2020
22/Oct
Abdel Amzil 5 min

Comment réaliser un reporting complet pour ses réseaux sociaux ?

L’activité sur les réseaux sociaux est au cœur d’une bonne stratégie de communication. Si vous êtes un responsable de médias, vous devez sans doute prouver votre travail. Vous devrez alors faire un reporting complet, un bilan de votre stratégie social média. Il contient absolument tous les éléments qui vous permettent de gérer la vie sociale de l’entreprise. Voici nos conseils pour créer un reporting clair qui prouve votre efficacité.

Définir la cible

Un reporting complet doit démontrer la valeur et l’impact de votre travail sur les réseaux sociaux. C’est également un excellent moyen pour identifier vos points forts et vos points faibles afin d’améliorer vos stratégies. Pour réussir ce rapport, la première des choses à considérer est le destinataire.

Vous devez maîtriser les besoins de la cible afin de produire un rapport concis et facilement compréhensible. Par exemple, le volume d’informations fourni ne sera pas le même si le destinataire est un Community manager. Ce dernier aura besoin d’informations plus détaillées.

Pour mieux présenter votre reporting, vous pouvez recueillir les besoins de la cible dans un cahier des charges. Vous devez connaître les indicateurs de performance utilisés par vos destinataires pour mesurer l’impact de leur activité et les données qu’ils mettent en priorité.

Définir le type et les objectifs de votre rapport

Si votre rapport est un document de communication, il sera idéalement en A4 sous format PDF. S’il s’agit d’un document de travail, on optera pour des slides avec plusieurs liens et des références. Vous devrez donc adopter une forme différente selon que votre rapport est :

  • Un suivi d’activité ;
  • Un suivi d’opération sur un événement ou une campagne ;
  • Une analyse qualitative de la situation sur le web ;
  • Un rapport de recherche pour trouver de nouvelles tendances.

Parce que votre rapport sera largement diffusé, il faut soigner sa forme en aérant le contenu et en mettant des graphiques attrayants. Il faut également valoriser les commentaires, rédiger un sommaire et une synthèse précise au début du document. Les cartes de viralité, les publications engageantes et les courtes descriptions sont également parfaites. L’objectif étant de favoriser une compréhension et une mémorisation rapide de ce que vous présentez.

À quoi répond votre reporting ?

Un reporting complet doit répondre à plusieurs questions que vous devez définir intelligemment. Pour mieux les préciser, nous vous conseillons d’utiliser la méthode SMART. Il est question de fournir des réponses acceptables, mesurables et spécifiques. Cependant, les solutions démesurées sont à proscrire. Vous devez donner des solutions pertinentes et qui sont réalisables dans un délai précis. Ainsi, vous pourrez aisément donner des informations réelles comme le nombre de messages ou d’interactions générés auprès de votre audience cible.

Prenez en compte vos métriques

Plusieurs indicateurs peuvent figurer dans un audit réussi, mais vous ne devez sélectionner que ceux qui correspondent aux informations dont vous aurez besoin. Vous pouvez en rajouter uniquement si cela est nécessaire pour avoir une valeur ajoutée. Afin d’obtenir un excellent rapport des performances sur vos réseaux sociaux, nous vous recommandons de ne prendre que les indicateurs qui vous permettent de prendre de meilleures décisions.

Vous pourrez faire apparaître dans votre rapport :

  • Les leads : les visiteurs qui peuvent devenir des clients ;
  • Le taux d’engagement : il montre la pertinence de vos contenus ;
  • La portée des publications : il diffère du taux d’engagement et représente le nombre de personnes qui ont accès à vos publications ;
  • La notoriété de la marque : vous devez connaître combien de personnes parlent de vous et combien de mentions vous obtenez sur vos publications ;
  • Les spécificités de votre audience : vous devez montrer à vos collaborateurs que vous vous adressez à la bonne cible. Pour cela, il faudra renseigner les caractéristiques démographiques, la profession, les centres d’intérêt et l’influence des personnes touchées.

D’autres KPIs tels que la croissance des followers ou la fréquence des publications peuvent figurer dans un reporting complet. À ce niveau, vous devriez déjà prévoir les conclusions à tirer de votre activité. Rappelons que les indicateurs choisis doivent vous permettre de suivre aisément vos performances.

Choisir des outils utiles pour le reporting

Les outils comme Google Analytics peuvent vous accompagner dans votre travail. Avec cet outil, vous pourrez savoir quelle est la source du trafic sur votre site. Que le trafic soit organique ou payant, vous connaîtrez le réseau social qui favorise le développement de votre audience. Toutefois, nous vous conseillons de vous limiter à deux ou trois outils. Dans le cas contraire, vous pourrez avoir de la peine à rassembler et analyser toutes les informations.

Examinez vos contenus

À cette étape, vous devez connaître pour une période donnée, les métriques pour chaque post. Toutes les interactions, y compris la portée payante, le nombre de « J’aime » et l’engagement doivent être disponibles. Vous pourrez obtenir de telles précisions avec des outils comme AgoraPulse qui vous permet d’avoir des chiffres exacts. Il sera alors possible de noter le type de contenu qui génère le plus d’interactions afin d’adapter vos futurs posts à ces exigences.

Il est aussi important de savoir quel type d’interaction compte le plus pour vous. Avec des partages, vos publications touchent beaucoup plus de personnes. En répondant aux commentaires, vous pourrez construire une communauté forte.

Les conclusions et les nouveaux objectifs

Avec toutes les informations précédentes, vous savez déjà où vous en êtes exactement. Vous pouvez déjà savoir si vous avez atteint vos objectifs passés. Il faut maintenant faire évoluer votre stratégie en proposant des recommandations et en attirant l’attention sur des opportunités. Pour cela :

  • Fixez des objectifs pertinents, précis et concis. Il ne suffit pas de dire que vous souhaitez élargir votre communauté. Il faut plutôt avoir des chiffres à atteindre à un moment donné dans le futur ;
  • Faites une synthèse des contenus bénéfiques. Vous devrez continuer à les utiliser tout en tenant compte des observations que vous effectuerez sur leur efficacité ;
  • Essayez de relier vos objectifs sur les réseaux sociaux à vos objectifs commerciaux. Ainsi, vous pourrez être sûr que vos abonnés s’intéressent à votre activité. Vous pourrez par exemple vérifier l’efficacité de votre portée en considérant l’augmentation du nombre de personnes qui viennent à vos évènements.

Les réseaux sociaux sont parfaits pour connaître les besoins des consommateurs et être réellement présents au quotidien. Pour développer vos opérations social média, n’oubliez pas de formuler de nouveaux objectifs clairs et accessibles après chaque rapport.

 

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à télécharger notre livre blanc sur la stratégie social media et à découvrir notre agence social media.

 

Abdel Amzil

Posté par

Passionné par l'innovation et les nouvelles technologies, je suis toujours prêt à relever de nouveau

Abdel Amzil

Contact Social Media Marketing :

Hanna Azaïz

ha@1min30.com
06 02 61 89 61





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Agence 1min30