src=
2017
18/mai

Quels objectifs pour un site internet de cabinet d’avocats ?

Dans mon article précédent, "Avocats, osez le digital !", j'invitais les cabinets d'avocats à prendre en main leur avenir en s'appropriant les nouveaux outils de communication. Élément phare de son identité, le site web d'une organisation lui permet de passer de l'ombre à la lumière. Au-delà de ce "service minimum", le site internet d'un cabinet d'avocats lui procure une visibilité qu'il convient de mettre au service de ses propres objectifs, avec les préoccupations majeures de la e-reputation et du respect des règles déontologiques applicables à la profession. 

1. Quels sont les objectifs possibles pour un site internet de cabinet d'avocats 

Imaginez que vous participez à un événement réseau au cours duquel vous échangez avec quelques contacts, jusqu'à leur remettre votre carte de visite. Il est fort probable que vos échanges se poursuivront sur le web. Pensez-vous que ces personnes vous recontacteront si elles ne trouvent pas de site internet pour votre cabinet ? Laissons planer le doute...
Ainsi la création d'un site internet pour votre cabinet d'avocats s'avère indispensable à votre crédibilité. Elle vous donne la visibilité minimum. Ce prérequis clairement assumé, passons maintenant aux objectifs possibles que l'on peut regrouper en 3 catégories :

  • Améliorer la visibilité du cabinet
  • Développer le cabinet
  • Offrir des services en ligne

À chaque objectif correspondent des éléments de cahier des charges pour la création du site internet du cabinet d'avocats. Voyons maintenant les caractéristiques de chacune des approches.

NB : Pour guider les cabinets (et leurs agences de communication !) sur le respect des règles déontologiques, la commission des règles et usages du Conseil National des Barreaux (CNB) a publié en mars 2016 un vade-mecum de la communication des avocats. A mon avis, il convient d'utiliser cette publication pour s'assurer de la conformité du site internet.

2. Un site internet pour améliorer la visibilité du cabinet

La création d'un site internet "vitrine" répond à la première exigence : avoir un site internet.
Pour améliorer la visibilité du cabinet, le site internet doit être optimisé. Ainsi il apparaîtra dans les premiers résultats de recherche Google pour un certain nombre de requêtes effectuées par les internautes.
Citons ici quelques éléments clés en faveur de cette optimisation du référencement naturel :

L'utilisation de mots clés pertinents

Quels sont les mots clés pertinents ? Ce sont les mots clés utilisés lors de recherches sur internet sur lesquelles le cabinet ou ses associés voudraient être trouvés. Quelques exemples : "avocat droit du travail", "avocat droit immobilier", "avocat médiateur", etc...

Des mises à jour et des activités régulières du site 

Il faut montrer aux moteurs de recherche (et surtout à Google) que votre site est vivant et dynamique, car Google favorise les sites actifs dans son référencement. Comment ? En intégrant à votre site une partie "news" ou "actus" au sein de laquelle vous écrirez régulièrement de nouvelles choses. Le blog, avec ses mises à jour très fréquentes, est une excellent outil d'aide au référencement naturel.

L'existence de landing pages

Il s'agit des pages qui amènent vos visiteurs à remplir un formulaire de contact pour obtenir des contenus téléchargeables. Ces pages seront d'autant plus efficaces pour le référencement naturel (SEO) si elles contiennent aussi de nombreux mots clés.

Outre l'action sur le référencement naturel du site internet du cabinet, la visibilité de ce dernier peut être améliorée en insérant le site dans un écosystème favorable. Par quels moyens ? En reliant votre site internet à d'autres sites complémentaires et à vos réseaux sociaux. Vous démultiplierez ainsi votre potentiel de visibilité.

