1min30 > Base de données
2014
13/Avr

Base de données

Définition d’une base de données

Une base de données permet de stocker de grandes quantités de données de manière structurée afin d’en faciliter l’exploitation ultérieure.De nombreux systèmes informatiques reposent sur l’utilisation d’une base de données : sites web dynamiques, CRM, ERP, logiciel de comptabilité et de gestion… les base de données sont (presque) partout.

L’ancêtre des bases de données : la fiche

Avant l’ère informatique, les bases de données existaient déjà sous une autre forme. Par exemple, dans le domaine de la relation client, de nombreuses entreprises mettaient en place des dossiers clients au format papier. Chaque client était caractérisé par un ensemble d’attributs : nom, prénom, entreprise, activité, téléphone, etc. Le tout était consigné dans des fiches, qui formaient le fichier client.Il ne s’agissait ni plus ni moins que d’une base de données. On comprend cependant aisément que l’exploitation d’un tel fichier peut vite devenir très compliqué lorsqu’il grandit.

Les bases de données appliquées aux CMS

Les sites web dynamiques (y compris les CMS) s’appuient sur des bases de données pour stocker les contenus d’un site web.

Analogie avec la fusion de document

Le principe d’un site dynamique basé sur une base de données est le même que pour la fusion d’un document : si vous voulez envoyer une lettre aux 150 invités de votre mariage, vous allez rédiger un modèle, puis utiliser un tableau Excel (assimilable dans ce cas à une base de données) avec le nom des invités et leur adresse. Vous indiquerez au traitement de texte ou mettre le nom et l’adresse des invités dans la lettre, et le système vous imprimera les 150 lettres sur le même modèle.Pour un site web dynamique, c’est exactement la même chose : un modèle de page indique au système où positionner les éléments statiques : logo, bandeau, image de fond, mise en forme des différents éléments. Ce modèle prévoit également des emplacements pour les éléments de contenu : titre de la page, contenu, image, menu de navigation, colonnes éventuelles, etc.Chaque page du site est donc le résultat de la fusion entre le modèle (stocké sous la forme d’un fichier) et les données, stockées dans une base de données.

PHP / MySQL : le couple en forme

De nombreux CMS utilisent le langage de script php et une base de données MySQL. C’est le cas par exemple de Joomla, WordPress, SPIP ou encore Typo3. Il en est de même pour certains logiciels de CRM comme SugarCRM par exemple.D’autres CMS plus évolués font appel à des bases de données objet, comme par exemple Plone / Zope.

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!