2019
26/Sep

Le SEA : 8 astuces pour votre référencement payant

À l’ère du digital, posséder un site web est devenu indispensable. Cependant, un site web qui n’est pas visité par des internautes est inutile. C’est là que le référencement entre en jeu. On distingue le référencement naturel ou SEO et le référencement payant ou SEA.

Le SEA est un puissant levier permettant de conquérir de nouveaux clients en un temps record. Voici quelques astuces pour vous démarquer de la concurrence et optimiser votre positionnement.

Le référencement payant en quelques mots

Le SEA (ou Search Engine Advertising) fait partie des outils utilisés pour référencer un site web. Cette technique marketing permet de se positionner en première page dans les résultats des moteurs de recherche.

Le SEA consiste à acheter un lien sponsorisé et le paiement se fait selon un système d’enchères PPC (Pay Per Clic). À ce titre, plus il y a de clics sur l’annonce commerciale, plus il faut payer une redevance. Ainsi, plus vous investissez, plus votre site web gagnera en notoriété. En effet, le CPC (prix du clic) est fixé selon le mot-clé utilisé et s’il y a beaucoup de concurrents, il y a de fortes chances qu’il soit très élevé.

On reconnaît les liens sponsorisés grâce au bouton vert marqué Annonces à gauche du lien. Le principal avantage de la méthode SEA est que les résultats sont immédiats. Elle convient donc parfaitement aux entreprises qui souhaitent lancer leur site web.

Pour quelles raisons choisir le référencement payant ou SEA ?

Il y a de nombreux avantages à opter pour le SEA. Le premier étant sa rapidité d’exécution. Contrairement au SEO qui nécessite une longue concertation pouvant durer jusqu’à 6 mois, le référencement payant permet de générer un trafic rapidement, en à peine 48 heures.

Avec un référencement SEA, Google Ads nous permet de choisir des mots-clés concurrentiels. En effet, l’outil offre la possibilité de prendre connaissance des termes que les internautes utilisent le plus.

En outre, bien que le SEA nécessite un budget conséquent, il est particulièrement rentable. Ceci s’explique par son système de paiement. En effet, le paiement ne se fait que si l’internaute clique sur le lien.

Enfin, son optimisation est flexible : il est possible de faire des modifications et de changer l’aspect de l’annonce à partir des mots-clés jusqu’à la landing page.

Comment optimiser son référencement payant ?

Bien qu’il s’agisse d’une méthode payante, la concurrence est rude, car de nombreuses entreprises sont prêtes à payer le prix fort pour être sur la première page des résultats de recherche. Cependant, il existe plusieurs astuces pour se distinguer des autres.

Optimiser la page de destination

La page de destination ou landing page est très importante, car c’est la première chose que l’internaute voit. Si la page est inintéressante et peu attrayante, l’utilisateur partira sans réaliser aucune action. Par contre, une page de destination bien travaillée permettra d’améliorer le taux de conversion et augmentera le Retour sur investissement (ROI).

Planifier les campagnes

Si l’entreprise ne peut pas allouer un budget conséquent à une stratégie SEA, il est préférable de planifier la publication des annonces publicitaires. Autrement dit, diffuser les campagnes au bon moment, lorsque la fréquentation par les internautes est à son plus haut niveau. Il est possible de consulter des rapports sur Google Analytics pour identifier les tranches horaires propices pour un meilleur taux de conversion.

Définir les mots-clés

Pour optimiser son référencement SEA, il ne faut pas oublier de définir les mots-clés. Cela permet d’avoir du trafic qualitatif. Il existe de nombreux outils d’analyse qui génèrent les meilleurs mots-clés par secteur d’activité. De quoi rendre votre site web pertinent. Par contre, il faut privilégier les mots-clés longue traîne, car ils sont plus précis. Grâce à cela, l’annonce pourra toucher des clients plus spécifiques.

Faire un tri des mots-clés

Google Ads, l’outil de référencement SEA de Google, permet de cibler un certain groupe de clients. Ce qui a pour effet d’augmenter le Quality Score (QS) d’un site internet. Mais pour une campagne efficace, il faut également penser à exclure les mots-clés trop génériques ou trop vastes. Il convient ainsi d’ajouter à la liste des mots-clés à exclure les synonymes, ainsi que les variantes possibles et même les pluriels.

Soigner les annonces

Les résultats des moteurs de recherche affichent non seulement le lien vers la landing page, mais aussi un titre accompagné d’une petite description pour l’internaute. Pour réussir votre référencement SEA, veillez à ce que l’annonce incite l’utilisateur à cliquer et à ce que la description soit claire, courte et concise.

Surveiller les résultats

Il est primordial de suivre l’évolution du référencement afin de corriger et réadapter les campagnes qui ne sont pas performantes. Identifiez les annonces qui génèrent le moins de clics, vérifiez le contenu ou réajustez le ciblage. La campagne Ads dépend des besoins des internautes. À ce titre, des corrections (aussi minimes soient-elles) peuvent augmenter le taux de conversion et par conséquent votre ROI.

Miser sur la géolocalisation

Il est également possible de jouer sur le critère géographique pour se démarquer de la concurrence et optimiser la campagne Ads. Ajuster les enchères en fonction de la géolocalisation est particulièrement recommandé pour les entreprises possédant des points de vente physiques. Cela permet en outre d’ajouter de la pertinence à l’annonce.

Créer un site mobile friendly

Pour augmenter les chances de clics et de conversion, votre site web se doit d’être mobile friendly. De nombreux internautes réalisent effectivement leurs recherches sur leurs smartphones. En 2015, plus de la moitié des recherches effectuées se faisaient sur un appareil mobile. Il est donc indispensable d’adapter les campagnes publicitaires au format mobile.

Pour en savoir plus, découvrez notre livre blanc Inbound marketing : faire de sa marque un média et transformer son audience en clients. Vous pouvez également contacter notre agence Inbound marketing.

Jérémie Dornbusch

Posté par

Formé aux techniques de vente et au marketing digital à l’INSEEC j’ai au cours de mes études, connu

Jérémie Dornbusch

Contact Référencement :

Hanna Azaïz

ha@1min30.com
06 02 61 89 61





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!