1min30 > Blog > Brand Marketing > Veille média : comment choisir son prestataire ?
2014
21/Avr

Veille média : comment choisir son prestataire ?

La grande question des services de communication, à savoir comment assurer sa veille !

Avec très peu d’acteurs sur le marché et des prix affichés seulement au cours des négociations commerciales… La comparaison est peu aisée. Au risque de se mettre à croire de bonne foi les équipes commerciales des prestataires en veille aux devis comptant plus de zéros que le compteur de ma vieille 205. Aujourd’hui nous faisons donc un petit tour des solutions du marché, et surtout de la grosse révolution nommée Scoop.it, un outil intéressant à bien des égards.

Une veille, mais pour quoi faire ?

Etape obligatoire pour les grandes entreprises et PME dont l’exposition médiatique est primordiale. La veille est devenue un enjeu pour être réactif sur des sujets chaudq et bien sûr lorsqu’il est question d’image de marque. La veille peut être informationnelle, à savoir sur un secteur d’activité ou sur une catégorie d’actualité impactant directement l’activité ou les résultats d’une société. Elle peut également être concurrentielle, le but sera de mieux suivre la politique et les mouvements de la concurrence afin d’optimiser ses choix stratégiques, donc de mieux allouer ses ressources afin de rester toujours compétitif.

Enfin, tout à fait en phase avec la politique de branding, la veille prend part dans la défense des intérêts et de l’image d’une marque. Les commentaires, articles et détournements à propos d’une marque la ciblent directement et sont pris très au sérieux par des entreprises qui ont mis des années à construire une marque, et espèrent bien ne pas voir quelques journalistes ou petits malins détruire un travail de longue haleine.

La veille papier / web / audiovisuelle : les trois mousquetaires

Un pour tous et tous pour un, tel serait le mot d’ordre des plateformes de veille. Autant dire, que vous allez devoir payer très cher un système intégré effectuant la veille sur ces trois paramètres ; le tout pour retrouver exactement les même sujets. Mais lorsqu’il est question d’enjeux de marque, ça n’a pas de prix dit-on souvent ! Un secteur en pleine mutation puisque les journaux ont tous opté pour des plateformes en ligne, les articles ne sont cependant pas tous publiés sur les canaux papier et web. Des entreprises spécialisées se sont donc lancées dans la gestion de veille papier afin d’exporter les textes parus en ajustant une veille par mots clefs.

Fini la lecture obligatoire des journaux pour les attachés de presse. L’objectif est au gain de temps et à l’omniscience, devenir informé partout et tout le temps pour une parfaite réactivité. Les prestataires sélectionnés assurent un service irréprochable sur ce plan et sont capables de vous servir les articles du jour correspondant à votre recherche sur de nombreux journaux quotidiens à grand tirage tout comme sur la presse spécialisée voire ultra-spécialisée. Si internet devient l’outil principal pour assurer une veille, les médias traditionnels (journaux et télévision et radio) restent néanmoins les plus influents, mais bien plus importants, ils demeurent maîtres de l’information. En d’autres termes, la presse papier et la télévision maîtrisent toujours l’actualité et sont les sources majeures de nouveaux contenus. A son tour, la veille liée à l’image d’une entreprise reprend cette hégémonie du monde des médias. C’est pourquoi les grandes entreprises préfèrent souvent une veille orientée sur ces médias, un choix intéressant, mais très coûteux. Les prestataires spécialisés dans la veille développent d’ailleurs des offres packagées incluant presse papier et audiovisuelle.  

Kantar Media :

Leader mondial et numéro un en France, la société britannique est très présente sur le marché européen, son offre comprend une veille complète préférée par les clients grands compte. Egalement intégrable au sein de la plateforme de gestion des relations publiques Augure.

