1min30 > Blog > revue de presse > Comment se préparer à la voiture sans conducteur ? | Le Cercle Les Echos
2014
05/Mai

Comment se préparer à la voiture sans conducteur ? | Le Cercle Les Echos

Article publié par Les Echos, un cataclysme pour certains conducteurs peu prêteurs, mais une solution efficiente pour optimiser les investissements et réduire le coût du transport : l’alternative à la voiture traditionnelle sera un excellent moyen de réduire les émissions polluantes des transports automobile en généralisant l’électrique et l’auto-partage.

Le Cercle Les Echos - L’émergence du marketing 3.0 au Mondial de l’Automobile

La voiture sans conducteur est pour bientôt. En effet, derrière Google qui est leader sur le sujet et qui pense être prêt pour une commercialisation d’ici 3 à 5 ans, de nombreux constructeurs s’y mettent pour ne pas être pris au dépourvu tels que BMWAudiNissan et Toyota.

La voiture sans conducteur va changer l’automobile !

– Sans chauffeur, la voiture n’a plus besoin d’avoir la même forme avec un avant et un arrière, elle peut être ronde et organisé autour d’un salon, ou d’une couchette pour dormir,

– Sans chauffeur, la voiture n’a plus besoin de volant, de pédale d’accélération, de boîte de vitesse,

– Sans chauffeur, la voiture n’a plus besoin de phare pour éclairer la route, seulement des phares pour se signaliser,

– Sans chauffeur, l’intervalle entre les voitures, les distances de freinage, la fluidité peut être optimisée, et la route beaucoup moins embouteillée,

– Sans chauffeur, les véhicules peuvent être plus facilement partagés, car toujours disponibles au lieu où on en aurait besoin, il sera facile d’appeler une voiture comme on appelle un taxi, n’importe où, n’importe quand, il ne sera plus utile d’être propriétaire du véhicule pour s’assurer de sa disponibilité,

– Sans chauffeur, plus besoin de tourner pendant des heures pour se garer, il suffira de se faire déposer au pied de sa destination,

– Sans chauffeur, la dimension plaisir, désir de la voiture disparaît, ce n’est plus un attribut de virilité, une extension de soi,

– Sans chauffeur, l’industrie automobile perd ses repères, on le voit bien, d’où ses réticences et ses craintes !

La voiture sans conducteur va changer la société !

Au-delà des constructeurs automobiles qui seront naturellement amenés à repenser leur offre, pour faire des véhicules plus fonctionnels et moins orientés vers le plaisir, des véhicules plus durables, adaptés à l’autopartage, des véhicules intelligents où les nouvelles technologies représenteront une part encore plus significative de la valeur, c’est la société dans son ensemble, fortement marquée par l’automobile, qui va changer.

– Sans chauffeur, la voiture n’a plus besoin de chauffeur ! Exit donc le métier de taxi et ses précieuses licences,

– Sans chauffeur, exit aussi les chauffeurs routiers aux longues heures de travail et à l’attention parfois défaillante en fin de transit,

– Sans chauffeur encore, exit aussi les agents de la circulation, les radars de limitation de vitesse, les amendes multiples pour excès de vitesse, dépassement de ligne blanche, brulage de feu rouge,
– Sans chauffeur aussi, que vont devenir les stations-services, les aires d’autoroute ?

 

Gabriel Dabi-Schwebel

Posté par

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lanc

Gabriel Dabi-Schwebel

Contact revue de presse :

Angélique Doiteau

adoiteau@1min30.com
06 83 07 37 17





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!