2020
08/Sep

Data marketing : 5 leviers pour accroître sa connaissance client

Le data marketing est une stratégie cruciale pour développer ses affaires. Sans relâche, les entreprises cherchent à mieux connaître les réelles attentes, les réels besoins et les habitudes de consommation de leur clientèle. Les objectifs étant d’augmenter son chiffre d’affaires en proposant, entre autres, des offres ciblées et personnalisées, d’augmenter le taux de satisfaction, de fidéliser les clients et d’en séduire des nouveaux.

Quels outils peuvent être utilisés pour accroître sa connaissance client ?

Tous les professionnels savent qu’accroître sa connaissance client est indispensable, mais encore faut-il disposer des bons outils associés à de bonnes stratégies. Les 5 leviers suivants peuvent être exploités par les marques pour collecter et exploiter des informations utiles dans les règles de l’art. Des leviers qui peuvent surtout concerner les marques commercialisées par l’intermédiaire des distributeurs.

  • Miser sur le « direct-to-consumer »

Le « direct-to-consumer » ou vente en direct est une tendance que développent de nombreuses entreprises actuellement. Associée au circuit classique, la vente en direct permet de constater directement les habitudes de consommation des clients. De là, l’entreprise pourra facilement tisser une relation de confiance en entamant une démarche relationnelle, puis de personnaliser les offres au fur et à mesure selon les types de clients.

Il est donc possible, en plus des produits classiques déjà mis sur le marché, de proposer d’autres services ou d’autres produits plus personnalisés, voire exclusifs. Une autre possibilité, c’est la création de boutiques physiques qui permettent à la clientèle d’être en contact direct avec l’entreprise. C’est une démarche très appréciée par les fans de la marque.

  • Profiter de la force des programmes relationnels

Ce second levier consiste à utiliser des outils pour collecter intelligemment les informations. Entre autres, on peut citer la newsletter, les programmes d’avantages dont les coupons et les bons de réduction, le service pour bénéficier divers avantages ou encore la création de portail relationnel qui permet de regrouper plusieurs marques proposant différents produits et services. Certains de ces outils peuvent être combinés pour plus d’efficacité.

L’important, c’est de gagner la confiance des clients, car les inscriptions nécessitent l’enregistrement des informations personnelles. Si les clients ne sont pas rassurés sur la sécurité de leurs données personnelles, les programmes relationnels ne peuvent pas marcher. C’est pourquoi il est important d’être très clair en termes de RGPD. Mais dans tous les cas, la démarche d’inscription permet aussi de faire un tri quantitatif. Les clients qui s’inscrivent sont ceux qui font confiance à la marque, donc la qualité de contact est mise en avant.

  • Intégrer des jeux dans sa stratégie commerciale

Le jeu est un levier commercial permettant de récupérer des données clients. C’est un outil plus efficace que n’importe quelle autre promotion classique. Dans un contexte commercial, les jeux sont également une autre manière d’interagir avec les clients. C’est d’ailleurs une autre forme de communication où la clientèle prend différemment la parole. Les côtés ludique et émotionnel peuvent être des éléments pouvant encore pousser davantage les clients à y participer. Dans tous les cas, intégrer des jeux dans sa stratégie, c’est une solution toujours gagnant-gagnant pour les deux parties.

À titre d’exemple, de nombreuses entreprises combinant magasin physique et boutique virtuelle lancent souvent des jeux via les packagings. Pour bénéficier d’un lot quelconque, les consommateurs qui participent doivent s’inscrire sur le site web de l’entreprise. Ainsi, à partir de données collectées, outre les statistiques, dont le nombre de participants, l’entreprise pourra mieux connaître par exemple quel type de client consomme quel type de produit.

  • Exploiter le data transactionnel des « retailers »

Les distributeurs ou « retailers » sont des alliés importants pour les marques qui travaillent avec eux. Les distributeurs utilisent également de la data clients, notamment des données comportementales, pour améliorer leur métier. Beaucoup de « retailers » mettent à la disposition des entreprises partenaires les données agrégées. À partir de ces données externes, qui sont liées à la marque, une entreprise peut donc, non seulement accroître sa connaissance client, mais analyser aussi d’autres éléments importants, dont les impacts d’une campagne de promotion, par exemple. Nombreuses sont actuellement les sociétés expertes en matière de « data shoppers ». Elles proposent leur expertise aux entreprises qui souhaitent exploiter avantageusement les données agrégées par les distributeurs.

  • Toujours miser sur la segmentation des clients pour un bon ciblage

Les données récoltées sont encore à l’état brut et il est souvent difficile de les exploiter en l’état. Pour exploiter correctement la data clients, il faut procéder à la segmentation. C’est une démarche très utile dans une stratégie marketing, car elle permet de définir les différents comportements d’achat, mais aussi de consommation. Actuellement, les consommateurs apprécient et préfèrent les offres ciblées, personnalisées et adaptées à leurs besoins. Ils attendent des marques du contenu toujours pertinent et adapté à leurs envies, voire à leur mode de vie.

Conclusion

Avoir une connaissance client à la fois très riche et cohérente, c’est l’objectif de toutes les entreprises qui veulent rester dans la concurrence. Mais il n’est pas souvent aisé d’accroître sa connaissance clients, notamment si l’on n’a pas les bons outils et la bonne stratégie adaptée. La collecte peut se faire de différentes manières, en ligne ou en direct, mais le plus important, c’est la façon de traiter les données en fonction surtout des types de clients. En effet, la segmentation des clients ouvre la voie vers des offres plus ciblées et plus personnalisées. C’est en tout cas ce que préfèrent les consommateurs actuellement.

 

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à télécharger notre livre blanc sur le marketing automation et à découvrir notre agence de marketing automation.

Jérémie Dornbusch

Posté par

Formé aux techniques de vente et au marketing digital à l’INSEEC j’ai au cours de mes études, connu

Jérémie Dornbusch

Contact Martech :

Jérémie Dornbusch

jd@1min30.com
07 85 92 87 77





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!