2021
09/Déc

Intégration de données : comprendre les iPaas et leurs limites

L’intégration de données est une problématique importante pour de nombreuses organisations qui ont constitué peu à peu de véritable silos de données en multipliant (à juste titre!) l’utilisation de Saas. Pour palier à cette problématique, une nouvelle famille d’outils à vu le jour : les iPaaS (integration platform as a service) dont Zapier ou Intergomat.

Si ces outils consituaient la solution la plus adaptés pendant quelques temps, on constate aujourd’hui que leur complexité et leur manque de flexibilité sont à l’origine de nouvelles problématiques. 

Vous êtes à la recherche d’un outil d’intégration de données et vous interrogez sur les iPaas ? Sont-elles les plus adaptées à votre besoin d’intégration de données ? Dans cet article, vous trouverez toutes les limites de cet outil, ainsi que les alternatives plus complètes que nous proposons.

Que sont les iPaaS (integration platform as a service) ?

L’iPaaS est une plateforme qui intègre, de manière automatisée, des applications logicielles déployées dans différents environnements d’une société. À travers des API, les solutions iPaas permettent aux entreprises de faire communiquer entre eux différents outils applicatifs de la société, sans avoir à manipuler de code ou à faire appel à un ingénieur logiciel.

En général, une plateforme iPaaS fournit des connecteurs, des règles métier, des cartes et des transformations préétablies qui orchestrent les flux d’intégration de données.

Bien qu’il soit possible pour les équipes informatiques de s’occuper elles-mêmes de l’intégration, il peut être plus efficace et plus économique de confier cette mission à un fournisseur iPaaS tiers. Sur le marché des iPaas, on retrouve Integromat, Zapier, Tray.io, Workato ou encore MuleSoft.

Solution iPaas

Un exemple de solution iPaaS : Integromat. 

Les plateformes iPaas peuvent être utilisées directement par les profils non-techniques dans la mesure où ils ne nécessitent pas d’utiliser de requêtes SQL. Tous les branchements s’effectuent depuis une interface visuelle non technique et très user-friendly, comme l’illustre l’image ci-dessus, issue d’une capture d’écran d’Integromat. Les iPaaS permettent ainsi de créer facilement des flux de données entre les différents outils de la stack marketing.

Les limites des iPaaS

Globalement, le fonctionnement des iPaaS est robuste, et elles sont puissantes pour gérer les flux de travail des grandes entreprises. Cependant, ces solutions se contentent d’exécuter des actions lorsqu’un déclencheur spécifique est atteint. Elles ne sont pas conçues pour gérer les cas d’utilisation des données clients de base.

Nous identifions trois limites fondamentales à ce type de solutions :

Les solutions iPaaS sont exigeantes

Les solutions iPaaS demandent beaucoup de travail en amont. Il faut spécifier manuellement ce qu’elles doivent faire, pour chaque source à intégrer. Chaque fois que vous ajoutez une nouvelle source de données, vous devez créer un nouveau flux de travail complexe.

L’intégration via iPaas implique donc des tâches chronophages pour l’équipe chargée des développements. En fonction des données que vous cherchez à transférer et de la complexité de votre entreprise, cela peut rapidement devenir extrêmement long et compliqué.

Les solutions iPaaS vont seulement d’un point A à un point B

Les solutions iPaas se contentent de déplacer vos données d’un point A à un point B ou l’inverse. Il est pratiquement impossible de combiner des sources de données différentes pour générer une vue à 360 degrés de vos clients, sans créer un flux de travail complexe et fragile, ce qu’il vaut mieux éviter !

Concrètement, cela signifie que vous ne pouvez pas associer des informations telles que les données d’utilisation des produits (provenant d’un outil) aux données marketing provenant d’un autre outil (comme Marketo), puis pousser ces informations dans votre CRM (Salesforce par exemple). La vision de l’expérience client ne sera donc jamais complète, ce qui constitue une réelle limite de l’utilisation des iPaas.

Les solutions iPaaS ne sont pas accessibles

Les solutions iPaaS créent une illusion d’accessibilité, avec leurs interfaces utilisateur intuitives et graphiques. En réalité, une bonne connaissance du code est nécessaire pour créer le résultat final recherché, et même pour utiliser l’outil. Des sessions de formations mensuelles sont généralement à prévoir pour les équipes.