Kantar MediaPapierWebAudiovisuellePlateformeRevue de presse
AtoutsVeille papier internationale disponibleDe nombreux médias régionaux françaisNuméro 1 sur le web anglosaxonSuivi très réactif, des streamings délivrés avec peu de délaisDe nombreuses radios et chaînes TV régionales pigéesL’une des meilleures plateformes de suivi de la veilleExcellente ergonomie

Appli Iphone et Ipad

Sans doute la solution la plus élaboréeIntégration de contenus facilitée

RP très personnalisables

DéfautsTarif de l’offreDes offres commerciales nombreuses et quasi-identiquesLes coupures web au prix des coupures papier ?!La faible qualité des streamingCoûts de plateforme élevésTarif très élevé de l’outil

Un service client pas toujours en rapport avec le prix

Pickanews : destinée aux particuliers et PME, l’offre développée par Kantar n’inclut pas le service client dédié aux grands compte. Pickanews est en réalité un moteur de recherche low-cost très utile pour des TPE/PME qui cherchent à capter toutes les retombées et à gérer facilement la veille sans y consacrer un budget démesuré. Pas de coûts de plateforme, mais des restrictions nombreuses pour les gros utilisateurs qui renvoient rapidement vers une utilisation de Kantar Media pour une véritable veille.

PressEDD :

Sans doute le prestataire offrant le meilleur rapport qualité/prix. Ses outils et sa plateforme peuvent cependant sembler “archaïques” il n’en sont pas moins utiles en restant simples, mais performants. EDD a lancé il y a peu un outil de veille audiovisuelle et offre maintenant une solution complète qui lui faisait défaut jusqu’à présent. Il offre d’ailleurs la veille complète la moins chère du marché !

PressEDDPapierWebAudiovisuellePlateformeRevue de presse
AtoutsLes droits de diffusion et le clipping les moins chers du marchéVeille papier fournie en journaux régionaux et en presse locale

Meilleur rapport qualité/prix du marché

Les sites des principaux journaux et de la presse spécialiséeDes newsletters introuvables sur Google !Suivi très réactif, des streamings délivrés avec peu de délaisDe nombreuses radios et chaînes TV régionales pigéesUn outil de recherche d’articles très performantAppli Iphone et IpadIntégration de contenus audiovisuels
Défauts30 % de surcout pour les articles au format PDF ?!Les coupures web au prix des coupures papier, malgré l’absence de droits de diffusion sur le web.Impossible de télécharger un contenu audiovisuelPlateforme vieillissante et manquant réellement d’ergonomieCoûts de plateforme élevésIntégration de contenus peu aisée

Personnalisation limitée

Outil de création des RP très contraingnant

 

Argus de la Presse :

Prestataire français qui gagne en parts de marché avec une offre complète de la veille médias jusqu’aux base de données de contacts presse. Son atout, l’automatisation de la veille, accompagnée d’une plateforme très pratique. Un acteur très intégré dans les médias digitaux (blogs et sites d’actualités) qui tire également partie d’un puissant réseau sur la presse papier. L’Argus devient par son offre très complète (veille et contacts presse), le seul prestataire capable de gérer vos RP de A à Z avec un seul contact commercial, un gros atout.

Argus de la PressePapierWebAudiovisuellePlateformeRevue de presse
AtoutsUne veille papier simple avec des extraits et images des articles mis en avant pour faire sa sélectionTarif de clipping le plus faible

Automatisation de la sélection des articles papier

Spécialisé dans le suivi des influenceurs et blogsLes coupures web payantes, mais moins cher qu’ailleurs !Suivi très réactif, des streamings délivrés avec peu de délaisDe nombreuses radios et chaînes TV régionales pigéesL’une des meilleures plateformes de suivi de la veilleExcellente ergonomie

Une seule plateforme pour toutes les veilles

Excellente solution avec intégration et personnalisation pousséePossibilité d’intégrer des contenus extérieurs en payant un coût de clipping

Automatisation de la RP

DéfautsUn coût important, malgré le gain de temps promis.Tarif élevé de l’outil dû à la veille automatisée (tous les clips sont automatiquement payés)

 

La solution Scoop.it

Avec un abonnement entreprise dès 12.99$/mois… Scoop.it permet de créer une revue de presse digitale et facile à référencer. La solution – qui a pour atouts la portée des articles publiés, son ergonomie et sa place prépondérante au sein des réseaux d’influence et de veille spécialisés – vous permettra de développer votre référencement tout en gérant votre propre revue de presse. Entre 12.99$ et 79$ mensuels, on est très loin des budgets d’entrée de gamme largement supérieurs à 10k€ annuels des géants du marché de la veille. Scoop.it peut donc s’avérer être un bon facteur d’optimisation et une réussite pour faciliter votre veille.

