrouve un excès d’éloges, à travers l’usage de nombreux superlatifs. Cela peut amener vos prospects à supposer que vous avez influencé la personne dans son témoignage.
  • Si on sent dans les témoignages moins d’enthousiasme, trop d’utilisations de termes qui prêtent à confusion. L’on sera amené à douter de la crédibilité de votre testimonial.

Par contre, un bon testimonial est celui qui est mesuré. Il ne verse pas dans l’exagération, mais tient tout de même son rôle et met, par conséquent, votre entreprise ou votre marque en valeur.

Enfin, un bon testimonial doit être accompagné de preuves tangibles de son authenticité. Il doit décrire la situation initiale dans laquelle on se trouvait avant de découvrir l’entreprise ou la marque. Mais aussi la situation actuelle.

Conclusion

Au terme de cet article, nous espérons que le testimonial n’est plus un terme évasif, car nous supposons que tous les leviers du succès de votre entreprise ou marque, le testimonial en fait désormais partie.

Pour en savoir davantage retrouvez notre Livre blanc Inbound Marketing : faire de sa marque un média et transformer son audience en clients, et contactez notre agence Inbound Marketing.

Jérémie Dornbusch

Posté par

Formé aux techniques de vente et au marketing digital à l’INSEEC j’ai au cours de mes études, connu

Jérémie Dornbusch

Contact Inbound Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!