De plus, les solutions iPaaS sont extrêmement rigides. Par exemple, la correspondance des comptes clients sur la base des adresses mail est impossible avec une solution iPaas.

Les solution d’intégration de données modernes : les Reverse ETL

Reverse ETL : définition

Un Reverse ETL est une solution d’intégration des données souple qui permet de mettre les données du datawarehouse à disposition des systèmes opérationnels de l’entreprise : CRM, Marketing Automation, Service Client, Outils commerciaux, outils publicitaires…

Elle se place donc en complément des solutions ETL. Un outil ETL est une solution qui réalise le process d’Extract, Transform, Load, et qui a pour fonction d’extraire les données issues des différentes sources data de l’entreprise, de les transformer et ensuite de les charger dans la base de données maître : le datawarehouse. L’objectif est de créer une vision unique et centralisée des informations sur le client.

Tandis que l’ETL charge les données sources dans le datawarehouse, le Reverse ETL renvoie ces données vers les applicatifs métier : CRM, Marketing Automation, Support client etc. Il distribue la donnée stockée dans votre datawarehouse maître (vos différentes bases unifiées) au métier, sans complexité. De cette manière, le Reverse ETL facilite l’accès et l’utilisation des données du datawarehouse par les équipes métier.

Le Reverse ETL permet donc de rendre les données actionnables. Les entreprises deviennent alors réellement « data driven ». Cette nouvelle famille de solution a vocation à devenir l’une des pièces fondamentales de la stack data moderne, dont voici le schéma :

Reverse ETL

Source : Octolis

Parmi les outils proposant une solution de Reverse ETL sur le marché, citons Octolis, l’acteur Français de référence, ainsi qu’Hightouch et Census, les principaux acteurs aux Etats-Unis.

Différences entre iPaaS et Reverse ETL

Les solutions iPaaS sont conçues pour créer des passerelles de données d’un point A vers un point B entre les outils. Par exemple, elles permettent de synchroniser Salesforce et Marketo, puis de synchroniser Salesforce à Zendesk… etc. Le problème réside dans cet aspect unidirectionnel de la solution. En utilisant une plateforme iPaas, vous finissez par vous retrouver avec des dizaines voire des centaines de connexions réciproques entre outils, ce qui complexifie la maintenance de ce système d’intégration.

Par ailleurs, une solution iPaaS ne joue pas le rôle de référentiel client, de base centralisée. Il peut très bien répondre à des besoins d’intégration ponctuels, mais ne remplace pas une solution de type Reverse ETL qui permet, grâce à l’appui du datawarehouse, de systématiser l’unification des données et de faciliter le partage aux métiers.

La nécessité d’une synchronisation des données déclaratives

Nous pensons que l’avenir de l’intégration des données devrait être déclaratif. C’est-à-dire que vous ne devriez pas avoir à vous soucier de ce qui se passe en arrière-plan du fonctionnement de l’outil. Vous devriez penser uniquement à l’objectif final que vous cherchez à atteindre.

Or justement, des solutions modernes d’intégration de données peuvent résoudre ce problème, sous la forme d’une solution SaaS native. Par exemple, la plateforme de Reverse ETL Octolis vous permet d’envoyer des données de votre datawarehouse vers n’importe quel outil applicatif, en 3 étapes :

  • Définir les données que vous souhaitez dans votre modèle de prédilection
  • Choisir votre outil de destination finale (Sendinblue par exemple) et faire correspondre les champs de vos données aux champs de votre outil de destination que vous souhaitez mettre à jour.
  • Planifier la fréquence de synchronisation des données, en la programmant à un intervalle défini, via une API ou manuellement.

Reverse ETL Octolis

Interface Octolis

L’intérêt de cette approche déclarative du Reserve ETL est que tout le reste est géré pour vous ! Avec une solution comme l’iPaaS, vous devrez vous préoccuper en amont de la manière dont vont être faites les intégrations, avec un grand arbre d’instructions if/else. Et vous devrez faire face aux limites que peuvent présenter l’API.

 

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à découvrir notre agence developpement web et à télécharger notre livre blanc « Les 11 commandements d’un site internet qui convertit vos visiteurs en clients »

Raphaël Gouache

Posté par

Diplômé d’un master en école de commerce, j’ai développé mon expérience en marketing et en vente

Raphaël Gouache

Contact Développement Web & Mobile :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ne restez pas seul face à vos challenges marketing ! Rejoignez notre communauté pour apprendre et partager :)