1min30 > Blog > Référencement > TTFB : Time To First Byte, attention ça compte !
2014
27/Juin

TTFB : Time To First Byte, attention ça compte !

Le Time to first byte, l’expression anglaise en dit long sur le temps de chargement d’une page web. On le traduira par la vitesse d’accès au serveur, ou littéralement : “temps de chargement du premier octet”. On comprend donc qu’il est question de vitesse d’éxecution des requêtes par les serveurs d’un site internet. Un temps que Google et les autres moteurs de recherche analysent pour proposer des contenus rapidement accessibles. A ce propos, les solutions d’hébergement sont loin d’être toutes au même niveau, et si tous les hébergeurs ne se valent pas, la structure de votre site et son CMS peuvent plus ou moins s’accorder avec les architectures de certains hébergeurs. Le TTFB est une partie intégrante du temps de chargement de chaque page web : autant l’améliorer pour mieux se référencer.

Le rôle du ping

A l’origine le “ping” vient du bruit effectué par l’écho d’un sonar, le temps entre deux “ping”  indiquant la distance parcourue par le signal pour détecter le fond marin et revenir vers un navire. Les sons se racourcissant n’étaient pas de bons signaux pour un capitaine, en référencement c’est l’inverse, plus le ping est faible, plus c’est intéressant pour le webmaster.

En informatique, le ping est par définition le temps nécessaire au signal pour faire l’aller-retour entre un client et le serveur. Ce temps varie en fonction de plusieurs critères, l’éloignement entre le serveur et le client et généralement une problématique facile à corriger, pour le reste, la qualité de la connexion est importante, tout comme les questions de connexion directe (réseau filaire) ou indirecte (WI-FI, 3G, etc) sont des facteurs modifiant le ping.

hqdefault
“The machine which goes ping”
The meaning of life – Monthy Pythons

Le ping équivaut au Time to First Byte lors d’une connexion à une page web, c’est littéralement le temps nécessaire pour télécharger le premier octet.

Important si vous vous adressez à une cible et des internautes français, évitez d’héberger votre siteweb aux USA, même si le taux de conversion y est très intéressant, le ping sera fortement rallongé.

L’hébergement en première ligne

L’hébergement constitue fréquemment le véritable problème et engage les clients des dits hébergeurs dans des querelles continuelles avec un service client souvent incompétent. On peut pointer du doigt les hébergements mutualisés et des sites  « faits-maison » qui sont par essence peu optimisés pour réduire leur consommation de ressources sur un serveur. Un mélange qui n’aide pas forcément l’internaute qui perd rapidement patience.

Pour exemple, 1&1 ou OVH sont souvent critiqués pour la qualité de l’hébergement de WordPress, le CMS pourtant n°1. En Europe c’est sûrement Siteground qui offre les meilleures solutions pour les CMS comme WordPress, Joomla et Drupal. Pour WordPress, nous recommandons Siteground dont les serveurs situés à Amsterdam et le service client sont très compétitifs pour tous les CMS.

Comment évaluer son hébergement ?

Si l’hébergeur vous paraît malhonnête, la solution la plus simple est d’utiliser un service de test de ping et de chargement de vos pages web, pingdom tool est un excellent outil tout autant que GT Metrics. La meilleure comparaison reste un test sur un serveur local pour confronter le tout avec le résultat sur l’hébergement.

 

Sans titre

L’effet sur votre référencement

Google et les autres moteurs de recherche interprètent la vitesse de chargement d’une page web pour l’intégrer dans le ranking. Ainsi, un serveur long à la détente vous imposera des délais pour l’accès à tous les éléments qui y sont hébergés. Un ping plus lent, ce sont des requêtes plus lentes sur le code, un affichage plus long et un référencement qui paye les pots cassés.

Une simple logique de productivité se cache derrière, des sites plus rapides, c’est plus de recherches et plus de liens commerciaux cliqués, plus de display visionné en un minimum de temps. Google en fait son mot d’ordre dans un monde où le web  se conçoit de plus en plus sur des supports mobiles aux connexions plus lentes et aux utilisateurs pressés.

Pour améliorer votre ping, donc votre référencement, je vous conseille notre hébergeur.

Intéressé par la réduction du ping de votre siteweb ? N’hésitez pas à contacter notre agence web et à télécharger notre livre blanc site internet.

Posté par

Expert Marketing Automation & CRM au sein de l'agence, je suis le spécialiste CRM, emailing et l

Thomas Goirand

Contact Référencement :

Hanna Azaïz

ha@1min30.com
0602618961





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
NE PAS suivre ce lien ou vous serez banni du site!