src=
2014
26/juin

L’inbound marketing, générateur de tribus ?

La preuve que l'inbound fonctionne pour les grandes marques, cet article de Valentine Ducreux consultante au sein de notre agence de relations presse. L'émergence de tribus est la preuve que le story-telling des marques est impactant dans un marketing de valeurs où les consommateurs "achètent le pourquoi" d'un produit. L'inbound marketing a largement fait sa place dans les stratégies actuelles et séduit de plus en plus de marketeurs...et de consommateurs. On pourrait le résumer de manière presque inédite :« Une stratégie subtile et attentive qui permet à la marque d'être facilement repérée sur la toile par les internautes, qui devant une offre de contenu pour le moins intéressante, font un pas vers celle-ci ».Bien entendu, ce n'est qu'une courte appréciation d'un système plus complexe, cependant, elle nous permet déjà de comprendre ce qui fait son succès : l'offre de contenu.Le contenu peut être varié : de la simple information à travers des histoires (le mot barbare des marketeurs, c'est le storytelling), des articles, des livres blancs, de la vidéo, des infographies, des offres d'essai... Le tout fédéré autour d'un sujet commun, qui concerne généralement la marque qui le présente.Et qui dit sujet, dit intérêt. Internet offre cette merveilleuse possibilité de trouver ces contenus et surtout de nous retrouver autour. Là où l'on pensait qu'internet permettrait de réunir tout le monde dans un « hub » d'informations, il en fut l'effet inverse. Internet a permis de générer des tribus, se regroupant autour d'intérêts communs. Ce phénomène a brillamment été développé par Seth Godin dans sa conférence « The tribeswelead ». 
Extrait de www.latribune.fr
Thomas Goirand

Posté par Thomas Goirand

Expert Marketing Automation & CRM au sein de l'agence, je suis le spécialiste CRM, emailing et leadgen pour tous les clients de l'agence. Un peu beaucoup touche à tout, je suis passé par la création d'une startup en lire la suite...

[Infographie] CRM et Marketing Automation: histoire d'un marché en pleine concentration

TTFB : Time To First Byte, attention ça compte !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!