2019
06/Sep

Quels sont les meilleurs outils pour suivre votre référencement naturel ?

À l’ère du numérique, posséder un site web est indispensable. Et afin de générer un trafic et de convertir beaucoup de clients, le référencement naturel ou SEO constitue un atout majeur. Cette stratégie permet d’améliorer le positionnement du site internet et donc d’améliorer sa visibilité auprès des internautes. Il convient ainsi de travailler son outil SEO, mais aussi de suivre l’évolution du positionnement du site web afin de vérifier les variations de trafic.

Qu’est-ce que le référencement naturel ?

Le référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimisation) constitue l’ensemble des actions et des méthodes pour positionner un site dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Concrètement, il s’agit d’optimiser le positionnement du site selon des mots-clés préalablement choisis afin de le rendre plus visible.

Le but du référencement est donc de rendre le site plus pertinent et plus populaire. Il joue également sur la qualité du contenu du site pour répondre aux attentes de l’audience cible, mais aussi pour respecter les prérequis (c’est-à-dire les exigences des algorithmes des moteurs de recherche).

Aussi, il faut différencier le SEO du SEA (Search Engine Advertising) qui fait référence au référencement payant. Ce sont les résultats qui sont marqués par un logo vert où il est écrit « annonce ». On parle également de résultats sponsorisés.

Pourquoi travailler son SEO ?

Avec l’évolution du numérique, il est aujourd’hui indispensable de posséder un site internet. Cependant, afin que l’entreprise se développe et ne perde pas en investissement, le site proprement dit doit être connu du public. Et pour ce faire, il faut qu’il soit bien positionné dans les résultats de recherche.

En effet, selon les études, les internautes ne vont généralement pas au-delà de la deuxième page de résultats. 91,5 % des utilisateurs de Google restent uniquement sur la première page tandis que 2 sur 3 clics concernent les 5 premiers résultats. Et ce moteur de recherche le plus utilisé au monde traite au minimum 70 000 requêtes toutes les secondes. De plus, 94 % des internautes commencent par ouvrir un moteur de recherche lorsqu’ils ont accès à Internet.

Internet permet de nos jours de trouver rapidement ce que l’on recherche, qu’il s’agisse de produits ou de services. Pour que les internautes puissent trouver votre entreprise dans les résultats de recherche, il est important d’optimiser son référencement naturel. De plus, cela instaurera une confiance entre vous et le public, car il se fie aux résultats publiés par les moteurs de recherche.

Quelles stratégies adopter pour améliorer le référencement naturel ?

Tous les jours, ce sont des millions de pages internet qui passent par Google pour être indexées et scannées avant d’être classées et positionnées sur les résultats de recherche. Les moteurs de recherche utilisent de nombreux paramètres et des algorithmes afin d’établir le classement. Quatre critères se distinguent parmi tant d’autres à savoir l’hébergement, les caractéristiques du contenu, la notoriété ainsi que le comportement de l’audience.

Il est alors indispensable de se différencier des autres en optimisant sa visibilité et de ce fait, son positionnement.

Établir une liste de mots-clés

Le contenu d’une page web fait aujourd’hui son intérêt. Les mots-clés désignent les mots qui sont inscrits dans la barre de recherche d’un moteur et à partir desquels les résultats seront affichés. C’est grâce à des mots-clés choisis avec précaution que vous gagnerez en visibilité. Ils serviront en effet de balises pour vous trouver.

Toutefois, il ne faut pas les sélectionner au hasard. Pour trouver les bons mots-clés, il faut les choisir selon votre domaine d’activité, mais également en se mettant à la place de l’internaute. Il faut se démarquer des autres, mais sans compliquer la tâche du « buyer persona ». Et plus ils seront précis, mieux c’est. Avec des expressions de 4 ou 5 mots (longue traîne), les requêtes seront mieux qualifiées et engendreront une meilleure conversion.

Pour la création du site, il faut utiliser un maximum de mots-clés une fois la liste établie. Pour avoir un meilleur positionnement, il faut insérer des mots-clés dans le titre, la meta description, les liens hypertextes ainsi que les balises h1 à h6, et même les URL.

Il vous est possible de faire usage d’outils tels que Google Trends, Google Keyword Planner ou Moz pour rechercher ces mots-clés.

Optimiser le SEO on-site

Pour qu’un site internet soit bien référencé, il ne faut pas seulement se concentrer sur une page, mais sur chacune d’elles. D’abord, il faut commencer par un titre clair et net pour que l’internaute puisse comprendre facilement de quoi il est question. Le titre ne doit pas dépasser les 60 à 65 caractères et doit être renseigné avec une balise <title>.

Ensuite, il ne faut pas négliger la balise meta description. C’est la description qui se trouve en dessous de l’URL lorsque le site s’affiche dans les résultats de recherche. Pour être valide, elle doit être unique pour chaque page et de préférence ne pas dépasser les 156 caractères, espaces compris. Comme pour le titre et la meta description, l’URL doit également être lisible, courte et bien sûr contenir le mot-clé.

À ce jour, il est encore possible que les robots web ne puissent pas analyser les images. De ce fait, il est préférable d’ajouter une balise alt text (alternative textuelle) afin de décrire brièvement le contenu visuel. Les moteurs de recherche Google priorisent également les sites « responsive », c’est-à-dire qui s’adaptent à n’importe quels support et navigateur, ainsi que les sites sécurisés par un protocole HTTPS.

