src=
2012
29/mai

La peur du clic

Envoyer un mailing, une newsletter fait peur, quel que soit le nombre de récipiendaires, et surtout si il est important, on se retrouve confronté à la peur qui saisit le comédien quand il monte sur scène, ou le simple orateur quand il fait une présentation en réunion, la peur de s'exprimer en public, d'être jugé unilatéralement sans pouvoir corriger le tir comme dans une conversation en tête à tête.La peur du clicCette peur est saine, comme tout acte de communication, un mailing, une newsletter, ne doivent pas être faits à la légère. Il faut respecter certaines règles, avoir du contenu pertinent, etc.Un mailing a un coût aussi, en effet, si envoyer un mail ne coûte quasiment rien, constituer une base de contact qualifié coûte, et chaque désinscription effective ou passive a donc un coût. Ainsi, si un prospect a un coût 10 euros pour être qualifié, un mailing sur une base de 5000 contacts avec 2% de désinscrits et 3% de lecteur qui ont ouvert le mail et l'on refermé en se disant qu'ils ne le rouvriraient plus coûte 2500 euros.Mon propos est néanmoins de dédramatiser ce clic, comme de dédramatiser la prise de parole, pour les raison suivantes:
  • Il vaut mieux communiquer que de ne pas communiquer du tout : une base de contact inutilisée coûte encore plus chère qu'une base mal utilisée car quoi qu'on fasse, elle se dépeuple naturellement.
  • Votre audience est beaucoup plus tolérante que vous ne le pensez. Si votre message est pertinent, il saura trouver son public, même si il reste quelques fautes d'orthographe ou si votre titre n'est pas des plus optimisé.
  • Vos espoirs seront de toute façon déçus. Les taux d'ouverture, et les taux de clics sur des campagnes de mailing sont de plus en plus bas, car nous sommes tous sur-sollicités, vos erreurs ou imprécisions ne changeront ces résultats qu'à la marge. Il en va de même d'ailleurs, si vous espérez un concert de louange à l'issu d'une conférence...
Ainsi, je vous conseillerais pour ma part, de ne pas avoir peur et de communiquer régulièrement quand vous avez des choses à dire en vous départissant de toutes appréhensions. Bon gré mal gré votre message rencontrera vos futurs clients.Le tout étant bien sûr d'avoir des choses à dire. Nos équipes et nos rédacteurs, spécialistes du marketing du contenu et de l'email marketing, sauront bien sûr vous accompagner et vous stimuler si tel n'était pas le cas;-)Et vous qu'en pensez-vous? Est-ce que la peur vous étreint avant de prendre la parole ou d'envoyer un mailing?

Posté par Gabriel Dabi-Schwebel

Ingénieur de formation, j'ai accompagné notamment pour Alcatel, TF1, SFR et Lagardère Active le lancement de nombreuses révolutions numériques : 3G, VoD, Triple Play, TV Mobile, Apps Smartphone, Smart Grid, etc. Ces expériences ont forgé mon expertise du marketing lire la suite...

Contact Inbound Marketing :
Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
06.73.55.17.36

[Video] La publicité est un luxe, le contenu est indispensable

Pour son client Spotloc, Gabriel Szapiro se met en scène avec Taxiloc

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!