2022
04/Fév

Design thinking : comment l’adopter ?

Venu tout droit des États-Unis, le design thinking est une démarche d’innovation qui fait de plus en plus d’adeptes. Pour cause, les bénéfices de cette méthode sont nombreux. Entre autres, elle vous permet de créer un service ou un produit répondant parfaitement à votre cible. Alors, qu’est-ce que le design thinking ? Pourquoi devriez-vous l’intégrer à votre stratégie ? Et quelles sont les étapes à suivre ?

Le design thinking : c’est quoi ?

Beaucoup accordent la paternité du terme Design thinking à David Kelley et Tim Brown avec l’agence Ideo. Même s’ils n’en sont pas à l’origine, ils ont grandement participé à sa démocratisation. Ce sont des chercheurs dans les années 1960-1970 qui ont cherché à comprendre et décrire l’activité des designers. Puis dans les années 80, ils se sont concentrés sur leurs pratiques. C’est de ces travaux dont ils se sont inspirés pour mettre au point cette méthode.

Le design thinking est utilisé par les entreprises afin de concevoir un projet centré sur l’utilisateur. Mais c’est avant tout une façon de penser et de travailler. Le but est de comprendre votre cible en se mettant dans sa peau. Elle permet de préciser un problème afin d’y apporter une solution. Elle fait partie d’une démarche globale, une démarche collaborative. Si vous souhaitez une méthode bien définie s’inspirant du design thinking, regardez du côté du design sprint.

Pourquoi adopter le design thinking ?

Imaginons que vous voulez lancer un nouveau produit, service ou que vous souhaitez modifier votre offre. Vous pouvez simplement lancer votre idée. Mais êtes-vous certain qu’elle répondra aux besoins de vos utilisateurs ? Vous pensez parfois avoir trouvé la bonne idée, mais dans les faits… Elles ne trouvent pas preneur. C’est là que le design thinking entre en jeu.

C’est notamment très utile lorsqu’il faut s’attaquer à des problèmes mal définis. Cela permet aussi de prendre conscience d’un problème auquel sont confrontés vos utilisateurs, mais auquel vous n’auriez peut-être pas pensé au premier abord. Le design thinking vous aide à vous poser les bonnes questions.

Le design thinking est une démarche centrée utilisateur. L’empathie en est la valeur fondamentale. Elle aborde le problème d’un point de vue plus humain, et non commercial. Au final, cela permet d’allier les objectifs commerciaux de l’entreprise et ceux des clients.

Autre valeur au centre de cette approche : l’intelligence collective. Cette démarche ne se fait pas en solo, mais en groupe. Chacun doit pouvoir apporter son expérience, son expertise et ses idées. Plus il y a d’idées, plus il y a de chances de trouver la bonne !

Enfin, cette méthode peut être appliquée à tous les domaines.

Le processus de design thinking

Pour tirer au maximum parti de l’intelligence collective, il faut construire une équipe pluridisciplinaire. La taille de groupe optimale est de 7 personnes. Désignez un facilitateur neutre pour encadrer le processus.

Étape 1 : comprendre l’utilisateur

C’est une des choses les plus importantes à retenir du design thinking. Faites preuve d’empathie. Définissez vos personnas et immergez-vous. Menez des études terrain, faites des recherches ou tout simplement mettez-vous à leurs places. Grâce à toutes ces données, dressez un parcours client de votre personnas.

Étape 2 : problématiser

Pas de problème, pas de solution. Bien problématiser est donc une étape cruciale dans votre démarche. C’est en identifiant le bon problème que vous trouverez la solution dont à besoin votre client. Pour vous aider à problématiser, formulez la question : “comment pourrions-nous”. Par exemple, comment pourrions-nous les aider à choisir le service qui leur convient ?

Étape 3 : l’idéation

Une fois votre personna et votre problématique est bien définie, passons au brainstorming. Ici, tout le monde va mettre à l’écrit ses idées sur des post-it. N’oubliez pas qu’il n’y a pas d’idées bêtes, alors ne vous censurez pas. Une fois fait, chacun va prendre la parole pour présenter ses idées aux autres. Après discussion, des idées doivent émerger. Idéalement, ce doit être une seule. Celle-ci doit être la plus désirable, faisable et viable de toutes.

Étape 4 : le prototype

Il faut maintenant donner forme à l’idée. Il existe de nombreux outils pour réaliser des mockup. Si vous n’avez pas les compétences nécessaires, pas de panique. Il n’y a pas besoin de faire un truc poussé dans l’immédiat. L’idée est simplement d’avoir un aperçu de votre solution. Le format du prototype varie en fonction. Pour une application vous pouvez utiliser Figma ou Adobe XD. Mais certains utilisent du papier et du carton !

Étape 5 : le test

Vous allez maintenant mettre à l’épreuve votre solution. Il faut la confronter au terrain. L’idéal est de la faire tester par un panel neutre. Vous pouvez tout simplement descendre dans la rue et la faire tester aux passants. Vous pouvez aussi la partager sur les réseaux sociaux. Mais n’oubliez pas d’être réceptif aux critiques et remarques. On cherche avant tout à résoudre un problème, pas à vendre une solution.

Voilà, vous savez maintenant en quoi consiste le design thinking. Bien sûr, il existe d’autres méthodes qui s’en inspirent comme le design sprint et la méthode ASD.

Et vous, l’utilisez-vous déjà dans votre entreprise ? Comptez vous l’adopter ?

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à découvrir notre agence Conseil en Strategie Digitale et à télécharger les premières pages de la méthode « Acquisition Strategy Design : le guide ultime pour construire pas à pas son plan d’Acquisition »

Kelly Chateau

Posté par

Diplômée d’un master en Conception de Projet Numérique et Multimédia, j’ai eu l’occasion de travaill

Kelly Chateau

Contact Acquisition Strategy Design :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ne restez pas seul face à vos problématiques de génération de revenus ! Rejoignez notre communauté :)