2020
31/Août

Notification Push : quelques best practices

La notification Push est une des fonctions spécifiques propres aux applications mobiles. Elle fait partie des outils que l’on intègre souvent dans sa stratégie digitale. Son objectif premier, c’est d’augmenter le taux d’ouverture et le taux engagement des abonnés. En revanche, c’est une pratique assez délicate, car le risque de désabonnement aux notifications, voire de désinstallation de l’application mobile, est très important. C’est pourquoi il est utile de bien maîtriser ce canal de communication et de connaître les bonnes pratiques.

Bien comprendre la Notification Push avant tout…

La Notification Push est un message d’alerte très court que le propriétaire d’une application mobile distribue à ses utilisateurs abonnés via un serveur. Il ne faut pas la confondre avec d’autres formats, dont le « In-App », le « Local push » et le « Data Push ». Par ailleurs, il existe aussi des notifications push géolocalisées, des notifications push pour sites web et aussi pour les messageries instantanées.

La Notification Push apporte une information instantanée aux utilisateurs et les incite à déclencher leur session utilisateur. En revanche, il faut d’abord que les utilisateurs acceptent les notifications via l’application mobile, sinon ils ne les recevront pas.

…pour inciter le mobinaute à accepter la Notification Push

Malheureusement, les notifications, quelles qu’elles soient, sont souvent considérées comme intrusives par bon nombre d’utilisateurs. Mais cela dépend de la stratégie mise en place pour mieux exploiter cet outil. Ainsi, au départ, il faut annoncer la couleur en rassurant l’utilisateur sur les fréquences et le volume d’envoi de notifications et sur la possibilité de se désabonner à tout moment. Certains professionnels privilégient aussi les messages de pré-autorisation pour inciter leurs abonnés à dire oui aux Notification Push.

Quand les utilisateurs ont donné leur consentement, en retour, il faut savoir respecter ce privilège et d’éviter les mauvaises pratiques. Par exemple, abuser des notifications n’a jamais été une bonne stratégie. Par ailleurs, nombreuses sont les raisons de désabonnement et de désinstallation d’applications mobiles. Entre autres, les informations « brouillons » qui ne sont pas pertinentes et le manque de personnalisation des messages.

Quelques « best practices » pour bien exploiter la Notification Push

En effet, des bonnes pratiques permettent de bien exploiter la Notification Push et de bénéficier de tous ses atouts :

  • Des Notifications push pertinentes, utiles et agréables à recevoir

La qualité des notifications est le meilleur moyen d’amener les abonnés à interagir positivement avec les Notifications Push. La plupart des mobinautes cherchent toujours de bonnes informations dans les notifications, mais seulement si les notifications les concernent réellement. Bon nombre de professionnels partagent des informations à tout va sans qu’ils ne pensent à ce qu’elles peuvent rapporter à leurs clients. Il est important de toujours penser que les notifications ne sont pas destinées à des appareils, mais à des personnes. Ainsi, il faut toujours se mettre à la place des destinataires et se demander ce que le message peut offrir à ses abonnés.

  • La segmentation pour envoyer des notifications précises à des abonnés spécifiques

Selon les experts, une segmentation appropriée des Notifications Push peut faire augmenter les taux de clic au-delà des 200 %. Pour cela, il suffit de connaître les catégories de contenus que les lecteurs souhaitent lire et recevoir. La micro segmentation est également possible et conseillée pour des destinataires plus ciblés : en fonction de l’endroit, de l’appareil ou encore selon le type de navigateurs. À titre d’exemple, pour une entreprise qui travaille à l’international, il serait mieux de prendre en considération l’emplacement et le fuseau horaire.

  • Proposer un contenu pertinent à très fort impact

Une bonne Notification Push est toujours bien conçue, concise, personnalisée et pourvue de « call to action ». Certes, il n’est pas souvent aisé de formuler un bon message avec seulement 40 caractères, mais trouver un message accrocheur est indispensable. La personnalisation du message peut aussi augmenter les taux d’ouverture. Rien que de voir son nom sur une notification, par exemple, peut réellement inciter à découvrir un message. Enfin, un appel à l’action précis incite toujours les abonnés à interagir avec l’entreprise. Côté design, tous les supports multimédias sont bons pour accompagner les notifications push, que ce soit une image, une vidéo, une petite bande-son ou encore une image GIF.

Conclusion

En résumé, la Notification Push est un outil efficace pour interagir avec les abonnés. Par contre, c’est aussi une pratique délicate, car au moindre faux pas de la part de l’envoyeur, les mobinautes se désabonnent, voire pire, ils désinstallent l’application. Il est donc indispensable d’instaurer de bonnes stratégies afin de pouvoir fournir un meilleur contenu aux bons moments. Sujet intéressant, texte concis et accrocheur, belles illustrations et envoi ciblé via la segmentation sont, entre autres, les points à vraiment prendre en compte pour une Notification Push efficace.

 

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à télécharger notre livre blanc sur l’Inbound Marketing et à découvrir notre agence d’Inbound Marketing.

Jérémie Dornbusch

Posté par

Formé aux techniques de vente et au marketing digital à l’INSEEC j’ai au cours de mes études, connu

Jérémie Dornbusch

Contact Inbound Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06 73 55 17 36





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Apprenez de notre stratégie en vous inscrivant à notre newsletter

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!