src=
2017
20/avri

Relations presse : 5 conseils pour écrire sur un sujet que l’on ne connaît pas

Il est de notoriété publique que les chargés de relations presse sont toujours scotchés à leur téléphone et leur boîte mail. Pour appeler les journalistes, pour appeler leur client ou envoyer des mails aux blogueurs etc. Ce n'est pas faux mais ce n'est pas totalement vrai non plus !

Un chargé de relations presse passe une grande partie de son temps à lire les médias off et on-line, ainsi que sur les réseaux sociaux pour être au courant des dernières actualités. C'est ainsi que l'on fait sa veille ! Mais notre héros du royaume de la presse est aussi un grand écrivain. Ecrire des communiqués de presse, des articles ou des tribunes, rien ne lui fait peur ! Cependant, il faut tout de même une certaine méthodologie, et beaucoup d'entraînement, pour arriver à écrire sur plusieurs sujets comme si l'on était un expert. 

1. Lire des articles sur le sujet 

Commencer par cette étape est primordial. On peut pas écrire un bon article, un bon communiqué de presse sans se renseigner d'abord sur le sujet. En recherchant sur Internet des articles traitant du sujet que vous devez aborder, vous aurez une vue d'ensemble sur les termes techniques employés, sur les questions récurrentes auxquelles répondent les journalistes ou les blogueurs. N'oubliez pas de vous renseigner sur le marché ! 

Gardez dans une feuille de calcul ou un fichier texte, tous les articles que vous avez lus et les termes techniques employés. Vous aurez besoin d'y revenir ultérieurement. 

2. Structurer le contenu 

Après votre travail de lecture, commencez à chercher une structure à votre article. Vous possédez une arme redoutable : celle de ne pas connaître le sujet comme un expert. Une entreprise souhaitant montrer son expertise doit écrire un article répondant aux questions de ses personas. Lorsque l'on connaît son sujet, l'exercice se complique. Mais puisque vous ne le connaissez pas, vous devez avoir une marée de questions dans la tête ! Surtout après vous être renseigné sur le sujet. 

Choisissez une question. Et commencez à structurer votre réponse dans un fichier texte, en y mettant les titres et les sous-titres. 

3. Rechercher des informations sur des sites spécifiques

Vous avez votre sujet ? Parfait ! Vous avez votre structure ? Excellent ! Le moment est venu de faire un travail de fond pour alimenter ce contenu. Vous avez commencé lors de la première étape à vous renseigner sur le sujet, sur son marché et sur les termes employés. Cela vous aidera à écrire votre introduction et même une conclusion. 

Le travail de recherche consiste à rechercher toutes les informations nécessaires pour apporter une réponse simple et précise dans votre contenu. 

4. Trier les informations trouvées

Les informations trouvées dans les livres et particulièrement sur Internet ne sont plus toujours d'actualité.

Pour rester dans l'actualité et l'air du temps, fixez-vous une date limite de recherche d'information, par exemple : inférieur à un an. Sur google, vous pouvez trier ce type d'information. Tapez le mot qui vous intéresse, allez dans l'onglet actualité puis dans récents et cliquez sur moins d'un an. Vous n'obtiendrez que les articles de l'année en cours. 

Google possède un nombre incalculable de sites indexés dans ses serveurs. Si vous ne connaissez pas le domaine pour lequel vous écrivez, il y a de fortes chances que vous ne connaissiez pas non plus les sites spécialisés qui en parlent ! Prenez le temps de faire des recherches précises et fructueuses. 

Privilégiez les sites internet transparents. C'est-à-dire ceux qui nomment les auteurs et redirigent vers une page auteur, qui datent leur article et dont on trouve des informations les concernant. En cas de doute, faites une recherche sur le site en question pour prouver sa viabilité. 

Comme pour la première étape, notez dans une feuille de calcul, fichier texte ou feuille de papier, les articles que vous avez lus, les termes techniques employés et leur définition. 

5. Ecrire et se relire

Vous voilà armés pour entamer un travail d'écriture. Vous avez les termes techniques dans un fichier Excel avec leur définition si nécessaire, la structure de votre article et des informations triées sur le volet pour que vos propos soient d'actualité. 

Ecrivez d'une traite. Faites une pause d'environ une ou deux heures, voire jusqu'au lendemain si vous le pouvez. Vaquez à une autre d'activité et relisez votre texte. Vous le verrez d'un œil neuf. Les fautes d'orthographe, de grammaire et  de syntaxe se verront aussi rapidement qu'Usain Bolt court un 200 m !  

 

Si cet article vous a plu, n'hésitez pas à contacter notre agence de relation presse, nous serions ravis de vous rencontrer et de répondre à vos questions. Vous pouvez également télécharger notre livre blanc sur les relations presse pour savoir comment vous adresser à la presse et aux autres. 

Posté par Victoria Luthereau

Après un BTS en Négociation Relation Client, j’ai démarré ma carrière professionnelle en qualité de commerciale au sein de l’entreprise Inmac-Wstore, j’étais en charge de développer un portefeuille de prospects. Attirée par les nouvelles technologies, je me suis lire la suite...

Contact Relations presse :
Delphine Sibony

ds@1min30.com
06 82 18 98 53

L’employee advocacy ou engagement collaborateur : c'est quoi et pourquoi l’adopter

Les 8 erreurs les plus courantes sur Google Adwords

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

temp2
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!