1min30 > Blog > Inbound Marketing > Dames célibataires, la pub et le marketing doivent réapprendre à vous parler
2019
04/Jan

Dames célibataires, la pub et le marketing doivent réapprendre à vous parler

Phénomène de société. Une étude réalisée par Acxiom, qui détient une des plus grosses bases de données de consommateurs de France, vient de remettre sa copie. Mesdames et Messieurs, vous êtes près de 40,6 % de la population à être célibataires. Et 2 célibataires sur 3 sont des dames, oui je dis bien des dames célibataires !

A-t-on affaire au syndrome de Bridget Jones ?

Si le nombre de dames célibataires progresse de 3 points chaque année, le syndrome de Bridget Jones, bien que le dernier opus Bridget Jones Baby montre notre Renée Zellweger enceinte, ne constitue pas une des attentes premières de la femme d’aujourd’hui.

cup cake anniversaire

Le bonheur n’est pas dans le pré pour toutes les situations sociales. Personicx® d’Acxiom dresse 4 profils de dames célibataires :

  • « Eco Singles », 18 – 24 ans, : ils représentent 6 % des foyers français, vivent seuls et sont issus de CSP modestes. Ils sont très investis dans leur logement afin de créer un nid. Même s’ils se sentent bloqués par leur situation économique, ils sont dans un élan de séduction. Consommateurs de hard-discount et d’enseignes spécialisées, ils sont en conflit avec la société et peuvent avoir des comportements « réactionnaires ».
  • « City Singles », 35 – 49 ans : ils représentent 4,6 % des foyers français, vivent seuls, en parfait équilibre entre le travail et les loisirs. Vivant principalement dans des grandes villes, ils profitent de leur liberté et de leurs moyens tout en anticipant l’avenir. Malgré une vie plutôt équilibrée, ils commencent à souffrir du célibat.
  • « Classic Solos », 50 – 64 ans : représentant 5,1 % des foyers français, ils sont plutôt centrés sur eux-mêmes, mais sans enfermement. Sans tension, ils sont en équilibre entre leur foyer et leur vie professionnelle et se laissent porter par le système.
  • « Papy et Mamy Tonic », 65 ans et plus  : ils représentent 2,8 % des foyers français. Principalement veufs ou veuves, ils sont épanouis. Retraités urbains aux revenus moyens, ils sont de grand consommateurs de télévision. Leur pouvoir économique leur permet de vivre de nombreuses expériences car ils sont toujours à leur recherche. Ils craignent beaucoup que la mauvaise santé ne vienne stopper leurs élans.

« Ce suicide affreux, le célibat », avait écrit Victor Hugo, n’est aujourd’hui plus un poids mais tend à devenir une façon de vivre pour le moins « tendance ». Être seul aujourd’hui n’est plus perçu comme une chose négative, internet et les réseaux sociaux ayant recréé un tissu social, ce qui à revalorisé l’image et la perception d’un/une célibataire que, d’un point de vue marketing et publicitaire, on peut désormais qualifier de :

  • Hédoniste
  • Ouvert
  • Engagé
  • Apprécie les nouvelles expériences
  • Attirance pour les produits de luxe
  • Impulsif dans les décisions d’achat
  • Bien dans sa peau.

Le ton monte chez les dames célibataires et elles le font savoir

La culotte

On ne définit plus une dame par son célibat ! « All the Single Ladies » dresse un portrait plus précis du comportement et des habitudes des femme célibataires. 79 % des femmes ne se définissent pas par leur célibat et ça va gueuler :

  • Primo : 42 % son des épargnantes convaincues. 86% se disent autonomes financièrement et 74 % disent maîtriser parfaitement leurs finances.
  • Secondo : 79 % aiment la liberté qu’offre le célibat. Elles sont presque 8 sur 10 à privilégier leur satisfaction professionnelle, la santé mentale et physique, le temps passé en famille, le bien-être financier, les voyages, le fitness, l’apparence physique et l’ouverture. La recherche d’un partenaire passe après.
  • Tertio : 60 % considèrent le dating comme une corvée, 23 % estiment même que les services de rencontre rabaissent l’estime d’elles-mêmes, alors que 72 % considèrent la rencontre en ligne comme une forme acceptable. Elles sont quand même 45 % à n’avoir jamais utilisé le moindre réseau ou plateforme de rencontre.
  • Enfin le voyage constitue le poste de dépense numéro 1 des femmes célibataires, dont 20 % voyagent en solo.

Alors comment séduire ces dames célibataires, libres et engagées ?

Les sites de rencontres pour célibataires foisonnent, au point même de segmenter aussi pour les Geeks. Cette catégorie marketing considérée comme la plus asociale, se voit ouvrir les porte de la satisfaction d’être différent. C’est un poil sectaire, mais c’est aussi le monde dans lequel on vit : tout le monde veut être reconnu pour ce qu’il est avec son mode de vie.

Les géants du tourismes, Belembra VVF, Club Med et même les campings, proposent des offres de voyages pour personnes seules.

Les industriels, oubliant le partage et le chaleur d’un repas convivial, misent sur la portion individuelle. Les produits de soins pour les hommes font aussi partie de leur marketing.

Et l’industrie du luxe mise sur le côté jeune, branché et influenceur des célibataires pour faire caisse de résonance sur les réseaux sociaux.

Si tous les secteurs de l’industrie tentent de prendre des parts de marché sur le segment des célibataires, tous ne réagiront pas de la même manière. Néanmoins chaque propos doit être axé sur le très tendance amour de soi-même, sans tomber dans le cliché dans notre société voyeuriste et comparative.

Pour en savoir plus, retrouvez notre livre blanc Inbound Marketing : faire de sa marque un média et transformer son audience en clients, et contactez notre agence Inbound Marketing.

Laurent Coperet

Posté par

J’ai commencé ma carrière de directeur artistique dans de grandes agences de publicité, telles que M

Laurent Coperet

Contact Inbound Marketing :

Gabriel Dabi-Schwebel

gds@1min30.com
0673551736





Commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Abonnez-vous à notre excellente newsletter

Hey ne partez pas si vite !

Contactez-nous
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!