Exploiter le SEO off-page

Le fait qu’il y ait de nombreux liens entrants et sortants dans le site web donne une idée de la qualité et de la fiabilité de ce dernier. De plus, il s’agit d’un gage de confiance pour les internautes.

Pour perfectionner l’accessibilité sur le site en question, le maillage interne, qui établit des liens entre les différentes pages du site, est très important. En plus de compléter les informations données aux lecteurs, il permet de naviguer plus facilement dans le site.

Il est aussi bénéfique d’utiliser des netlinking qui sont des liens entre votre site et un autre. Cela valorisera votre site du fait qu’une tierce personne vous considère comme étant fiable. Toutefois, qu’il s’agisse de liens entrants ou de liens sortants, il ne faut pas en abuser, car les moteurs de recherche pourront vous pénaliser.

Créer un contenu de qualité

Il ne faut pas seulement rédiger un article selon les critères de sélection de Google, mais surtout pour les lecteurs. Une énumération de mots-clés sans queue ni tête ne permettra pas d’attirer plus de lecteurs bien que le site soit bien positionné.

Avant tout, le but est de convertir le plus d’internautes possible et non d’avoir la meilleure visibilité. Un contenu de qualité témoignera des efforts accomplis et des recherches effectuées. Sans oublier que 80 % des consommateurs vont chercher des renseignements sur un produit sur Internet avant de passer à l’acte d’achat.

Pour montrer également que le site est maintenu, il convient de publier de nouveaux contenus tous les 3 à 4 jours. Cependant, il faut veiller à ne pas dupliquer des textes sous peine d’être fortement pénalisé. Afin d’éviter cela, il est possible d’utiliser une balise canonical.

Quels sont les outils permettant de suivre le positionnement d’un site web ?

Pour optimiser le référencement, l’administrateur doit être en mesure de suivre le positionnement sur les résultats des moteurs de recherche. Plutôt que de passer son temps à rechercher manuellement sur Google par exemple, utiliser un outil SEO serait plus avantageux et fera gagner du temps.

SEMrush

C’est un outil SEO qui effectue des analyses concurrentielles. Très apprécié par les agences SEO, il affiche les résultats de recherche sous forme de graphique très facile à utiliser.

De plus, SEMrush possède de nombreuses fonctionnalités comme le suivi de l’évolution des concurrents ou l’audit SEO faisant de lui un outil très complet. En outre, il s’agit d’un générateur de mots-clés. Toutefois, l’outil est payant. Il est possible de créer un compte gratuitement, seulement il sera limité.

Ahrefs

Considéré comme étant le principal rival de SEMrush, il assure un service en ligne avec des fonctionnalités complètes afin d’améliorer le référencement d’un site. Parmi ses formules payantes, on distingue également l’analyse de mots-clés et de contenu ainsi que l’audit SEO.

Ahrefs a l’avantage d’avoir récemment été traduit en français, ce qui permet de consulter plus facilement la base de données dont l’outil dispose et d’établir une bonne stratégie de référencement naturel.

Myposeo

Myposeo est un outil français très efficace pour suivre régulièrement le positionnement de mots-clés sur Yahoo, Google, Baïdu et Bing. Étant un outil en ligne, il est accessible partout. Il intègre des fonctions d’analyse SEM, mais aussi d’audit SEA ou SEO.

Avec une interface simple, Myposeo est simple et fiable et propose une mise à jour quotidienne des données. Jusqu’ici, cet outil reste payant. Néanmoins, il est possible de l’essayer gratuitement pendant 15 jours.

Serposcope

C’est un outil open source gratuit de suivi de positionnement à partir de mots-clés sans limitation. Il permet également de surveiller les concurrents et d’obtenir un historique des recherches. Il est en outre possible de faire des recherches personnalisées selon les pays ou même les villes.

SEO Soft

C’est un logiciel gratuit de suivi et d’analyse SEO. Présenté par Webmaster-rank, il est très léger et offre la possibilité de vérifier le positionnement de nombreux sites incluant ceux des concurrents sur Google avec différents mots-clés.

En outre, SEO Soft affiche les résultats sous forme de graphiques. Ce qui permet de suivre l’évolution du positionnement sur une période de temps pour un ou plusieurs mots-clés définis.

Free monitor for Google

Cet outil SEO gratuit permet de faire le suivi de positionnement d’un site en utilisant un ou plusieurs mots-clés. Il permet d’effectuer des recherches à des intervalles de temps programmés, ce qui évite la pénalisation par Google. Afin que votre IP ne soit pas bloqué, l’outil offre le moyen de paramétrer un proxy.

Pour en savoir plus, découvrez notre livre blanc Inbound marketing : faire de sa marque un média et transformer son audience en clients. Vous pouvez également contacter notre agence Inbound marketing.

Jérémie Dornbusch

Posté par

Formé aux techniques de vente et au marketing digital à l’INSEEC j’ai au cours de mes études, connu

Jérémie Dornbusch

Contact Référencement :

Hanna Azaïz

ha@1min30.com
06 02 61 89 61





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!