1min30 > Blog > Brand Marketing > 5 conseils pour votre prise de parole
2017
05/Oct

5 conseils pour votre prise de parole

Avez-vous déjà été inspiré, bouleversé d’émotion et saisi d’une envie de passer à l’action, tout cela en 18 minutes ? Moi oui. Fascinée par les qualités oratoires des intervenants et les idées qu’ils développent, je visionne régulièrement les conférences TED(X). Alors, lorsque mes yeux se sont portés par hasard sur le livre de Chris Anderson, directeur des conférences TED, « Parler en public », je l’ai emporté, ma curiosité piquée au vif. Je n’ai pourtant prévu aucune conférence de cette envergure. Toutefois, j’étais sûre de trouver des idées et de l’inspiration pour rendre mes actions et mes démarches professionnelles encore plus efficaces. En tant que dirigeante, je suis amenée à prendre souvent la parole soit dans une démarche commerciale : rdv avec un ou plusieurs prospects, pitch,… soit dans une démarche plus pédagogique : formation professionnelle, webinaires, cours auprès d’étudiants, etc.

Je vous livre ici les 5 conseils que j’ai retenus dans ce livre, pour vous aider à prendre la parole, quelle que soit la taille de votre audience (liste non exhaustive bien sûr).

1. Trouver une idée

«La seule chose vraiment importante dans la prise de parole en public, ce n’est ni votre degré d’assurance ni votre présence sur scène ni non plus votre côté enjôleur. Ce qui compte, c’est d’avoir quelque chose à dire». (Chris Anderson, Parler en public, TED, le guide officiel, Flammarion, 2016).

Il s’agit d’une idée au sens large, cela peut-être une méthodologie, une réflexion, un événement, bref ce qui vous paraît important et qui pourrait transformer notre vision du monde. De mon côté, j’aime présenter l’idée qu’avec les techniques d’Inbound Marketing, chacun peut devenir son propre média.

2. Soigner son introduction et sa conclusion

Vous l’entendez depuis le collège et le temps de vos premières dissertations mais c’est toujours bon de le rappeler.

L’introduction doit susciter la curiosité. A ce stade, votre idée doit être suggérée et non révélée afin d’embarquer votre auditoire dans votre histoire. Devenez le Steven Spielberg du jour et ne dévoilez votre idée qu’à mi-temps comme il fait surgir son requin seulement dans la 2° moitié de son film « Les Dents de la mer ».

Dans votre conclusion, élargissez votre réflexion vers de nouvelles perspectives, poussez votre auditoire à passer à l’action comme l’a fait Amy Cuddy, professeur à la Harvard Business School, lors d’une conférence TED en invitant le public à pratiquer une posture de Yoga, celle de la puissance.

3. Préparer, préparer, préparer, préparer

Quel que soit votre mode opératoire : écrire entièrement votre pitch ou simplement des mots-clés, apprendre par cœur l’ensemble de votre texte ou le lire sur place, répétez !

De nombreux conférenciers tels que Bill Gates ou même Steve Jobs se sont entraînés des centaines d’heures avec rigueur, ténacité et minutie. Vous préparer permet de gagner en assurance, en spontanéité et d’aller même vers un peu d’improvisation.

L’aspect temporel est également important dans la préparation et la répétition de votre discours. D’après l’expérience d’un grand conférencier, vous devez rédiger et répéter votre texte sur la base des neuf dixièmes de la durée qui vous est impartie. Ainsi 1 h = 54 minutes, 10 minutes = 9 minutes. Cela permet de réguler votre débit, prendre le temps de respirer,…

4. Ayez recours à l’humour…

… ou pas ! Si vous n’en avez pas, il vaut mieux s’abstenir. L’humour est un art difficile à maîtriser et n’est pas à la portée de tous. Toutefois, si vous voulez tenter votre chance et parce que cela peut servir en cas d’imprévu (problème technique sur un webinaire ou lors d’une formation), préparez quelques plaisanteries toutes faites et testez-les auprès de vos proches et amis.

Vous pouvez également intégrer des images humoristiques dans vos slides pour illustrer un propos.

5. Le jour J, soigner votre apparence

Là aussi, c’est du bon sens mais plus facile à dire qu’à faire. Dans un premier temps, renseignez-vous sur votre environnement : y a-t-il un code vestimentaire ? l’intervention sera-t-elle filmée ? Serai-je assis ou debout ? Aurai-je un micro à la main ou sera-t-il intégré ?

Avec votre tenue, vous devez dégager de la sérénité et de l’assurance auprès de votre auditoire. Tout comme votre humour, pensez à demander l’avis de vos proches et amis.

Ces recommandations sont pleines de bon sens mais, encore une fois, plus faciles à lire qu’à mettre à exécution. En tant que dirigeant, marketeur ou commercial, vous représentez une marque et vous vous demandez comment exprimer une idée, faire passer un message, raconter une histoire, sur quel ton ou encore comment l’associer à une image forte.

Je vous invite à télécharger notre livre blanc sur le Brand Content et le Marketing Content et à contacter notre agence de Brand Marketing. Ainsi, votre prise de parole qu’elle soit orale (conférence, présentation, formation) et/ou écrite (article de blog, dossier de presse) en sera facilitée.

Nathalie Collet

Posté par

Passionnée de nouvelles technologies, j'ai bâti mon expérience professionnelle dans les Télécoms en

Nathalie Collet

Contact Brand Marketing :

Gabriel Szapiro

gszapiro@1min30.com
0611410158





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!