3. Un site internet pour contribuer au développement commercial

Le site web d'un cabinet d'avocats peut contribuer au développement du chiffre d'affaires. A cet effet, le site internet sera utilisé comme un outil de prospection.
Il s'agit ici d'appliquer la technique phare de l'agence 1min30, j'ai nommé l'inbound marketing. C'est une méthode de prospection visant à faire venir les clients à soi plutôt que d'aller les chercher.
La méthodologie comporte 4 étapes, selon le principe de l'entonnoir cher à notre agence :

  • Construire une audience qualifiée en devenant son propre media via son site internet.
  • Une fois amenés sur le site, les visiteurs sont transformés en prospects après avoir fourni des informations de contact.
  • L'accompagnement commercial du prospect commence afin de le transformer en client.
  • Une fois les prestations réalisées pour le client, le suivi permet de le fidéliser et de l'inciter à recommander le cabinet.

Ainsi, le site internet du cabinet d'avocats crée un vivier de nouveaux clients potentiels, véritable réservoir de chiffre d'affaires.

4. Un site internet pour vendre des services en ligne

C'est la phase la plus avancée de la présence en ligne d'un cabinet d'avocats. A l'heure où j'écris cet article, peu de cabinets ont des sites marchands. Ainsi, la vente en ligne de services juridiques se partage entre quelques cabinets et des startups dans les Legaltech que l'on peut définir comme l'usage de la technologie et de logiciels pour offrir des services juridiques.
Quelques exemples de sites marchands existants :

  • Legalstart.fr gère toutes les formalités juridiques : création d'entreprise, dépôt de marque, modification des statuts.
  • Pomelaw.fr, premier cabinet d'avocats 100 % en ligne, du conseil et des prestations en ligne et en réel avec ou sans abonnement.
  • Mafiscalite.com permet la gestion des impôts et de la fiscalité en un clic.
  • Flash Avocat invite à flasher des documents via une application dédiée pour gérer des litiges ou obtenir un conseil juridique.
  • Rocket Lawyer : arrivée en France fin 2016, cette société américaine propose de créer des documents juridiques, d'accéder à des conseils et des ressources juridiques en ligne.

Il reste encore beaucoup de choses à inventer en matière de services juridiques en ligne. D'ailleurs, la création d'un site internet de cabinet d'avocats peut être l'occasion de réfléchir aux offres du cabinet et d'y ajouter des offres en ligne.

En conclusion, encore une fois, j'affirme que la révolution numérique ne s'arrête pas au seuil du monde du droit. Au contraire, elle apporte un nouveau souffle dont les cabinets d'avocats d'affaires doivent profiter pour montrer qu'ils sont entrés dans le XXIe siècle. Associé geek ou secrétaire général ambitieux, collaborateur digital native ou responsable de communication 2.0, tous les intervenants sont concernés ! Prenez en main le site internet de votre cabinet d'avocats pour en faire un outil au service de vos objectifs, vous ne le regretterez pas !

Si cet article vous à plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc sur la communication des cabinets d'avocats et à contacter notre agence marketing pour les cabinets d'avocats.  

Posté par Valérie Singer

Boulimique d’expériences et toujours prête à relever un nouveau défi professionnel, j’ai rejoint l’agence 1min30 pour permettre aux avocats et aux experts-comptables de se différentier afin d’assurer la croissance du chiffre d’affaires de leur cabinet. Auparavant, j’ai exercé lire la suite...

Contact Inbound Marketing :
Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06.73.55.17.36

3 points à retenir pour qu'un client devienne ambassadeur

Le neuromarketing ou comment le marketing s'allie aux neurosciences pour toucher le consommateur

2 Comments

  • Izah dit :

    Bonjour,

    Je trouve l’article très pertinent mais en même temps je me permets de supposer qu’un cabinet (d’avocats ou pas) se doit aussi d’optimiser sa présence sur les médias sociaux comme sur le site web.Certains clients sont beaucoup plus à l’aise sur les réseaux sociaux et s’y fient entièrement. Et c’est l’image de cabinet sur les médias sociaux qui les conduisent à visiter ou voire interagir sur le site web.

    • Valérie Singer dit :

      Bonjour,
      Vous avez entièrement raison, je ne manquerai pas de parler prochainement des opportunités sur les réseaux sociaux pour les avocats.
      Le site internet peut toutefois être visité avant les réseaux sociaux, par exemple suite à une recherche par mot clé sur Google. C’est pour cette raison que le site internet garde toute son importance dans la stratégie marketing et communication d’un cabinet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!