Encore faut-il être sûr qu’une veille seulement web suffira à combler tous les besoins des entreprises en recherche de réactivité. Impossible de récupérer une interview dans le journal local de France 3, tout comme la plupart des articles de Nice Matin ou de Paris-Normandie, les médias régionaux et certaines grandes chaînes ne permettent pas de retrouver tous leurs contenus en ligne directement.

Pour les PME aux budgets plus réduits, Scoop.it est devenu une solution pratique et très intéressante. Basée sur des contenus gratuits, sans droits d’auteur et de diffusion, les résultats proviennent de Google, de flux RSS que l’on peut paramétrer soi-même, ainsi que le réseau de micro-blogging twitter. En termes de référencement, ce système permet d’associer sur son propre siteweb une solution Scoop.it en accord avec sa charte graphique, une digne extension en forme de blog et orienté actualités en rapport avec un domaine d’expertise. Bref, une excellente opportunité pour doper votre trafic web et aller chercher de nouvelles cibles par un outil qui n’y est pas initialement dédié.

Cet article vous a intéressé ? N’hésitez pas à contacter notre agence de relations presse pour développer la solution qui conviendra le mieux à votre société. Je vous invite également à consulter notre livre blanc à ce sujet. Pour découvrir le service Scoop.it pro n’hésitez pas à nous contacter. Vous pouvez aussi consulter notre offre de e-reputation.

Posté par

Expert Marketing Automation & CRM au sein de l'agence, je suis le spécialiste CRM, emailing et l

Thomas Goirand

Contact Brand Marketing :

Gabriel Szapiro

gszapiro@1min30.com
0611410158





7 Commentaires

LasVegasParano dit:27 Juin 2017

Bonjour,
En terme de veille médias, à part Kantar, existe-t-il d'autres plateformes faisant de la veille à l'international ?

De plus existe-t-il une plateforme qui traduise la presse étrangère avant de nous soumettre le tout ?

Très bon article.

Cordialement.


vincent F dit:15 Fév 2017

Bonjour, j'ai contacté Pickanews, et en leur demandant si on pouvait suivre toutes les retombées web + presse + radio + tv , on me répond :
"Pour l'instant, la base de données comprends la presse papier, le web et Twitter (des médias, des journalistes et des influenceurs). Nous sommes en train de mettre en place la TV et la radio (11 médias nationaux)."
Cela veut dire qu'on n'a pas actuellement les retombées tv et radio ??? Qu''en est-il des concurrents comme edd ils le font eux ?


Thomas Goirand15 Fév 2017

Bonjour Vincent, Pickanews est une solution limitée et bon marché. En effet, la solution ne couvre pas toutes la presse rdio/tv pour le moment. C'est le cas d'EDD, Kantar, Argus qui couvrent tous les médias français à priori.



caillet dit:14 Mar 2016

Bonjour
ma démarche est inverse
je suis directeur de LA RADIO DU CINEMA, première webradio accréditée au festival e Cannes et j'aimerais être référencé parmi les médias afin d'être dans le listing des agences de presse et de comm

bien à vous


Manu référencement dit:21 Avr 2014

Merci pour cet article hyper complet, personnellement j'utilise Scoop it mais aussi Paper.li que je trouve hyper bien fait pour créer son journal.


david chelly dit:21 Avr 2014

Félicitations Thomas,
ce n'est qu'à la fin de la lecture en voyant votre profil que je me suis rendu compte qu'il n'a pas été écrit par un vétéran du marketing.
Je crois toutefois que Scoop it n'a rien à voir avec les Kantar, l'Argus de la Presse, etc. Ses concurrents seraient plutôt Pearltrees, Netvibes, Flipboard, etc. Par ailleurs, Scoop it et ces outils ne savent pas faire de veille, tout au plus suggèrent-ils des flux RSS et extraient-ils des résultats de moteurs de recherche ou Twitter. Le cas particulier dans le cas où Scoop it est utile pour la veille est lorsqu'un compte Scoop it de qualité existe. Il suffit alors de le suivre pour se tenir informé.


Thomas Goirand22 Avr 2014

Oui et non, scoop it permet de trier par mots-clefs tout comme les services de curation que sont kantar et les autres. Les outils premium de la start-up française offrent toutes les qualités et même plus de précision que les solutions phares du marché. Il n'en démord pas moins que scoop it se cantonne au seul Web, mais je suis persuadé que la veille web va s'affirmer comme un vrai substitut au papier par des outils comme scoop it et paperli.



Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous