1min30 > Site dynamique
2014
13/Mai

Site dynamique

Fonctionnement d’un site web dynamique

Lorsque vous interrogez un site web, un serveur vous envoie un code html / css pour que votre navigateur affiche la page web que vous sollicitez.Pour construire ce code html / css, le serveur peut utiliser deux méthodes :

  1. Il lit exclusivement des fichiers présent sur un disque dur (on parle alors de site statique)
  2. Il construit le code à partir d’un modèle (la partie statique) et de données stockées sur une base de données (la partie dynamique)

Site dynamiquePour interroger et interagir avec la base de données, et pour produire le code html / css final, les sites dynamiques utilisent un langage de script, dont le plus répandu est PHP, souvent couplé à une base de données de type MySQL (mais il en existe des dizaines d’autres).

Avantages des sites dynamiques

Facilité d’utilisation

Les sites dynamiques sont de plus en plus fréquemment utilisés. En effet, ils permettent aux utilisateurs, au travers par exemple de l’utilisation de CMS, de pouvoir facilement enrichir et modifier un site web sans avoir à intervenir directement sur le code source de celui-ci.

Construction de sites web élaborés

Grâce à l’utilisation d’une base de données, il est possible de réaliser des pages qui peuvent s’adapter à la demande de l’utilisateur, qui peut par ailleurs lui aussi contribuer au contenu. On peut par exemple proposer des recherches avec des critères personnalisés, ou encore offrir la possibilité de laisser un commentaire sur une page.

Inconvénients des sites dynamiques

Moins rapide qu’un site statique

Le principal inconvénient d’un site dynamique est qu’il est plus lent qu’un site statique. En effet, il doit passer par une étape intermédiaire qui consiste à interroger la base de données, attendre les données puis les envoyer à l’utilisateur après compilation.

Consommation de ressources serveur

Pour les même raisons, les sites dynamiques demandent plus de ressources machine pour fonctionner. C’est ce qui poussent certaines organisations à se tourner vers des systèmes de sites statiques comme Jekyll.

Une plus grande complexité

Les sites web dynamiques ont beau être plus pratiques à l’usage pour les utilisateur, ils n’en restent pas moins des systèmes beaucoup plus complexes du point de vue informatique. Un site statique nécessite zéro maintenance et s’installe très facilement, mais un site dynamique doit être régulièrement mis à jour pour fonctionner et nécessite des configurations de départ plus complexe (par exemple pour le lien avec la base de données). Un site dynamique nécessite également des ressources supplémentaires pour fonctionner (ne serait-ce que php).

Une moindre sécurité

Bien entendu, à partir du moment où il est possible de se connecter à un système de gestion de site (le back-office) et où il y a connexion avec une base de données, les failles de sécurités sont plus nombreuses qu’avec un site statique. Il faudra donc veiller à intégrer les aspects sécuritaires lors de la conception d’un site web dynamique, y compris, et surtout, lorsqu’on utilise un CMS du marché comme WordPress ou Joomla.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!